stop your bullshit son.
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




Partagez | 

 stop your bullshit son.


poster un nouveau sujet répondre au sujet


avatar
SOLDIER

 here since : 24/01/2016
 avatar : jeon jungkook.
 bitchtalk : 47
 points rp : 21
 âge : 21
 mood : thoughtful.
 lovemeter : you're better off alone.
 rôle : soldier.
 weapon : mitrailleuse m16
 happy hour :
every one of us is losing something precious to us. lost opportunities, lost possibilities, feelings we can never get back again. that’s part of what it means to be alive.


MessageSujet: stop your bullshit son.   27.01.16 20:32


stop your bullshit son
ce n'est pas tous les jours que les frères kanou ont la chance de pouvoir passer les barrières du campement ensemble en si petit comité. d'habitude, d'autres individus sont là pour les accompagner, lors de quêtes particulières, or aujourd'hui rien ne les pousse particulièrement à sortir, ils l'ont décidé d'eux même. aller jeter un coup d’œil dans les environs de temps à autres n'est pas en soit une mauvaise idée. après tout jouer les éclaireurs peut s'avérer être utile dans leur contexte actuel, d'autant plus que c'était l'opportunité rêvée pour eux deux de réussir à passer un peu de temps ensemble après un si long moment. koshi a beau se plaindre de beaucoup de choses à propre de hide, il reste néanmoins son jumeau et sa seule famille, ce qui explique aussi sa volonté à vouloir s'assurer qu'il va bien, de se mettre aux dernières nouvelles. du moins, c'est dans l'idéal que koshi aurait aimé pouvoir prendre quelques minutes au calme pour pouvoir discuter avec l’aîné, pourtant, le destin fait que maintenant ne semble pas non plus être le bon moment. bien qu'ils aient l'habitude de se chamailler, le brun trouve cela étrange que les tensions soient aussi présentes et lourdes, car d'habitude ils arrivent à lâcher l'affaire très facilement s'ils considèrent que les choses vont trop loin, et qu'il est temps de ramener un peu de bon dans leur relation. or cela fait un moment que cette remise à zéro n'a pas été faite, et les constantes réflexions du plus âgé n'aide pas réellement koshi à passer outre son envie dérangeante de le remettre à l'ordre ou de lui foutre une baffe (bien méritée). « t'as tes règles aujourd'hui ou bien ? tu veux bien me lâcher les basques ? » pour une raison dont le cadet ignore, hide s'était obstiné pendant la majorité du trajet en forêt à lui faire des remarques et reproches sur ses techniques de chasse et sur la manière dont il utilise son arme et ses réflexes. de base, koshi n'est pas la personne la plus apte à accepter les remarques des autres, si ce n'est pas pire venant de son jumeau
AVENGEDINCHAINS

_________________


- forever running wild in the human race -


Dernière édition par Kanou Koshi le 05.02.16 18:02, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jo-graph.tumblr.com/


avatar
HUNTER

 here since : 24/01/2016
 avatar : jeon jungkook ; bts
 bitchtalk : 205
 points rp : 66
 âge : 21
 mood : shitty.
 lovemeter : single and not ready to bingle.
 rôle : hunter.
 weapon : sniper (m98b)
 happy hour :

We find our way as we go. We might get lost, wander for a bit and then find a new way. But that’s the charm of life, you never know what’s ahead. So don’t over think it; just go with the flow.



MessageSujet: Re: stop your bullshit son.   28.01.16 9:00

stop your bullshit son
HIDE & KOSHI



Honnêtement, apprendre que son jumeau comptait sortir en-dehors des limites imposées par le camp aujourd'hui l'avait motivé comme jamais à faire ce qu'il avait à faire le plus vite possible et en restant le plus sage possible, ce qui était un exploit plutôt remarquable. Ça leur arrivait de temps en temps, de se proposer d'aller chasser à deux, juste pour passer un peu de temps l'un avec l'autre, sans personne sur leurs dos pour les réprimander ou les déranger. C'est avec un morceau de viande séchée qu'il avait commencé à marcher avec son frère, mâchouillant distraitement en se demandant ou diable ils allaient aller et surtout, quelles embûches ils allaient rencontrer sur le chemin. Ce n'est pas comme s'ils n'étaient pas nerveux à ce propos, mais ils avaient leurs armes avec eux, et même si ça sonnait bizarre, Hide faisait confiance à l'esprit d'équipe qui s'était établi entre eux depuis leur plus jeune âge, depuis le jour ou son jumeau avait liquidé leur père pour être franc. Malheureusement, il sembla plus irritable que jamais aujourd'hui alors que tout avait bien commencé, se permettant des remarques sans queue ni tête sur la façon dont son frère manipulait son arme et sur ses réflexes. Même lui n'arrivait pas à mettre le doigt sur ce qui le rendait aussi insupportable, surtout en présence de Koshi. Mais la façon de parler de ce dernier n'arrangea en rien son humeur passable, qui passa à hostile directement.  « En même temps, tu ferais gaffe d'ou tu mets tes pieds, j'aurais pas à tout te dire. T'as quel âge, 3 ans ? » C'était parti pour être une énième bataille entre les deux jumeaux, mais celle-là serait sans précédent, il le sentait aux frissons qui parcouraient son échine et dont il rejetait la faute sur le vent qui frappait leurs visages et ébouriffaient leurs cheveux. Normalement, ils leur suffisaient de partir ensembles comme ça dans la nature pour rabibocher les morceaux qui s'étaient cassés lors d'une querelle, mais Hide n'avait pas la colle entre les mains, et il doutait que Koshi l'ait également.

_________________
my hands are cold but my heart is gold
Almost. It’s a big word for me. I feel it everywhere. Almost home. Almost happy. Almost changed. Almost, but not quite. Not yet. Soon, maybe. I’m hoping hard for that.©️pathos.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
SOLDIER

 here since : 24/01/2016
 avatar : jeon jungkook.
 bitchtalk : 47
 points rp : 21
 âge : 21
 mood : thoughtful.
 lovemeter : you're better off alone.
 rôle : soldier.
 weapon : mitrailleuse m16
 happy hour :
every one of us is losing something precious to us. lost opportunities, lost possibilities, feelings we can never get back again. that’s part of what it means to be alive.


MessageSujet: Re: stop your bullshit son.   29.01.16 18:44


stop your bullshit son
ça le fait vraiment rire que hide soit celui prononçant de tels propos. après tout, jusqu'à preuve du contraire, son aîné ne lui a jamais prouvé être le plus futé, ni le plus doué d'ailleurs. koshi lui lance alors un regard qui en dit assez long pour qu'il ait réellement besoin de vocaliser quoi que ce soit. et autant dire que dans de telles circonstances, il vaut même mieux que le brun garde sa bouche fermée pour éviter de pousser ses propos trop loin, et de réellement blesser son jumeau. car bien que parfois il mériterait vraiment de se prendre une claque physique et verbale dans la gueule, ce n'est pas son rôle de le faire, et il n'aime pas devoir le faire. or, comme personne n'ose endosser cette nécessité qui est de le replacer et de le faire descendre de ses grands chevaux, c'est koshi qui en tient naturellement responsabilité. et autant dire que ça le fait grandement chier. un énième soufflement passe ses lèvres alors que le cadet réajuste son arme sur son épaule, arpentant les alentours du regard pour s'assurer qu'ils soient en sécurité et à l'abris du danger, avant de coller une claque derrière la tête de l’aîné.  « calme tes grands airs, s'il y a bien quelqu'un d'immature ici, c'est bien toi, alors ferme là. » le cadet s'empresse de le passer physiquement pour prendre sa mitrailleuse en main, et faire quelques foulées jusqu'aux cabanons leur faisant face. on est jamais trop prudent lorsque l'on s'assure de la sûreté d'une zone. « d'autant plus que, c'est toi qui manque cruellement de réflexes, de stratégie et de précision. » rien ne lui enlèvera ça de la tête, pas même quelqu'un de lus qualifié que lui, car koshi n'est pas ce type d'individu à valoir l'expérience au détriment de l'observation et de la connaissance. ce n'est pas parce qu'une méthode marche qu'elle est la plus utile ni la plus pratique. s'informer est primordial dans la vie, or ce n'est pas son stupide de frère qui doit savoir ce que cela veut dire, d'étudier.  
AVENGEDINCHAINS

_________________


- forever running wild in the human race -


Dernière édition par Kanou Koshi le 05.02.16 17:34, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jo-graph.tumblr.com/


avatar
HUNTER

 here since : 24/01/2016
 avatar : jeon jungkook ; bts
 bitchtalk : 205
 points rp : 66
 âge : 21
 mood : shitty.
 lovemeter : single and not ready to bingle.
 rôle : hunter.
 weapon : sniper (m98b)
 happy hour :

We find our way as we go. We might get lost, wander for a bit and then find a new way. But that’s the charm of life, you never know what’s ahead. So don’t over think it; just go with the flow.



MessageSujet: Re: stop your bullshit son.   30.01.16 13:13

stop your bullshit son
HIDE & KOSHI



le regard bien jugeant de son frère ne lui échappe pas, bien qu'il essaie tant bien que mal de regarder partout sauf dans la direction de ce dernier. hide savait très bien qu'il lui suffirait de tourner la tête vers son jumeau pour se retrouver plus contrarié qu'avant, et aussi étrange que cela puisse paraître, il ne voulait pas s'attirer ses foudres quand ils marchaient déjà sur des charbons ardents. ce n'est pas qu'il avait particulièrement peur de koshi ou qu'il était intimidé par lui, loin de là. il se rappellerait toujours que c'était lui qui avait eu le réflexe de tirer une balle dans la tête de leur paternel, mais ce n'est pas pour autant qu'il disait amen à tout ce qui sortait de sa bouche, parce que des fois, c'était de belles conneries quand même. mais bien sûr, quand koshi lui tendait une perche, hide la saisissait immédiatement. « Vire tes doigts de là, le nain de jardin. » il ne se gêne pas pour tirer sur les mèches de cheveux qu'il peut attraper sur la tête de son frère, suffisamment fort pour lui faire mal, mais sans les lui arracher. ses doigts se portent ensuite à son nez, qui menace de couler à cause de la météo qui laissait à désirer. quand ce n'était pas la brume, la pluie ou la neige, c'était juste un temps nuageux qui avait de quoi faire pleurer les filles et leurs brushings. contexte post-apocalyptique, d'accord, mais déraillement météorologique, non merci. hide observe koshi se déplacer jusqu'aux cabanons qui se dressent misérablement en face d'eux, pour vérifier que le périmètre était était clair. il reste en arrière pour s'assurer que rien ni personne ne décidait de pointer le bout de son nez pendant ce temps, ses doigts affirmant leur prise ferme sur son sniper. « tu peux dire ce que tu veux, je suis encore là. ça prouve que mes réflexes sont encore à l'ordre du jour. » son ton était plus bas mais toujours aussi menaçant, ses pas le menant jusqu'aux cabanons que son frère vérifiait.

_________________
my hands are cold but my heart is gold
Almost. It’s a big word for me. I feel it everywhere. Almost home. Almost happy. Almost changed. Almost, but not quite. Not yet. Soon, maybe. I’m hoping hard for that.©️pathos.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
SOLDIER

 here since : 24/01/2016
 avatar : jeon jungkook.
 bitchtalk : 47
 points rp : 21
 âge : 21
 mood : thoughtful.
 lovemeter : you're better off alone.
 rôle : soldier.
 weapon : mitrailleuse m16
 happy hour :
every one of us is losing something precious to us. lost opportunities, lost possibilities, feelings we can never get back again. that’s part of what it means to be alive.


MessageSujet: Re: stop your bullshit son.   31.01.16 22:27


stop your bullshit son
comme à leur habitude, ses yeux roulent jusqu'à l'arrière de sa tête à l'entente de la remarque de l’aîné. s'il est habitué quotidiennement à entendre des propos qui volent vraiment bas, il faut avouer que celle là est la plus misérable d'entre elles. koshi aurait pensé hide plus capable que ça, plus créatif. néanmoins c'est une emprise sur ses cheveux qui arrête le cadet dans sa course, et lui soutire un gémissement de douleur. lorsque l'autre le relâche, il pivote la tête pour le foudroyer à nouveau du regard, alors que sa main tente misérablement de chasser la sensation en massant son cuir chevelu. « parce que maintenant tu tires les cheveux comme une gonzesse ? wow je ne pensais pas que tu tomberais si bas. » franchement, koshi fait tout en son pouvoir pour ne pas simplement péter un boulon et apprendre à son frère un peu de respect, parce que clairement, ce n'est pas sa tape qui lui avait fait mal, tandis que lui dans le cas contraire, lui avait fait mal, et l'autre était parfaitement conscient que ça allait être le cas. pourtant le brun prend sur lui, s'en prend plutôt à la porte en boit du cabanon sans grande discrétion ni prudence, ce qui n'est pas réellement dans ses habitudes, mais il faut dire que hide ne l'aide pas à rester calme et à l’affût. si bien qu'une part de lui même lui affirmerait presque que c'était son but, de l'affaiblir pour saisir l'occasion et avoir la main dominante sur la situation. ça serait véritablement son style. presque agressivement, koshi rentre dans le petit emménagement pour constater qu'il est presque vide, à l'exception d'un seul intrus, qui ne prend guère longtemps à se précipiter dans sa direction. le cadet manage l'ennemi avec presque trop de facilité, sa colère guidant naturellement ses instincts. c'est ainsi que le zombie se trouve être victime du manche de sa mitrailleuse, l'arme lui cognant violament contre le visage à plusieurs reprises jusqu'à ce qu'il repose inerte contre le parquet. koshi se retourne ensuite vers son frère, alors qu'il replace comme si rien ne s'était produit son précieux sur son épaule. « comme vous aimiez tant le dire avec le géniteur, ça doit être la chance du débutant. » d'un air absolument moqueur, il vient déposer une tape contre son omoplate alors que sa voix adopte un ton qui mimique la voix de la dite personne qui se trouve à l'heure actuelle six pieds sous terre. n'importe quelle situation est une bonne situation pour jeter son venin sur la personne qui lui avait pourrie la vie, et pour une certaine raison, ça l'amusait de le faire en présence de hide, car au fond, lui aimait leur père. une raison qui ne fait que pousser d'avantage koshi à le moquer et le rabaisser en présence de son frère, presque par vengeance d'avoir été pendant si longtemps mis de côté. qu'ils réalisent, ressentent un peu quel sentiment c'est, de se sentir seul et moqué par des proches en qui on a confiance. 
AVENGEDINCHAINS

_________________


- forever running wild in the human race -


Dernière édition par Kanou Koshi le 05.02.16 17:37, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jo-graph.tumblr.com/


avatar
HUNTER

 here since : 24/01/2016
 avatar : jeon jungkook ; bts
 bitchtalk : 205
 points rp : 66
 âge : 21
 mood : shitty.
 lovemeter : single and not ready to bingle.
 rôle : hunter.
 weapon : sniper (m98b)
 happy hour :

We find our way as we go. We might get lost, wander for a bit and then find a new way. But that’s the charm of life, you never know what’s ahead. So don’t over think it; just go with the flow.



MessageSujet: Re: stop your bullshit son.   01.02.16 15:01

stop your bullshit son
HIDE & KOSHI



l'air pensif, hide presse un doigt entre ses dents, pour essayer de déloger le morceau de viande qui s'est coincé là et qui refuse de bouger malgré ses tentatives. ils ne devaient guère ressembler à des guerriers dans ce genre de circonstances, et il lui était déjà arrivé de se demander ce que les autres survivants pensaient d'eux lorsqu'ils les voyaient se battre comme des chats qui se seraient pris un seau d'eau bien froide sur la tronche. en tout cas, ils ne devaient pas être pris très au sérieux, et c'est ce qui le contrariait le plus. okay, ils ressemblaient peut-être à des gosses capricieux quand ils agissaient de la sorte, mais putain, ils donnaient une toute autre image d'eux-même une fois qu'ils se retrouvaient sur le champ de bataille. « Faut bien que je m'abaisse à ton niveau, qu'est-ce que tu veux que je te dise. » se défend-t-il à la remarque de son frère, qui entre dans le premier cabanon le plus proche. à peine quelques secondes plus tard, un bruit semblable à un grognement de bête sauvage résonne entre les quatre planches, et hide se dépêche de faire quelque pas rapides tout en saisissant le fusil à pompe qu'il avait emprunté au camp, au cas ou son frère avait besoin d'un coup de main. il arriva juste à temps pour le voir s'exciter sur le zombie avec le manche de sa propre arme, le sang giclant sur ses chaussures et ses mains sans pour autant le déranger. on ne dirait pas comme ça, mais koshi pouvait être un véritable sauvage, il suffisait de le frotter dans le mauvais sens du poil pour réveiller l'animal qui dormait en lui. un grognement mécontent résonne dans sa poitrine à la mention de son père, et c'est plus par réflexe qu'autre chose qu'il se saisit du poignet de koshi pour le tourner dans un angle contraire à la nature, tirant suffisamment pour lui faire mal, mais encore une fois sans casser quoi que ce soit. « ta gueule, okay ? il est mort et enterré, fin de l'histoire, on en parle plus. » était-ce parce qu''il hantait encore ses moments en solitaire qu'il détestait tellement entendre parler de lui ? le japonais ne s'était jamais penché sur la question, et ce n'était certainement pas aujourd'hui qu'il allait le faire. il relâche finalement son jumeau pour suivre le mouvement et examiner le cabanon à coté du premier, qui s'avère être complètement vide si ce n'est pour quelques boîtes dont le bois a pourri depuis longtemps.

_________________
my hands are cold but my heart is gold
Almost. It’s a big word for me. I feel it everywhere. Almost home. Almost happy. Almost changed. Almost, but not quite. Not yet. Soon, maybe. I’m hoping hard for that.©️pathos.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
SOLDIER

 here since : 24/01/2016
 avatar : jeon jungkook.
 bitchtalk : 47
 points rp : 21
 âge : 21
 mood : thoughtful.
 lovemeter : you're better off alone.
 rôle : soldier.
 weapon : mitrailleuse m16
 happy hour :
every one of us is losing something precious to us. lost opportunities, lost possibilities, feelings we can never get back again. that’s part of what it means to be alive.


MessageSujet: Re: stop your bullshit son.   02.02.16 0:13


stop your bullshit son
il ne répondrait pas à ça. car clairement, son frère ne faisait de jouer un jeu pitoyable que seul un morveux de douze ans sortirait, et koshi ne se rabaisserait jamais à un tel niveau de stupidité. si ses propres propos eux arrivent à avoir du sens, le cadet n'arrive pas à dire la même chose de son grand frère qui a l'air de s'enfoncer de plus en plus dans un merdier qui n'a ni queue ni tête. le brun s'était attendu à une réaction négative de sa part lorsque le terme de géniteur quitte ses lèvres, or, ce qui énerve vraiment le cadet maintenant, si ce n'est la douleur lancinante que lui procure son poignet, c'est le fait qu'il cherche volontairement à le blesser physiquement à la première occasion qui lui tend la main, et ça, koshi ne le tolérerait pas. alors que ses doigts enroulent fermement son poignet, le cadet relève la tête pour foudroyer l'autre du regard, et c'est à ce moment là qu'il sent la goutte d'eau qui fait déborder le vase. sa réaction est franche, directe et c'est avec absolument aucune douceur que le plus jeune vient frapper le visage du plus grand à l'aide de son coude. il est persuadé que lui par contre lui a laissé un bon nez amoché, mais ça lui apprendra à blesser gratuitement les autres quand ils ne font rien de mal. koshi ne perd pas une seconde, et profite de l'état du plus âgé pour se faufiler derrière lui et lui glisser un bras autour du cou. « enterré ? je n'en suis pas si certain. » il l’entraîne en arrière, le forçant dans une position clairement inconfortable alors qu'il accentue la pression sur son cou et s'approche de son oreille. « apprends le respect un peu. et arrête de te la péter plus haut que ton cul quand tu ne fais que blesser les autres gratuitement. » il le garde ainsi pendant encore quelques longues secondes avant qu'il ne finisse par le pousser de nouveau en avant, s'assurant qu'il rencontre le sol dans le processus. par mesure de précaution, il laisse la lanière de son arme glisser le long de son épaule, de manière à ce qu'il puisse rapidement riposter si jamais il s'en vient à lui chercher à nouveau les puces. comme on dit, il faut se méfier de l'eau qui dort. 
AVENGEDINCHAINS

_________________


- forever running wild in the human race -


Dernière édition par Kanou Koshi le 05.02.16 17:39, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jo-graph.tumblr.com/


avatar
HUNTER

 here since : 24/01/2016
 avatar : jeon jungkook ; bts
 bitchtalk : 205
 points rp : 66
 âge : 21
 mood : shitty.
 lovemeter : single and not ready to bingle.
 rôle : hunter.
 weapon : sniper (m98b)
 happy hour :

We find our way as we go. We might get lost, wander for a bit and then find a new way. But that’s the charm of life, you never know what’s ahead. So don’t over think it; just go with the flow.



MessageSujet: Re: stop your bullshit son.   02.02.16 6:29

stop your bullshit son
HIDE & KOSHI



c'était dans ses habitudes, de toujours s'en prendre physiquement à son frère. c'était une façon bien étrange que de lui montrer qu'il tenait à lui et il en avait conscience, mais il était incapable de vomir des mots tendres comme la plupart des gens le ferait. peut-être était-ce à cause des compliments incessants qu'il avait reçu dans son enfance, ces compliments qui n'était là que pour creuser la différence entre lui et son jumeau. toujours est-il que normalement, koshi ne lui répondait pas de la même manière, il se contentait de le rabaisser continuellement avec ses propos. mais aujourd'hui, visiblement, koshi n'était pas d'humeur, et hide le compris à ses dépends lorsque son coude entra en contact avec son visage, et plus particulièrement son nez, qui le brûla instantanément. disons qu'il n'avait pas totalement récupéré de la porte qu'il s'était prise lors de son altercation avec Adonis à la remise, alors son nez était encore un peu fragile. il n'a pas le temps de protester ou de faire un seul geste que déjà, koshi est derrière lui, un bras glissé autour de son cou. les dents serrées et des injures hautes en couleur remplissant sa tête, hide ne peut que se débattre en raclant ses ongles contre le bras de son frère pour se débarrasser de sa poigne. « va te faire foutre, tu te crois mieux peut-être, avec ta morale à deux balles ? » ce n'est qu'un sifflement à peine audible entre ses dents, mais il est certain que koshi l'a entendu. enfin, il le relâche, le poussant suffisamment pour qu'il s'écrase lamentablement par terre, ses genoux et ses coudes raclant le sol lors de sa chute. okay, il était sérieusement énervé et même s'il adorait son jumeau plus que tout, ça n'excusait pas son comportement. aussi, lorsqu'il se relève, sa main trouve son fusil à pompe, dont il brandit le canon sur la poitrine de koshi, qui s'est aussi emparé de son arme au cas ou. « dis-moi ce qu'il y a à respecter ici, hein. moi je ne vois que des connards qui pensent être saufs entre quatre murs quand il y a toute une population de zombies là-dehors prêts à les bouffer. je te signale que c'est à cause de toi que je suis là, c'est à cause de toi si je reste, abruti ! » il ne s'entend même pas crier, ne prenant même pas en compte le fait qu'ils étaient dehors et que sa voix allait surement attirer les zombies dont il parlait actuellement. son esprit se faisait submerger par la colère, et un sentiment d'injustice perçait son chemin jusqu'à son cœur. koshi ne comprenait pas, il ne comprenait rien. est-ce qu'il savait au moins ce qu'il faisait pour lui, est-ce qu'il en avait conscience ? hide en doutait.

_________________
my hands are cold but my heart is gold
Almost. It’s a big word for me. I feel it everywhere. Almost home. Almost happy. Almost changed. Almost, but not quite. Not yet. Soon, maybe. I’m hoping hard for that.©️pathos.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
SOLDIER

 here since : 24/01/2016
 avatar : jeon jungkook.
 bitchtalk : 47
 points rp : 21
 âge : 21
 mood : thoughtful.
 lovemeter : you're better off alone.
 rôle : soldier.
 weapon : mitrailleuse m16
 happy hour :
every one of us is losing something precious to us. lost opportunities, lost possibilities, feelings we can never get back again. that’s part of what it means to be alive.


MessageSujet: Re: stop your bullshit son.   02.02.16 20:13


stop your bullshit son
« effectivement, au moins moi je n'ai pas les mains sales. » koshi lui aurait foutu la paix si son jumeau n'était détestable qu'envers sa personne, pourtant ce n'est pas le cas, et c'est mine de rien quelque chose qui le dérange. « ils ont peur eux aussi, hide, ils ne se voilent pas la face car ils savent que le problème est bien réel, or ils apprennent à vivre avec à leur manière. tu n'as aucune excuse pour avoir osé tirer sur adonis, aucune excuse pour toutes les autres fois où tu as osé faire du mal à quelqu'un pour cacher ta propre peur. » non le brun n'a jamais été un symbole de paix et d'amour, mais s'il y a bien une chose qu'il ne supporte pas, c'est l'injustice. avec ça vient naturellement la méchanceté gratuite, et en ayant été victime lui-même dans sa jeunesse, koshi n'arrive pas à comprendre une seconde comment son jumeau peut s'y résoudre également. quelque part, il le prend même comme une trahison. le cadet a l'impression d'avoir perdu le fantôme de son frère, car la personne qui lui fait face n'est clairement la personne qui représentait tout pour lui il n'y de ça que quelques années. il ne le reconnait plus depuis qu'ils sont parti, et koshi ne peut s'empêcher de ressentir la douleur derrière cette distance malsaine qui s'est installée depuis. les pics, les insultes, elles n'étaient pas là auparavant. hide était censé le protéger, être celui qui lui offrait amour et réconfort lorsque la vie dans sa généralité jouait avec sa santé mentale. pourtant, maintenant que tous ces bourreaux ne sont plus, koshi n'arrive pas à comprendre pourquoi son jumeau ose endosser ce rôle à son tour. et ce sentiment de trahison ne fait que grandir d'avantage lorsqu'il réalise que l’aîné lève son arme et pointe le canon en sa direction. il n'aurait pas pensé qu'un geste aussi bête et simple lui ferait autant de mal, pourtant c'est le cas. le cadet combat les larmes qui menacent de s'échapper de ses yeux, alors qu'il s'approche lentement vers son frère, jusqu'à ce que le canon se trouve situé contre sa poitrine. « notre père me levait la main dessus et maintenant toi tu lèves une arme ? pourquoi j'arrive mine de rien à être surpris ? ce que je peux être naïf parfois, de croire que tu m'aimais vraiment. » koshi est quelqu'un de confiant dans la vie, il a appris à l'être, pourtant il reste des sujets, des points qui arriveront toujours à le plier en quatre en un rien de temps, et celui-ci en fait parti. s'il a appris à s'aimer et à vivre en paix avec lui même, c'est parce qu'il s'est également persuadé que personne ne voudrait de lui, comme sa famille lui inculquait la doctrine. pourtant son frère était là pour lui donner un peu d'espoir, car il osait lui sourire, et lui procurer cet amour dont il manquait. or, si hide n'est plus capable de l'aimer, alors que lui reste-il dans ce bas monde ? « t'attends quoi ? le déluge ? tire. » 
AVENGEDINCHAINS

_________________


- forever running wild in the human race -


Dernière édition par Kanou Koshi le 05.02.16 17:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jo-graph.tumblr.com/


avatar
HUNTER

 here since : 24/01/2016
 avatar : jeon jungkook ; bts
 bitchtalk : 205
 points rp : 66
 âge : 21
 mood : shitty.
 lovemeter : single and not ready to bingle.
 rôle : hunter.
 weapon : sniper (m98b)
 happy hour :

We find our way as we go. We might get lost, wander for a bit and then find a new way. But that’s the charm of life, you never know what’s ahead. So don’t over think it; just go with the flow.



MessageSujet: Re: stop your bullshit son.   03.02.16 3:47

stop your bullshit son
HIDE & KOSHI



il savait. apprendre que koshi avait découvert le pot-aux-roses concernant le séjour d'adonis à l'hôpital provoqua un shut down total de l'esprit de son frère, qui s'immobilisa avec son arme dans les mains et toujours pointée dans sa direction. ses yeux n'étaient pas sur le visage de koshi mais sur un point fixe derrière son épaule, parce qu'il ne pouvait se résoudre à lui faire face et voir la déception se lire dans les yeux qui n'étaient que le miroir des siens. « c'est de ma faute maintenant si monsieur est assez malin pour se prendre mes balles ? » il se défilait encore une fois, il en avait conscience et son frère devait être le premier au courant du mensonge qu'il essayait de lui faire avaler. hide ne savait pas ce qui avait changé entre eux, mais ça avait creusé un fossé considérable entre eux. peut-être était-ce le fait de grandir et de prendre conscience que ce que la transformation de leur père en mort-vivant était un phénomène qui s'étendait à une plus grande échelle que ce qu'ils pensaient. ou alors c'était tout simplement le fait d'avoir grandi tout court, de pouvoir manipuler des armes à feu et des armes blanches à leur guise et contre qui ils le voulaient. ou alors c'était juste lui qui avait changé ? les yeux plissés, il essayait de suivre ce qui sortait de la bouche de koshi tout en essayant de comprendre ce qui clochait dans l'histoire. il avait conscience de ne pas être le meilleur des hommes sur cette terre, mais il ne pouvait pas possiblement être le pire salaud que quelqu'un pouvait rencontrer. il ne ressemblait en rien à son père, et son père était de loin comme de près le pire des hommes qu'il ait jamais connu. le fait que son frère lui reproche de brandir une arme contre lui lorsque leur père avait l'habitude de lever la main sur lui le fait resserrer sa prise sur le fusil à pompe. il savait qu'il avait tout faux concernant son comportement à l'heure actuelle, mais même en essayant, il n'arrivait pas à baisser son arme. le monde aurait voulu qu'il étreigne son frère en lui disant qu'il représentait tout pour lui, mais sa bouche restait définitivement close. « tu me fais quoi là, un élan suicidaire ? t'as les boules de te faire bouffer par un zombie, tu préfère que je te descende maintenant ? parce que je le ferais pas, et je ne comprends pas comment t'as pu croire une seule seconde que je presserais vraiment la détente. » et pour souligner ses mots, hide lâche son arme, qui tombe au sol entre eux. ils avaient de la chance de ne pas avoir attirés des rôdeurs, avec leur dispute. mais franchement, les zombies étaient bien la dernière chose dont il voulait entendre parler maintenant. tout ce qu'il voyait était le visage de son frère en face de lui, ce visage qui était le sien mais qui arborait une expression tellement différente du sien dans une telle situation. « et pour en revenir à adonis, je n'ai pas peur. j'ai eu peur quand notre père à failli me bouffer quand on étaient gosses. mais je n'ai plus peur, pas maintenant. »

_________________
my hands are cold but my heart is gold
Almost. It’s a big word for me. I feel it everywhere. Almost home. Almost happy. Almost changed. Almost, but not quite. Not yet. Soon, maybe. I’m hoping hard for that.©️pathos.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
SOLDIER

 here since : 24/01/2016
 avatar : jeon jungkook.
 bitchtalk : 47
 points rp : 21
 âge : 21
 mood : thoughtful.
 lovemeter : you're better off alone.
 rôle : soldier.
 weapon : mitrailleuse m16
 happy hour :
every one of us is losing something precious to us. lost opportunities, lost possibilities, feelings we can never get back again. that’s part of what it means to be alive.


MessageSujet: Re: stop your bullshit son.   03.02.16 23:46


stop your bullshit son
son regard est dur, impitoyable, alors que ses oreilles saignent aux propos outrageants de celui qui est censé être son aîné. « je m'en fiche de tes soi disantes explications. nous savons tous deux qu'elles sont injustifiées et fausses. tu lui dois des excuses. et tant que tu ne les auras pas faites, je ne te le pardonnerai pas non plus. » parfois, koshi ressent ce sentiment, cette envie de vouloir tout laisser derrière lui pour repartir à zéro, cette volonté d'effacer certaines personnes de sa vie pour qu'il cesse d'en dépendre, et d'être blessé par l'attachement qui se créer sans son approbation au cours du temps. il arrive souvent que le brun y pense, sans néanmoins y songer sérieusement. pourtant, ces derniers temps, cette sensation se fait plus présente et réelle, notamment car certains fantômes du passé osent refaire surface. koshi ne se sent pas physiquement ni mentalement prêt à continuer cette bataille qui perdure depuis tant d'années entre d'une part son jumeau, et de l'autre liang, ce vieux personnage qui avait l'habitude de s'en prendre à lui dans sa jeunesse. parfois, koshi se demande si tirer un trait sur son frère lui changerait la vie, s'il se sentirait plus libre de ses actions, de sa propre conscience. et maintenant que leur relation ne fait qu'empirer, le cadet envisage de plus en plus la possibilité de tourner la page, et de lui dire de continuer son chemin sans lui. peu importe oh combien il peut l'aimer, koshi n'arrive pas à vivre avec l'idée que sa moitié est capable de propager autant de mal autour de lui, que cela concerne sa propre personne ou les autres. ça le ronge, le rend inconfortable de réaliser que son jumeau a changé, et que l'ancien hide ne reviendra probablement jamais. la pensée le détruit presque, parce qu'il n'a que lui ici. pourtant, le cadet ne pourrait se résoudre à continuer à vivre avec quelqu'un si dénué d'empathie, et préférerait porter le poids de la solitude et du rejet sur ses épaules, seul de son côté. « ne t'en fais pas frère, par expérience je peux t'assurer que je n'aurais pas besoin de ton aide si je voulais me suicider, j'ai déjà essayé. » le sourire qu'il lui offre la seconde d'après ne transcrit que la rancœur et le mépris alors que koshi s'écarte finalement et s'éloigne du plus grand. il peut les sentir maintenant, les quelques larmes contre ses joues. pourtant il refuse de les montrer à l'autre, et c'est pourquoi sa cadence est rapide lorsqu'il s'élance vers ce qu'il semble être un petit chemin boisé. il n'a pas besoin qu'on lui annonce le portrait, le cadet sait que son copié collé le suit, évidemment qu'il le suivrait, pourtant ce n'est pas pour ça qu'il se déciderait à l'attendre.  
AVENGEDINCHAINS

_________________


- forever running wild in the human race -


Dernière édition par Kanou Koshi le 05.02.16 17:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jo-graph.tumblr.com/


avatar
HUNTER

 here since : 24/01/2016
 avatar : jeon jungkook ; bts
 bitchtalk : 205
 points rp : 66
 âge : 21
 mood : shitty.
 lovemeter : single and not ready to bingle.
 rôle : hunter.
 weapon : sniper (m98b)
 happy hour :

We find our way as we go. We might get lost, wander for a bit and then find a new way. But that’s the charm of life, you never know what’s ahead. So don’t over think it; just go with the flow.



MessageSujet: Re: stop your bullshit son.   04.02.16 4:59

stop your bullshit son
HIDE & KOSHI



hide fulminait intérieurement, et il était vraiment à deux doigts de laisser sa fureur prendre le dessus sur le peu de sang-froid qu'il contenait encore et chérissait précieusement. Il ne comprenait pas pourquoi tout le monde lui demandait des excuses, à chaque fois qu'il se comportait mal. Il n'avait de comptes à rendre à personne, et si son frère était incapable de lui pardonner, eh bien tiens, ça lui faisait une belle jambe. Il n'avait pas besoin de son approbation pour continuer à vivre, il n'avait besoin de personne pour le rassurer et lui dire que malgré son attitude de rebelle, il arriverait à se faire une place dans ce monde un jour. Il savait qu'il avait bien foiré concernant Adonis, mais il se battait déjà assez avec lui-même pour savoir comment il allait bien pouvoir s'excuser et se racheter, il n'avait pas en plus besoin que koshi se permette de lui ordonner de s'excuser. est-ce qu'il croyait que c'était aussi facile à dire qu'à faire ? parce que ça ne l'était pas du tout, du moins pas pour hide, et ça lui faisait plus de mal qu'autre chose de constater que son jumeau n'arrivait pas à voir ça. « d'ou c'est à toi de me pardonner aussi ? j'arrêterais pas de respirer parce que tu m'en veux pour lui. excuse-moi de devenir trop lourd dans ta vie au campement, fallait me le dire, je t'aurais fait de la place. » c'était de la jalousie pure qui se lisait dans ses yeux et sur son visage. il savait qu'adonis et koshi s'entendaient bien, mais de là à ce que le brun ne favorise adonis et le laisse derrière, ça piquait plus qu'il ne le croyait. il n'avait toujours eu que son frère dans sa vie, et savoir que ce dernier se débrouillait très bien sans lui lui donnait l'impression de ne plus servir à rien. il avait toujours été celui à lui redonner le sourire lorsque leur père se montrait plus vicieux que d'ordinaire, celui qui s'emportait dés que liang, leur bourreau d'enfance, le collait de trop près. et voilà que maintenant, koshi était indépendant et qu'il avait trouvé d'autres personnes que lui, meilleures que lui. hide ramasse le fusil à pompe qu'il avait lâché, pour le glisser sur son épaule de manière trop calculée et trop rapide, encore énervé. la peine qu'ils s'infligeaient mutuellement commençait à faire son effet, et sa colère bouillonnait littéralement dans ses veines, le rendant presque fiévreux. il venait à se demander ce qu'il faisait encore ici si koshi le considérait plus comme un poids dans qu'autre chose. peut-être aurait-il dû faire comme la sœur de blue et disparaître dans la nature avant de changer et de devenir celui qu'il était aujourd'hui. putain, ce qu'il avait été con de penser que son frère l'aimerait pour ce qu'il était quoi qu'il arrive. être une contrefaçon de l'autre ne voulait pas dire qu'ils devaient forcément rester ensembles, il le comprenait mieux maintenant. entendre son jumeau parler de suicide refroidit cependant ses ardeurs, et c'est avec une expression choquée qu'hide lève les yeux sur le dos de koshi, qui s'éloigne déjà de lui. est-ce qu'il avait bien entendu, ou est-ce qu'il avait juste raté un mot dans sa phrase ? avec des pas rapides, hide rejoint koshi, s'emparant immédiatement de son poignet pour l'arrêter et le forcer à se retourner. « de quoi tu parle ? comment ça, t'as déjà essayé ? » ses doigts se serraient trop forts sur la peau de son frère, mais il ne s'en préoccupait même pas, toute son attention portée sur les prochains mots qu'il allait prononcer, espérant tout bas qu'il allait lui dire qu'il s'était trompé, que ce n'était pas ce qu'il pensait.

_________________
my hands are cold but my heart is gold
Almost. It’s a big word for me. I feel it everywhere. Almost home. Almost happy. Almost changed. Almost, but not quite. Not yet. Soon, maybe. I’m hoping hard for that.©️pathos.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
SOLDIER

 here since : 24/01/2016
 avatar : jeon jungkook.
 bitchtalk : 47
 points rp : 21
 âge : 21
 mood : thoughtful.
 lovemeter : you're better off alone.
 rôle : soldier.
 weapon : mitrailleuse m16
 happy hour :
every one of us is losing something precious to us. lost opportunities, lost possibilities, feelings we can never get back again. that’s part of what it means to be alive.


MessageSujet: Re: stop your bullshit son.   04.02.16 14:32


stop your bullshit son
hide n'a pas besoin de lui rappeler une telle chose, car koshi ne l'a pas oublié. l'ainé se débrouille très bien de son côté, et à date, on peut dire que c'est la même situation pour le cadet. c'est d'ailleurs une certaine fierté pour le brun, de réaliser qu'il est quand même capable d'exister sans la présence ni la bénédiction de son frère. bien qu'il y ait une part triste à leur relation maintenant, ce qui est certain, c'est qu'ils en tirent des leçons. koshi n'est pas entièrement certain de pouvoir inclure son jumeau dans sa généralisation, mais il espère quand même que c'est le cas, et qu'il n'est pas le seul à encore apprendre des expériences de la vie. même si au fond il n'a pas envie de tirer un trait sur ce personnage qui joue un rôle si important dans son histoire, koshi réalise mine de rien que c'est en s'en étant distancé  en premier lieu qu'il a remarqué cette indépendance qu'il a toujours désiré posséder étant gamin. toutes les relations ne sont pas saines à garder, la vie le lui a appris, pourtant, le plus jeune est persuadé qu'il culpabiliserait pour toujours s'il quittait son jumeau, car même s'ils se tiennent actuellement au dessus du précipice, koshi ne peut pas simplement ignorer ce lien si puissant qui les unit. c'est un important dilemme qui trottine dans la roue de ses pensées et peut être qu'aujourd'hui serait finalement le jour où il prendrait une décision. qui sait. arrêté dans sa course par le plus grand, koshi s’empresse de dégager sa main de sa poigne. il refuse de lui faire face, baisse la tête pour lui éviter l'accès à ses yeux et c'est une certitude qu'il userait une nouvelle fois de la force s'il le fallait pour s'en assurer. « je ne pense pas que tu ais besoin d'un portrait, tu m'as bien entendu. » ce n'est probablement pas la meilleure réponse qu'il aurait pu lui donner, après tout, ce n'est pas comme s'ils discutaient de la météo autour d'une agréable tasse de thé.  koshi en est conscient, pourtant ça ne l'empêche pas de laisser le silence reprendre le dessus suite à ses propos. ce n'est clairement pas de cette manière là qu'il aurait pensé l'apprendre à son jumeau, car le brun s'était promis d'une part de ne pas lui en parler, par peur de le blesser, et d'une autre car il voulait que la situation ait une importance. c'était presque naïf de sa part, de croire qu'il aurait pu en parler à hide plus intimement, seuls entre quatre murs, de manière à ce que l’aîné soit prêt à le réceptionner avec douceur et non fracas si ses propos se faisaient plus difficiles et douloureux à avouer que prévu. ils ne vivent pas dans une tragédie. son frère n'aurait pas versé de larmes à la nouvelle, ne l'aurait pas pris dans ses bras, n'aurait pas refusé de le lâcher pour les prochaines heures, alors que ses doigts se baladaient dans ses cheveux. c'est un tableau utopiste que s'était imaginé le cadet, et peut être qu'il n'aurait tout simplement pas du l'avouer, car maintenant, l'amer réalité ne fait que lui retomber dessus plus violemment qu'il ne l'aurait pensé. koshi s'approche de la falaise leur faisant face et s'assoit à son rebord. ses genoux viennent se coller contre sa poitrine alors qu'il dépose son menton contre ces derniers, son regard se perdant à l'horizon. il n'a pas envie d'être le premier à briser le silence qui pèse lourdement sur leurs épaules, d'autant plus que les propos qu'il meurt d'envie de dire ne seront guère plaisants à entendre. or son jumeau lui même en a soulevé l'idée, alors autant être franc avec lui et leur facilité la tâche. « je pense que... tu as peut être raison. » il abaisse d'avantage la tête, de manière à ce que son regard s'attarde sur les rochers se trouvant tout en bas. « peut être que c'est le moment de nous dire au revoir. » 
AVENGEDINCHAINS

_________________


- forever running wild in the human race -


Dernière édition par Kanou Koshi le 05.02.16 17:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jo-graph.tumblr.com/


avatar
HUNTER

 here since : 24/01/2016
 avatar : jeon jungkook ; bts
 bitchtalk : 205
 points rp : 66
 âge : 21
 mood : shitty.
 lovemeter : single and not ready to bingle.
 rôle : hunter.
 weapon : sniper (m98b)
 happy hour :

We find our way as we go. We might get lost, wander for a bit and then find a new way. But that’s the charm of life, you never know what’s ahead. So don’t over think it; just go with the flow.



MessageSujet: Re: stop your bullshit son.   05.02.16 10:15

stop your bullshit son
HIDE & KOSHI



hide savait très bien que son jumeau avait vécu des choses qu'il n'aurait pas dû, pas à un si jeune âge, alors qu'il venait à peine de naître et que le monde le regardait déjà avec dédain et mépris. il n'avait jamais manqué la façon dont koshi baissait les yeux lorsque leur paternel se permettait de le rabaisser et de complimenter son frère à la place. il savait mieux que quiconque que la joie et les sourires qu'il affichait en permanence cachaient des secrets bien plus sombres. les apparences sont bien souvent trompeuses, koshi était l'exemple le plus approprié à un tel dicton. et pourtant, hide sentait que quelque chose lui échappait comme koshi l'envoya balader en lui disant qu'il avait bien entendu. il resta derrière lui, les bras ballants, les lèvres entrouvertes, cherchant des mots que son esprit n'était même pas capable de former. il pensait tout savoir de son jumeau, parce qu'il avait vécu toute son enfance collé aux basques de ce dernier, au point ou il s'était toujours demandé comment koshi n'en avait pas eu marre de lui et de ses manières de gosse capricieux. apprendre qu'il avait manqué la chose qui avait marqué le plus la vie de son frère, au point de la fragiliser et la rendre plus facile à briser, le détruisait intérieurement, portant un sacré coup à son assurance. il avait l'impression de se noyer dans une eau qui lui était hostile, ses poumons noyés par le liquide, incapable de respirer correctement sans étouffer. et c'était les mains de koshi sur ses épaules, qui le maintenaient sous l'eau sans lui laisser une seule chance de reprendre son souffle à la surface. ses yeux observent sa réplique s'asseoir au bord du précipice qui entoure les cabanons, et malgré l'envie de le rejoindre et de le le toucher, pour le rassurer ou lui faire comprendre qu'il était là maintenant, hide reste paralysé dans l'arrière-plan. entendre son frère parler d'adieux avec son dos tourné le vide de tout ce qu'il ressentait la seconde d'avant. sa colère, sa surprise, son incompréhension. tout disparaît, comme happé par les quelques mots qu'il vient de prononcer de manière aussi banale, comme si c'était la chose la plus naturelle à faire dans ce monde. ses yeux piquent, mais il s'assure que ce n'est pas à cause des larmes qui s'y rassemblent par centaines. « il était temps que tu le réalise. » et c'était tout le contraire de ce qu'il voulait vraiment dire, quand il voulait prendre son frère dans ses bras et sangloter comme une veuve éplorée en le suppliant de rester, de ne pas le jeter comme une vieille chaussette, de le garder dans un coin du placard, quitte à ce qu'il prenne la poussière et ne voit plus jamais la lueur du jour. dieu seul savait qu'hide était incapable de fonctionner correctement sans koshi, malgré ses constants sarcasmes à son propos et ses gestes violents. il savait qu'il y avait quelque chose de faux chez lui, une épine qui empêchait les roues de tourner correctement, un grain dans sa tête qui lui faisait dire mensonges après mensonges. une maladie qui le rongeait mais qu'il faisait passer comme une part de son caractère. quelque chose d''atroce qui n'avait rien à voir avec la personne qu'il était vraiment. mais est-ce que la voix qui criait dans son esprit méritait vraiment d'être écouté, cette voix qui lui disait de courir près de son frère pour lui faire reprendre ses sens, quand koshi lui-même semblait avoir décidé de sa propre initiative qu'il leur fallait se séparer ? il n'en était plus certain. hide baisse les yeux pour contempler le sol un instant, comme s'il attendait que koshi lui demande d'être sincère avec lui, de baisser la garde qu'il portait constamment autour des autres. mais rien ne vint, si ce n'est le souffle du vent, qui mordait sa peau.

_________________
my hands are cold but my heart is gold
Almost. It’s a big word for me. I feel it everywhere. Almost home. Almost happy. Almost changed. Almost, but not quite. Not yet. Soon, maybe. I’m hoping hard for that.©️pathos.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
SOLDIER

 here since : 24/01/2016
 avatar : jeon jungkook.
 bitchtalk : 47
 points rp : 21
 âge : 21
 mood : thoughtful.
 lovemeter : you're better off alone.
 rôle : soldier.
 weapon : mitrailleuse m16
 happy hour :
every one of us is losing something precious to us. lost opportunities, lost possibilities, feelings we can never get back again. that’s part of what it means to be alive.


MessageSujet: Re: stop your bullshit son.   05.02.16 21:53


stop your bullshit son
la proximité existante entre deux jumeaux est quelque chose qu'on ne peut simplement ignorer ou mettre de côté. c'est une connexion permanente qui n'est pas toujours simple à vivre puisque les deux êtres sont liés en tout temps, demeurent ensemble pendant les pires comme les meilleurs moments de la vie. et koshi n'est pas aussi naïf pour croire que cela serait aussi facile de simplement dénouer ce fil de son doigt pour faire demi tour et partir. c'est une épreuve de cœur et d'esprit, puisque s'éloigner pourrait tout autant l'aider à aller mieux que le détruire. il n'est en rien certain du résultat final, et c'est d'une part ce qui l'angoisse. car ce n'est pas rien de devoir faire une croix sur un être cher pour poursuivre un projet qui n'est pas certifié d'aboutir. c'est une décision difficile à prendre. d'une part koshi est soulagé de constater que son jumeau ne lui saute pas à la gorge pour avoir fait part de ses pensées. d'une autre, sa réponse le blesse, puisque malgré le ton plat qu'il avait utilisé, ce n'était pas si difficile de remarquer le remord et la tristesse dans sa voix. le brun est loin d'être sans cœur, et sa réplique est censée le savoir plus que quiconque dans ce monde, dieu qu'il sait que koshi est un être sensible, parfois peut être trop sensible, pourtant ça ne l'empêche pas d'être aussi, si ce n'est plus, sec que lui. mais là encore il ne lui en veut pas. « oh... okay » c'est lui l'imbécile au final. peut être n'aurait-il jamais du ressentir ce remord et cette culpabilité lorsque la pensée de partir lui était venue à l'esprit. le plus jeune se redresse finalement sur ses pieds, alors qu'il balaye de ses mains les quelques résidus se trouvant sur ses vêtements. son regard se dépose pour une dernière fois sur l'horizon, avant qu'il ne se retourne et baisse à nouveau le visage lorsqu'il s'approche de l’aîné et le dépasse. koshi ne se retourne pas, déjà trop conscient de la lourdeur de ses pas sur le sentier battu. l'avantage à être maintenant seul, c'est qu'il n'a plus à dissimuler les larmes qui tracent dès lors leur chemin le long de ses joues. koshi ne sait pas quand leur relation a pris un tel tournant, ne sait pas si elle est récupérable. et c'est avec cette lourde réalisation au cœur qu'il s'arrête en fin de compte sur le chemin du retour pour se laisser aller et pleurer sans craindre d'être entendu. — when you open a door for someone to come in, the door is also open for them to leave.
AVENGEDINCHAINS

_________________


- forever running wild in the human race -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jo-graph.tumblr.com/


{Contenu sponsorisé}


MessageSujet: Re: stop your bullshit son.   

Revenir en haut Aller en bas
 

stop your bullshit son.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
hunt(me)down :: ryanggang :: kimhyonggwon :: cabins-