leave me rotting on the street + joon ho
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




Partagez | 

 leave me rotting on the street + joon ho


poster un nouveau sujet répondre au sujet


avatar
HUNTER

 here since : 24/01/2016
 avatar : jeon jungkook ; bts
 bitchtalk : 205
 points rp : 66
 âge : 21
 mood : shitty.
 lovemeter : single and not ready to bingle.
 rôle : hunter.
 weapon : sniper (m98b)
 happy hour :

We find our way as we go. We might get lost, wander for a bit and then find a new way. But that’s the charm of life, you never know what’s ahead. So don’t over think it; just go with the flow.



MessageSujet: leave me rotting on the street + joon ho   28.01.16 10:53


come what may
Il ne perds pas de temps à regarder derrière son épaule si quelqu'un le suit et l'a retrouvé, ou si les rôdeurs sont encore à ses trousses après leur petite course entre chaque magasins abandonnés du coin.  Son sniper trouve sa place sur le comptoir dont il vire toutes les décorations pour se mettre à l'aise, vissant rapidement la lunette de visée sur l'arme avant de remplir le canon. Ses gestes étaient rapides et précis, parce qu'il savait qu'une minute d’inattention pourrait causer sa mort, si ce n'est bien pire. La mort était le sort le plus attendu de nos jours, parce que personne ne désirait se relever et s'attaquer aux siens. Coté renaissance, il y avait mieux dans les bouquins qu'il restait au campement et qu'il n'avait jamais lu, d'ailleurs. Son cœur bat au rythme d'une centaine de chevaux lancés au galop, et il peut sentir le bout de ses doigts picoter légèrement. C'était comme ça à chaque fois qu'il se retrouvait seul avec son arme contre les choses qui n'attendaient que de les croquer, il était excité et nerveux à la fois. Le mélange n'était franchement pas agréable, parce qu'il avait les doigts tremblants et que ses balles lui échappaient comme du sable dans un sablier. Il devait toujours prendre le temps de se calmer et de stabiliser sa respiration avant de se mettre dans le bain, parce que sinon, il allait tirer sur zombies et camarades éparpillés sur le champ de bataille sans faire de distinction. Ce n'est qu'une fois installé avec les mains sur la détente qu'il se rappelle de la panique qui avait déchirée leur formation comme une feuille se ferait souffler par le vent. Il avait suffi que l'éclaireur qui les conduise au travers de la plaine ne s'exclame que des rôdeurs se trouvaient dans la prairie en même temps qu'eux pour que ce soit la débandade. Leurs superviseurs avaient bien essayés de maintenir les rangs mais ils avaient finis par abandonnés en voyant les froussards qui fermaient la marche prendre leurs jambes à leur cou pour se tirer de là. En fin de compte, même en suivant une équipe constituée de trois femmes et de deux hommes dont un aîné, Hide avait trouvé le moyen de les semer aussi bien que les zombies sur leurs semelles, et à se retrouver seul de chez seul dans le quartier des loisirs. Maintenant, caché dans ce magasin d'arcades avec la musique provenant des machines de pinball en guise de bruit sonore, il n'était pas sûr que ce soit une bonne idée d'attendre ses ennemis dans une telle atmosphère. Mais bon, ce n'est pas s'il pouvait se permettre de lâcher son arme pour se faire une petite partie de jeu tranquille. Mort stupide numéro trois mille deux cent depuis la naissance du campement de survivants en corée. Grâce au zoom de sa lunette de visée, il examine l'extérieur de la boutique, le canon de son sniper visant les grandes vitres devant lui , certaines encore intactes malgré les assauts incessants des zombies. Il n'y en avait pas un seul dans les parages pour le moment, et il n'était pas certain si c'était un bon signe ou au contraire, un très mauvais du genre c'est la merde totale et je vais y passer. Il se contente d'hausser les épaules à sa propre réflexion, détendant un tant soit peu sa poigne crispée sur la gâchette pour tourner sa tête et faire craquer les os de sa nuque. Personne ne s'était attendu à tomber sur une horde entière, parce que normalement, il y avait toujours des groupes avec de l'expérience pour les éliminer et empêcher les débutants d'y passer dés leur première sortie du camp. Ils avaient surement dû y passer, puisque la horde s'était considérablement rapprochée des limites du campement. Et les bleus de son équipe allaient surement y passer aussi. Le sourire qui menaçait d'étirer ses lèvres s'annonce enfin, révélant sa dentition. L'idée était amusante, il aurait surement été frappé pour avoir pensé que ça faisait la poussière au moins. 
AVENGEDINCHAINS

_________________
my hands are cold but my heart is gold
Almost. It’s a big word for me. I feel it everywhere. Almost home. Almost happy. Almost changed. Almost, but not quite. Not yet. Soon, maybe. I’m hoping hard for that.©️pathos.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

leave me rotting on the street + joon ho

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
hunt(me)down :: ryanggang :: samjiyon :: youth center-