I too have my ragnagna ► eyleen
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




Partagez | 

 I too have my ragnagna ► eyleen


poster un nouveau sujet répondre au sujet


avatar
HUNTER

 here since : 26/01/2016
 avatar : Kim Jin Hwan; ikon
 bitchtalk : 30
 points rp : 8
 âge : 22
 mood : excited
 lovemeter : 404 not found
 rôle : hunter
 weapon : marteau maggle
 happy hour :




MessageSujet: I too have my ragnagna ► eyleen   29.01.16 22:05

thinking out loud
ft. eyleen



Les nuits n'étaient pas les meilleures ces derniers temps. Autant le sexe féminin à hériter de menstruation, Jae lui a hérité de période de cauchemars. De toute façon, qui pouvait encore se vanter de faire des nuits paisibles et réparatrices après toutes les horreurs qu'ils avaient pu voir depuis l'arrivée de ce virus ? Jae ne s'en plaignait pas, il n'était pas un cas isolé, mais ces périodes là était juste plus éreintantes que d'ordinaire. Il avait préféré rester au calme pour une fois, ne pas aller déverser sa colère au delà des murs, mais plutôt se recentrer sur lui-même. Il savait bien qu'il allait passer pour un hippie de première mais il fallait bien qu'il fasse quelque chose. Après tout, il n'a jamais été du genre à se laisser abattre alors ce n'est pas deux trois mauvais rêves qui allaient finalement venir à bout de cet homme là. Que nenni. Mais le soleil et le calme régnant sur le camp allait peut-être avoir raison de lui. Il s'était simplement posé sur les bancs, histoire de réfléchir et de prendre un peu le soleil. Et le destin avait décidé de l'y laisser. Il s'y trouvait si bien, ses cheveux brillant au soleil, se laissant bercer par le bruits des oiseaux. Voilà un vrai compte de fée et Jae s'endormit pathétiquement sur un banc, se fichant bien de prendre toute la place. Il ne savait absolument pas s'il s'était écoulé dix minutes, trente ou même une heure … Sa sieste improvisée lui faisait un bien fou, de même que le calme alentour, et il profiterait jusqu'au bout. Il ne savait pas si son réveil se ferait brutalement à cause d'un énième cauchemar, il priait surtout pour que ça ne soit pas à cause d'un oiseau lui ayant déféquer dessus. Il trouvait ça fascinant à quel point il était facile de s'habituer à une nouvelle vie quand on a déjà rencontré le pire. Le premier de ses soucis devrait-être de rester en vie et non de se demander ce qui allait bien pouvoir le sortir de ses rêveries dans l'après midi. Il ne comprenait pas. Il ne comprenait surtout pas pourquoi lui aussi était tombé dans une routine pareille : tuer des rôdeurs, ramener des choses utiles, manger, dormir, se laver, … C'était comme si la vie était la même mais sans population. Comment avait-il fait pour s’accommoder à ce camp si rapidement ? Après tout ce qu'il avait vu et enduré dehors ? Était-ce même normal qu'il réagisse comme ça maintenant ? Il sentait maintenant son cœur s’alourdir alors qu'il se questionnait sur pourquoi son cœur était en fait si léger ces derniers temps. C'était comme le calme avant la tempête. Quelque chose allait forcément arriver, la paix, le calme et la sérénité n'avaient plus leur place dans ce monde depuis déjà bien longtemps. Il était sceptique. Il fallait rester à l'affut de chaque bruit, chaque changement, … Tout. Mais voilà une remarque qu'il ne mettait pas assez en pratique car il n'avait pas senti cette présence se rapprocher de lui, ses mains se tendre et venir le chatouiller sans aucune gêne. Il ne s'y attendait pas, mais alors pas du tout. Un cri bien trop féminin sortit de sa bouche alors qu'il tenta de se débattre. Cette bataille était perdue d'avance. Il tomba durement sur le sol, ayant oublié l'espace d'un instant qu'il se trouvait sur un banc, et qu'un banc n'était pas une énorme surface. Maintenant qu'il était par terre, il ne voyait pas grande utilité à se relever immédiatement, ne pouvant de toute évidence pas tomber beaucoup plus bas. Il leva les yeux pour tomber, sans grande surprise, sur eyleen. « Yah tu … Je faisais de beaux rêves là ! » Mensonge. Mensonge éhonté. Mais devant une énergie si débordante il ne pouvait pas vraiment s'empêcher de sourire, tout en se grattant la tête, refusant toujours de se lever. « C'était quoi cette attaque surprise ? T'as pas honte ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

I too have my ragnagna ► eyleen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
hunt(me)down :: ryanggang :: hyesan (camp) :: public space-