I'll tell you my sins so you can sharpen your knife x Azalea
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




Partagez | 

 I'll tell you my sins so you can sharpen your knife x Azalea


poster un nouveau sujet répondre au sujet


avatar

 here since : 30/01/2016
 avatar : Emily Rudd
 bitchtalk : 12
 points rp : 0
 âge : 21
 rôle : citizen
 happy hour :

MessageSujet: I'll tell you my sins so you can sharpen your knife x Azalea   30.01.16 14:59

Azalea Mallory Van Eeghen c'est mon nom complet, mais tu peux m'appeler Lea/Mallo sans problème. j'ai 19 ans et je suis né le 22 mai, ce qui fait que je suis un fier gemeaux, s'tu veux tout savoir. pour le moment, je suis un simple citizen, mais j'aspire à rejoindre les peu importe e_e . ah et pour finir, on dit que j'ressemble beaucoup à Emily Rudd. t'as d'autres questions comme ça, le journaliste ?

#//


#Carabine de chasse.


#Persévérante.


#MONSWAG

! Mie
! 5/7.
! 25 ans.
! Comment tu ose me dire comment long je dois écrire.


« Heaven if you sent us down, so we could build a playground. For the sinners to play as saints,you'd be so proud of what we've made. »


Un peu plus de cent souffles, un peu plus de cent vies. Un peu plus de cent mètres et elle pourrait se réfugier entre les quatre murs d’une des petites maisons qu’elle apercevait depuis maintenant cinq heures. Elle poussa une plainte, frustration qui se délectait dans son agonie, ses genoux se fracassant contre le sol, amorti par la neige qui couvrait le sol de pierre. La neige, toujours la neige pour débuter les nouvelles pages d’une épopée sans dieux, sans héros. Toujours la neige pour combler les décors ambiants d’un cauchemar, somnambule d’une vie éphémère, insomniaque d’une mort éternelle. Peut-être était-ce simplement une façon de payer ses dettes, atténuer sa conscience qui se trouvait au bord du précipice. Toujours la neige pour se teinter de rouge, massacre d’une famille, délivrance d’âmes en situation précaire. Et de ses mains rougies par les engelures, la brune se surprenait à prier les astres, à supplier le monde de recommencer à tourner. Pour la première fois depuis trois jours, elle comprenait ce qu’était la peine. Elle apprenait ce qu’était le désespoir, pouvoir sentir son cœur qui bat si faiblement pour continuer quoi que ce soit. Pouvoir le sentir battre simplement pour survivre à sa propre défaillance. Elle n’avait pas réussi à les garder en vie. Elle n’avait pas réussi à les garder mort. L’aimaient-ils toujours ? Avaient-ils mal ? Si longtemps qu’ils ne s’étaient pas réveillés aux chants d’oiseau, si longtemps qu’ils n’avaient pas dormi aux mélodies des silences. Peut-être devait-elle abandonner maintenant ? Toujours la neige pour scintiller de ses beaux malheurs, un faible espoir pour la dérision. Moqueuse, elle s’auto-proclame reine de la montagne, porte-parole de la petite mort qui venait lui caresser délicatement la joue. Avaient-ils trouvé la paix ? Trouverait-elle la rédemption aux champs des oiseaux ? Murmurant les mots d’amour pour soulager les maux du cœur. Hurlant les fautes pour accentuer les transgressions de l’âme, à coup d’une lame affuté par ses péchés. Un sourire étira faiblement le coin de ses lèvres, ses yeux convulsant dans un dernier effort. Trouverait-elle une terre d’absolution ? L’ironie qui berçait son corps congelé, chantonnant des comptines qui léchaient ses délires au rythme des flammes qui avait dévoré sa maison de fortune. Engloutissant mère, père et frères. Toujours la neige pour mourir dans un monde aux ambitions spectrales.

« Inspire et expire lentement Azalea, lorsque tes poumons sont complètement vide, tu peux tirer. » - La fillette hocha simplement la tête aux paroles de son père, positionnant la carabine contre sa petite épaule. Un drôle de sentiment, une drôle d'émotion, que de se sentir si puissante l'espace d'une seconde, jouant à dieu dans un corps si mortel. Elle s'exécuta, ses poumons se gonflant au maximum pour finalement laisser l'oxygène s'échapper de sa gorge. Elle enclencha la gâchette, fermant les yeux sous la force du recul qui faisait écho à l'impact de la balle contre la bouteille, explosant d'un seul coup. Elle se redressa, souriant à son père qui s'esclaffait, à ses deux frères qui la félicitaient, réprimant ses complaintes d'une douleur vive qui se faisait sentir contre son épaule. « Parfais ma puce ! Si tu gardes le cap, demain, nous irons chasser ensemble. »

Ce n'était pas ça la fin, si ? Ce n'était pas le début non plus. Ça ne pouvait pas se terminer ainsi ? Sur une pauvre montagne dont les murs se faisaient voraces, accablée d'une vie qui se faisait fatalité. Ce n'était pas la fin, si ? Dix-neuf ans à parcourir les continents, à apprendre de nouvelles langues, à se faire des connaissances aussi éphémères qu'un battement de cils. Dix-neuf ans, c'est court pour apprendre de la vie. Dix-neuf ans, c'est jeune pour apprendre de la mort. Son souffle ralentissait aussi radicalement que le froid mordait sa peau de perle, une morsure pour l'humanité, une morsure pour l'éternité. Avaient-ils froids, avaient-ils peurs ? Avaient-ils trouvé un endroit pour se réfugier de ces heures démunies de compassion ? Azalea pour la tempérance d'un père qui demande pardon. Pour la prudence d'une petite fillette à qui l'on souhaite des myriades de vertus aussi douces que la peau de ses joues. Azalea pour la toxicité d'une fleur qui pousse au printemps. Une fleur pour un monde arrêté, pour un siècle arriéré. Pour y vivre, il fallait apprendre à être immobile, à anticiper le silence d'une souffrance qui s'accablait sur les terres sans pétales, sans espoir. Pour y vivre, il fallait apprendre à être immobile, à anticiper le silence d'une souffrance qui s'accablait sur les terres sans pétales, sans espoir. Les jappements ; les jappements et les flammes.


Elle hoqueta, observant son père qui poussait la gâchette de son doigt, ratant la cible dû aux tremblements de ses mains, à sa respiration sifflante et la fièvre qui emportait ses dernières forces. Il tira une deuxième fois, touché, coulé. Le corps de son premier fils qui s'écrasait au sol dans un bruit sonore, rejoignant le corps de sa mère. Elle releva la tête, son deuxième frère qui entrelaçait ses doigts aux siens, l'intention de lui donner du courage. « Lea ... Tu dois comprendre que c'est la seule solution pour nous tous. » Avait-il dit, son père hochant la tête tandis qu'il indiquait silencieusement à son frère de prendre place aux côtés de sa mère et son frère. « Ce sont des meurtres, papa ... » Avait-elle murmuré, pinçant les lèvres pour empêcher sa voix de craquer davantage, fermant brusquement les yeux tandis qu'une nouvelle détonation résonnait à ses oreilles. Un corps de plus, une âme de moins. « Ce sont des délivrances Azalea. Nous serons beaucoup plus heureux ainsi, tous ensemble dans un monde bien meilleur qu'ici. Quel genre de père je serais de vous laisser grandir dans un monde pareil. On sera heureux, en paix ma puce. Les heures sont comptées de toute façon. Une fois que nous serons poussière ... Tu viendras à ton tour. » - Elle détourna le regard, un pacte suicidaire, des suicides assistés. C'était beaucoup trop pour elle, c'était beaucoup trop lui demander. Son père lui tendait l'arme, un faible sourire qui étirait ses lèvres. C'était donc ça ? Il les avait tous tué et maintenant, c'était à elle de terminer le sale boulot. Ensuite, elle devrait se tirer une balle entre les deux yeux pour terminer la boucle ? « Azalea, c'est la seule solution. Prends l'arme maintenant. C'est un ordre. » - Elle attrapa la carabine de son père, la positionnant contre son épaule. Inspire longuement et expire lentement, tire seulement lorsque tu es certaine d'atteindre la cible. Lorsque tu es certaine d'atteindre ton père. Elle inspira difficilement, sanglots brisant son calme par soubresaut. Comment pouvait-il seulement lui demander ça ? Comment pouvait-il leur imposer ça ? Elle abaissa l'arme, secouant la tête tandis que les larmes roulaient contre ses joues. « Je ne peux pas faire ça papa ... » - « Je t'aime ma puce ... Ce n'est pas un choix. » - Il avait raison, d'ici quelques heures, il tenterait probablement de la tuer et ensuite il s'attaquerait aux corps qui joncheaient sur le sol. Elle hocha la tête, positionnant l'arme contre son épaule, appuyant sur la gâchette sans perdre une seconde. Son corps se faisait lourd, ses genoux se fracassant contre le sol au même moment que celui de son père. Luna grattait frénétiquement contre la porte d'entrée, jappant sans arrêt. Les jappements ... Des jappements.

Elle pouvait sentir son corps se faire plus léger, plus lourd, plus élevé, plus mort. Quelqu'un semblait la transporter, avançant difficilement dans les mètres de neiges qui s'étaient accumulés depuis le début de la tempête. Et les jappements qui continuaient, horriblement jappements.



Elle attrapa le contenant de plastique, s'empressant d'arroser de gaz les corps qui s'entassaient les uns aux autres. Une famille sans vie, une famille unie. Elle refusait de les accompagner. Elle refusait de mourir pour un homme qui avait à peine passé plus de 3 ans avec eux. Il était devenu fou, complètement fou. Comment pouvaient-ils prêcher les paroles d'un homme qui avait tué tant de gens. Il l'aimait, il l'aimait tellement qu'il la voulait morte. Il les aimait tellement qu'il ne pouvait les savoirs vivants et lui mort. Un fou, un fou parmi les morts, un fou parmi les vivants. C'était ce qu'il voulait ? Non, non ... Elle jeta le contenant contre le sol, ouvrant de ses mains tremblantes le briquet de son père, observant la flamme qui dansait au rythme de ses battements de cœur. Ses doigts tâchés de sang laissaient glisser le briquet contre le sol qui s'enflammait brusquement.

Donner sa vie pour des gens qui avaient eu tant d'importances. Oublier les rires et les sourires. Oublier les mots d'amour, oublier les attentions. Oublier l'humanité qui se perdait dans l'intensité d'un virus incontrôlable. Vivre dans les bois en retraits pour se préserver un peu plus longtemps. Perdre la tête pour obtenir l'absolution de ses paires, gagner sa place au paradis, simplement parce que l'enfer, c'est les autres. Peut-être était-ce mieux ainsi ? Peut-être devait-elle mourir dans les bras d'un inconnu pour rejoindre sa famille qu'elle avait trahie.




Dernière édition par Azalea M. Van Eeghen le 01.02.16 17:20, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
CITIZEN

 here since : 26/01/2016
 avatar : baek sumin
 bitchtalk : 40
 points rp : 13
 âge : 24
 lovemeter : peut-être qu'il y a quelqu'un, quelque part.
 rôle : citizen.

MessageSujet: Re: I'll tell you my sins so you can sharpen your knife x Azalea   30.01.16 15:17

je me disais bien que je n'avais encore vu de mie sur le forum ! bienvenue et bon courage pour ta fiche !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

 here since : 30/01/2016
 avatar : Emily Rudd
 bitchtalk : 12
 points rp : 0
 âge : 21
 rôle : citizen
 happy hour :

MessageSujet: Re: I'll tell you my sins so you can sharpen your knife x Azalea   30.01.16 15:25

Quelqu'un a osé oublier de m'avertir rip grave
Mercii ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
TWISTED ADMIN

 here since : 09/01/2016
 avatar : park jimin.
 bitchtalk : 142
 points rp : 30
 âge : 21
 mood : overwhelmed.
 lovemeter : as if...
 rôle : hunter.
 weapon : crossbow, aka une arbalète.
 happy hour :

MessageSujet: Re: I'll tell you my sins so you can sharpen your knife x Azalea   30.01.16 15:50



bref, que d'émotions. MAIS JE T'AI DIT QUE C'ÉTAIT PAS UN OUBLI

t'es belle, je t'aime, ton ava est perf, pis j'te dis bienvenue vieille chippie de mon coeur

zombie chase

_________________
temporary bliss
champagne, cocaine, gasoline & most things in between
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://huntdown.probb.fr


avatar

 here since : 30/01/2016
 avatar : Emily Rudd
 bitchtalk : 12
 points rp : 0
 âge : 21
 rôle : citizen
 happy hour :

MessageSujet: Re: I'll tell you my sins so you can sharpen your knife x Azalea   30.01.16 15:53

HONTE À TOI SUCCUBE zombie hit
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
CRAZY ADMIN

 here since : 10/01/2016
 avatar : lee chae eun
 bitchtalk : 93
 points rp : 15
 âge : 24
 mood : adrenalin rush
 lovemeter : o/10
 rôle : hunter
 weapon : katar, un poignard avec un manche en H qui permet à la lame de se trouver au niveau des jointures.

MessageSujet: Re: I'll tell you my sins so you can sharpen your knife x Azalea   30.01.16 15:55

je dois admettre que ma première réaction a été "...MAIS C'QUOI CE NOM" mais j'aurais évidemment du me douter que ça ne pouvait pas être quelqu'un d'autre.

magnifique avatar, rien à redire, on se revoit dans ta fiche de lien dans mmh... 10 minutes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
EMOTIVE ADMIN

 here since : 22/01/2016
 avatar : toptap. ♥
 bitchtalk : 102
 points rp : 7
 âge : 23
 mood : peaceful.
 lovemeter : better luck next time.
 rôle : soldier.
 weapon : dragunov, sniper léger.
 happy hour :

How many days have passed like this? The city, the crowd is fading, moving on. I sometimes have wondered; where you've gone? Story carries on; lonely lost inside. Glassy sky, above as long as I'm alive, You will be part of me. Glassy sky, the cold, the broken pieces of me.


MessageSujet: Re: I'll tell you my sins so you can sharpen your knife x Azalea   30.01.16 16:01

t'es belle. ;;
bienvenue. ♥ -j'dis pas courage, ça a l'air presque fini.-

_________________

some believe the
truth  will change the way we fall.
Sometimes I wonder what's beyond. I've tried many times to make it up to you.Can somebody tell me what to thought we're meant to be- There's no going back. Time, has already come. Sun is gone, and no more shadows. Can't give up-I know. And this life, goes on-i'll be strong, I'll be strong, 'till I see the end.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar

 here since : 30/01/2016
 avatar : Emily Rudd
 bitchtalk : 12
 points rp : 0
 âge : 21
 rôle : citizen
 happy hour :

MessageSujet: Re: I'll tell you my sins so you can sharpen your knife x Azalea   30.01.16 16:15

C'quoi ce nom ? Le nom de ton pire cauchemar MUHAHAHAh .10 minutes ? J'ai seulement l'intro de mon histoire d'écrit D:
Mais bon è_é. T'façon si tu passe pas sur ma fiche, je sais où t'habite.

Meuhh non j'ai pas fini encore e_e. Mais merciiiiiiiiiiii ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
EMOTIVE ADMIN

 here since : 22/01/2016
 avatar : toptap. ♥
 bitchtalk : 102
 points rp : 7
 âge : 23
 mood : peaceful.
 lovemeter : better luck next time.
 rôle : soldier.
 weapon : dragunov, sniper léger.
 happy hour :

How many days have passed like this? The city, the crowd is fading, moving on. I sometimes have wondered; where you've gone? Story carries on; lonely lost inside. Glassy sky, above as long as I'm alive, You will be part of me. Glassy sky, the cold, the broken pieces of me.


MessageSujet: Re: I'll tell you my sins so you can sharpen your knife x Azalea   30.01.16 16:38

BAH COURAGE ALORS.
&plein de ♥️♥️♥️♥️ en guise de motivation. ww

_________________

some believe the
truth  will change the way we fall.
Sometimes I wonder what's beyond. I've tried many times to make it up to you.Can somebody tell me what to thought we're meant to be- There's no going back. Time, has already come. Sun is gone, and no more shadows. Can't give up-I know. And this life, goes on-i'll be strong, I'll be strong, 'till I see the end.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
HUNTER

 here since : 26/01/2016
 avatar : perfect yura (girl's day)
 bitchtalk : 47
 points rp : 7
 âge : 25
 lovemeter : euh... pas intéressée. point barre. èé
 rôle : hunter.
 weapon : pistolet & MP5.
 happy hour :

MessageSujet: Re: I'll tell you my sins so you can sharpen your knife x Azalea   30.01.16 20:36

Moi je l'aime ton nom
Welcome ♥️♥️

_________________

★ ne chatouillez pas le dragon qui dort ★
잠자는 용 을 자극 하지 마십시오
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
TWISTED ADMIN

 here since : 09/01/2016
 avatar : park jimin.
 bitchtalk : 142
 points rp : 30
 âge : 21
 mood : overwhelmed.
 lovemeter : as if...
 rôle : hunter.
 weapon : crossbow, aka une arbalète.
 happy hour :

MessageSujet: Re: I'll tell you my sins so you can sharpen your knife x Azalea   01.02.16 22:15

tu seras une petite bleue parce que tu vas carrément dans ce groupe... ♥️
merci, j'me sens comme le sorting hat all over again.


TU ES VALIDÉ !
bienvenue parmi nous, fier survivant.


azalea, bienvenue au camp huntdown. la première chose que tu dois faire, c'est consulter les règles en jeu. ensuite, tu devras obligatoirement aller faire ta demande de logement et tu pourras enfin passer à ta fiche de liens. si tu as des questions, n'hésite pas à contacter un des membres de notre staff; isaiah, shuwei ou win - nous nous ferons un grand plaisir de te guider. bon jeu !


_________________
temporary bliss
champagne, cocaine, gasoline & most things in between
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://huntdown.probb.fr


{Contenu sponsorisé}


MessageSujet: Re: I'll tell you my sins so you can sharpen your knife x Azalea   

Revenir en haut Aller en bas
 

I'll tell you my sins so you can sharpen your knife x Azalea

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
hunt(me)down :: administration :: register. :: accepted files-