i'm coming home ∆ feat moon rafael ♥
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




Partagez | 

 i'm coming home ∆ feat moon rafael ♥


poster un nouveau sujet répondre au sujet


avatar
HUNTER

 here since : 26/01/2016
 avatar : perfect yura (girl's day)
 bitchtalk : 47
 points rp : 7
 âge : 25
 lovemeter : euh... pas intéressée. point barre. èé
 rôle : hunter.
 weapon : pistolet & MP5.
 happy hour :

MessageSujet: i'm coming home ∆ feat moon rafael ♥   31.01.16 11:35

i'm coming home
feat moon rafael ♥

(outfit.) There is nothing I would not do for those who are really my friends. I have no notion of loving people by halves, it is not my nature ✻✻✻ Les nuits étaient froides et glaciales ces jours-ci. Elle ne savait pas si cela annonçait le début d'un havre de paix, mais les zombies étaient étrangement attirés par la chaleur, plus que par le froid. De ce fait, les jours à venir s'annonçaient plus cléments, ce qui n'était pas pour déplaire aux survivants même si cela impliquait davantage de masses vestimentaires sur le dos. Mais ce n'était pas dans ce monde apocalyptique que quiconque se souciait de l'apparence physique. Elle ne se souvenait même plus la dernière fois qu'elle avait pris le temps de se maquiller… A savoir, mettre de la couleur sur ses paupières et un peu de mascara. Le maquillage était devenu un luxe réservé pour les grandes occasions. Etant une hunter, elle ramenait bon nombre de marchandises lors de ses excursions, et c'était ainsi qu'elle s'était appropriée des cosmétiques. Généralement elle revendait ce qu'elle trouvait où s'en servait comme substitut de paiement. De toute manière, à qui devrait-elle plaire ? Eun Seol y voyait là une faiblesse pouvant mener qu'à une seule issue ; celle de la mort. Aimer c'était aussi prendre le risque de sentir une nouvelle fois son cœur s'émietter face à la fatalité du destin ; celle de finir zombifié. C'était arrivé à son père, à ses camarades de voyage… C'était arrivé tellement de fois qu'elle se jurait de ne plus jamais revivre ça. Malheureusement en arrivant au camps, elle ne s'était pas attendue à rencontrer un homme capable de réveiller ce muscle à l'intérieur de sa poitrine. Ce muscle transformé en glace. Elle s'était jurée de ne plus s'attacher… Fort heureusement, la jeune femme y avait mis un terme avant que cela aille trop loin. Il valait mieux pour elle, et pour lui aussi. Il avait déjà quelqu'un à protéger et à qui se rattacher. Son petit-frère à elle, n'existait plus… Elle aurait du se battre et aller à sa recherche. Au lieu de ça, elle n'avait fait qu'engendrer la mort autour d'elle. Rafael n'avait pas de soucis à se faire. Elle agissait bien mieux en solo et était une grande fille. Maintenant que sa décision était prise, plus rien n'était capable de l'arrêter. Il fallait qu'elle retourne là-bas. Sur ses terres d'origines, à Yangju. Il le fallait, un point c'est tout.

C'est extirpé de ses rêves, au beau milieu de la nuit, que Eun Seol se décida à quitter son dortoir. Ou tout du moins, ce qui lui servait de chambre, dans cette salle de classe. Les tough occupaient l'école du camps. Un endroit qui lui rappelait bien des souvenirs même si elle n'avait jamais eu l'occasion d'y finir ses études. Cet endroit ne récupérait jamais sa fonction première et aujourd'hui il n'y abritait que des squatteurs venus du sud. Elle n'avait cessé d'y penser depuis qu'elle s'était réveillée, mais elle devait le voir. Lui. Rafael. Elle devait le voir une dernière fois avant de partir… Bien résolue à rejoindre le repère des strong, situé à la limite de la ville, la jeune femme s'habilla silencieusement pour ne pas réveiller ses compagnons. Elle ne savait pas trop ce qu'il lui prenait. Une pulsion ou juste un pressentiment. Elle n'avait rien à craindre en ces lieux mais elle s'arma tout de même d'un pistolet qu'elle s'était dégoté sur un mort la dernière fois. Juste au cas où. Elle ne croiserait pas grand monde sur son chemin à cette heure-ci. Et elle n'eut que sa tête pour réfléchir quant à la manière dont elle lui annoncerait la nouvelle de son départ. Le trajet dura une bonne vingtaine de minutes au moins, mais elle ne savait toujours pas quoi lui dire. A force de réfléchir, elle manqua presque de se faire repérer par un garde à l'entrée. Mais ne voulant pas alerter inutilement tous les strong, Eun Seol fit tout son possible pour se la jouer discrète. Heureusement que c'était son fort et qu'elle se faufilait un peu partout. Elle savait bien entendu dans quelle cellule il se trouvait. Il la partageait avec Isaiah, un ami qu'ils avaient en commun. Impossible de savoir s'il était là ou non. Quoiqu'il en soit, elle se présenta devant sa cellule et balança un objet qui traînait dans une poche de son short, visant le lit de ce dernier. Suffisamment fort pour qu'il le réalise et qu'il la repère. Un doigt à ses lèvres, la tough lui fit signe de se taire et de la suivre alors qu'elle s'éclipsait silencieusement dans le couloir voisin. Une chance qu'il s'agissait de la cellule première. Elle aurait peut-être eu moins de chance dans le cas inverse, on l'aurait probablement repéré. Quoiqu'il en soit, elle attendit avec une légère pointe de nervosité, adossée contre un mur. Elle espérait qu'il n'y aurait pas un vigile dans le coin, en train de faire sa ronde. Après tout le mal qu'elle s'était donnée, c'était pas franchement le moment.


✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.

_________________

★ ne chatouillez pas le dragon qui dort ★
잠자는 용 을 자극 하지 마십시오
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
SOLDIER

 here since : 24/01/2016
 avatar : kim namjoon (rapmon).
 bitchtalk : 25
 points rp : 4
 mood : calm.
 lovemeter : c'est pas vraiment ce qui m'intéresse, là.
 rôle : soldier.
 weapon : une batte en métal, simple et efficace.
 happy hour :




i'll tell you my sins so you can sharpen your knives.


it's us against the world, little hermano.

mon seoleil
mei

MessageSujet: Re: i'm coming home ∆ feat moon rafael ♥   31.01.16 14:24

i'm coming home
feat cha eun seol ♥

(outfit.) Bring me to your house, tell me sorry for the mess. Hey, I don't mind! You're talking in your sleep out of time, well, you still make sense to me. Your mess is mine. ✻✻✻ La journée fut particulièrement longue. Isaiah avait insisté pour sortir afin d'aller chercher quelques munitions pour le reste du camp. Cela faisait déjà quelques jours que je souffrais d'insomnies, que j'avais du mal à penser à autre chose que des rôdeurs. Il m'arrivait parfois de m'endormir en serrant ma batte contre moi. uU peu paranoïaque, certes, mais cela était probablement dû à la fatigue et rien d'autre. Nous avions tenté de finir le plus rapidement possible, quittant les lieux à l'aube mais il y eut quelques imprévus, notamment le fait que certains zombies coriaces avaient décidé de se retrouver sur notre chemin.  Je ne sais plus combien de crânes j'ai matraqué de coups de batte, ni combien de zombies on faillit me bouffer le cou, tout ce que je sais c'est qu'au final j'étais bien content de retrouver mon lit. Il était probablement six heures du soir et je m'étais jeté pitoyablement sur mon lit en rentrant dans la cellule. Isa' avait remarqué que ça allait mal, du moins c'est ce que je m'étais dit car il m'avait laissé seul. J'appréciais sa discrétion par moments, le fait qu'il me comprenne sans que j'ai besoin de lui expliquer ce qui va mal. J'étais seul. J'en avais bien besoin. J'avais besoin d'oublier tout cela et de m'endormir. Je ne sais pas pourquoi mais dans ces moments-là il m'arrivait de penser à Seol. Il y a quelque chose de réconfortant en elle. Quelque part, elle me manquait. J'aurais voulu la revoir mais ces temps-ci elle m'évitait, quoique ce ne soit pas le terme approprié. Elle avait mis une sorte de barrière invisible entre nous deux, une frontière infranchissable. Je ne pouvais pas lui en vouloir. Je ne pouvais pas me plaindre non plus.

C'est un bruit qui me réveilla. Je sursautai soudainement, resserrant le manche de ma batte, persuadé que c'était une attaque soudaine. Isaiah n'étais pas là, j'étais seul. Peut-être qu'ils étaient tous déjà dévorés—non. Impossible. Je restais rationnel, il n'y avait pas d'odeur putride, pas de bruit ou de respirations lourdes. Toutes ces pensées se succédèrent en l'espace de quelques microsecondes et c'est en relevant la tête que je me rendis compte de l'état des choses: Eun Seol. Je fronce les sourcils et plisse les yeux pour m'assurer que c'était bien elle. Elle m'indique de ne pas dire un mot alors je me lève, docile, et dépose la batte près de mon lit. Elle était belle et bien réconfortante. Suffisamment pour que je ne songe plus à un quelconque walker qui rôderait dans les parages. Je mets mes chaussures et sors de ma cellule, jetant un oeil rapidement aux alentours avant de la suivre dans la pénombre. Elle avait l'air anxieuse, nerveuse. Je m'approchai d'elle, à la fois intrigué et soucieux avant de lui murmurer tout bas.

« Tu veux m'expliquer ce que tu fais ici à cette heure, Seol? »

✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.

_________________
look inside these walls and you see I'm havin' withdrawals of a prisoner on his way, trapped inside your desire to fire bullets that stray. I should ask a choir "What do you require to sing a song that acquire me to have faith?" ▵ ©️endlesslove.
Step on my neck and get blood on your Nike checks.


Dernière édition par Moon Rafael le 31.01.16 19:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
HUNTER

 here since : 26/01/2016
 avatar : perfect yura (girl's day)
 bitchtalk : 47
 points rp : 7
 âge : 25
 lovemeter : euh... pas intéressée. point barre. èé
 rôle : hunter.
 weapon : pistolet & MP5.
 happy hour :

MessageSujet: Re: i'm coming home ∆ feat moon rafael ♥   31.01.16 18:24

i'm coming home
feat moon rafael ♥

(outfit.) There is nothing I would not do for those who are really my friends. I have no notion of loving people by halves, it is not my nature ✻✻✻ Elle était nerveuse, oui. Mais ce n'était rien par rapport à ce qu'elle s'apprêtait à lui dire. Elle détestait être comme ça. Vulnérable… surtout face à lui. Sa fichue fierté méritait de rester au placard, mais c'était plus fort qu'elle. Eun Seol ne voulait pas qu'on s'inquiète pour elle. Qui plus est, elle était la plus âgée, même si c'était de peu, cela lui donnait une bonne excuse pour rester forte. Cependant, il était devenu difficile de lui cacher certaines choses… Rafael devenait l'un de ses points faibles, de part le fait qu'elle tenait à lui et qu'il agissait inconsciemment sur sa façon d'être et de voir les choses. Quant ils étaient ensemble, elle souriait, riait aux éclats et ne se posait pas de question. Comme un papillon sortant de sa chrysalide. Elle se libérait de ses tourments… Sauf qu'elle ne devait pas vive inconsciemment. Tout cela n'était qu'une utopie. La réalité était ce monde pourrie où y régnait la mort. Elle n'avait pas le droit de s'amuser et de ressentir un semblant de bonheur. Pas quand des tas de personnes se faisaient déchiqueter par ces créatures… Il n'y avait pas une nuit où elle ne pensait pas aux rôdeurs, et à tous ces visages décomposées. Ses missions au quotidien ne l'aidait pas à se purger de ses terribles images. Mais elle ne pouvait pas rester à se tourner les pouces. Pas quand elle était en mesure de sauver son prochain. Parfois, elle se disait qu'elle aurait mieux fait d'être un soldat tout comme Rafael. A la différence qu'elle ne supportait pas l'autorité et qu'elle aimait agir de son plein gré. Tout comme jusqu'à présent où elle n'avait fait qu'éviter ce cher Rafa sans réellement lui laisser d'autre option. Elle revenait à présent vers lui, non pas parce qu'elle le regrettait… C'était plus compliqué que ça. A voir sa tronche, il n'avait pas l'air au mieux de sa forme, mais en même temps elle venait de le réveiller donc elle n'y prêta pas plus d'attention, se contentant de croiser ses bras lorsqu'il fut à sa hauteur. Encore une fois elle se braquait alors qu'intérieurement elle était heureuse de le revoir après tout ce temps. Entendre le son de sa voix lui fit un bien fou, mais elle tenta tant bien que mal de ne pas le laisser transparaître. Elle n'était pas venue pour s'excuser ou se plaindre. Seulement… lui faire ses adieux. « Hé Rafa… tu m'as… » Manqué. Elle faillit presque prononcer ce mot jusqu'au moment où elle baissa la tête pour ne pas qu'il le lise dans ses yeux. Les battements dans sa poitrine s'étaient considérablement accélérés. Et merde, pourquoi est-ce que ça lui faisait ça tout à coup ? L'émotion ? Fichu cœur qui battait. Son angoisse se transformait maintenant en bouffée de chaleur. Voilà pourquoi elle ne pouvait pas rester à ses côtés. Elle devenait beaucoup trop émotive… et sensible. Bordel. Prenant sur elle, la tough se passa une main dans les cheveux avant de ramener son regard à lui. « Ca fait longtemps. » se reprit-elle d'une voix légèrement éraillée. « Il fallait que je te vois, pour te dire quelque chose… C'est important. Est-ce qu'il y a un endroit plus tranquille ? » Non pas que chuchoter était un réel problème, mais plutôt elle craignait de devoir se cacher à un moment donné. La prison ça n'avait rien de bien rassurant à la base, surtout dans des couloirs aussi sombre. Mais au moins elle n'était plus toute seule… pour le moment. Sans prévenir, elle sentit quelque chose se faufiler entre ses pieds et effleurer sa peau nue. Un petit cri lui échappa lorsqu'elle se jeta instinctivement dans les bras du strong, avant même de dégainer son propre flingue. A croire qu'une souris l'effrayait plus qu'une horde de zombies… En réalisant ce qu'il venait de se passer, elle se sentit un peu ridicule. Gros moment de solitude… Et pourtant un sourire traversa ses lèvres. Sourire qui s'étira rapidement en une délicate grimace, qu'elle ne camoufla pas revanche. « C'est pas ce que tu crois… j'ai été surprise. » prononça t-elle en se détachant lentement du jeune homme.

✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.

_________________

★ ne chatouillez pas le dragon qui dort ★
잠자는 용 을 자극 하지 마십시오
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
SOLDIER

 here since : 24/01/2016
 avatar : kim namjoon (rapmon).
 bitchtalk : 25
 points rp : 4
 mood : calm.
 lovemeter : c'est pas vraiment ce qui m'intéresse, là.
 rôle : soldier.
 weapon : une batte en métal, simple et efficace.
 happy hour :




i'll tell you my sins so you can sharpen your knives.


it's us against the world, little hermano.

mon seoleil
mei

MessageSujet: Re: i'm coming home ∆ feat moon rafael ♥   04.02.16 16:19

i'm coming home
feat cha eun seol ♥

(outfit.) Bring me to your house, tell me sorry for the mess. Hey, I don't mind! You're talking in your sleep out of time, well, you still make sense to me. Your mess is mine. ✻✻✻ Elle avait toujours été très réservée. Elle aimait la solitude ou plutôt elle prétendait l'aimer. C'est peut-être ce qui m'avait attiré en premier lieu vers elle, inconsciemment j'avais vu en elle quelqu'un de sûr, de réconfortant. En perdant Seol, en la voyant quitter peu à peu ma vie, j'ai ressenti comme un manque, une perte d'équilibre concrète...bien trop concrète. Ce genre de choses qui vous font réaliser que vous dépendez bien trop d'une personne. C'est la même chose avec Sahya. Je suis indépendant, du moins je pensais l'être. Rafael, l'insouciant et le fier. C'est un peu comme ça que j'aimerais qu'on me perçoive mais j'ai tendance à garder au plus profond de moi mes craintes inavouées, ces démons que je ne supporte plus. Seol avait réussi à les adoucir, elle me comprenant et je la comprenais —aussi présomptueux que cela puisse paraître comme déclaration. La revoir était en réalité un vrai pincement au coeur. J'aurais voulu qu'elle me dise qu'elle avait eu tord de couper les ponts, qu'elle regrettait nos longues discussions, nos taquineries par moments. Mais elle ne dit rien. Elle paraissait froide. Pas un mot gentil. Je resserrais les dents, tentant de me contrôler face à la situation. Au moment où elle baissa la tête, je ne pus m'empêcher de soupirer, rejetant ainsi toute mon exaspération. En réalité je n'avais pas réellement de raison d'être aussi hors de moi, mais je lui en voulais. Elle n'avait pas de comptes à me rendre, après tout elle ne me connaissait pas depuis bien longtemps et qu'est-ce que je pouvais bien représenter pour elle.
Je me passais la main sur le visage, massant mes yeux un court moment, fatigué, essoufflé, exténué. Visiblement elle voulait me parler d'un sujet sérieux, chose que je haïssais car je craignais le pire. Je voyais mal Seol m'annoncer une bonne nouvelle en pleine nuit et je ne pouvais pas deviner ce qui se passait dans sa tête. J'avais l'impression qu'il y avait une sorte de fossé entre nos deux mondes, je me sentais si loin d'elle, c'était peut-être ça qui me mettais hors de moi.

« On peut toujours— »

Je n'eus pas le temps de finir ma phrase. Elle se jeta dans mes bras soudainement. Une fraction de seconde peut parfois représenter l'éternité. Je ne l'avais pas serré dans mes bras depuis bien longtemps. Je la sentais s'éloigner progressivement de nouveau, j'aurais voulu la rattraper, je ne m'étais même pas rendu compte de la situation avant d'entendre la souris gémir un peu plus loin, probablement bien plus effrayée qu'elle de ce qui venait de se produire. Je laissai échapper un rire inconscient. Elle avait l'art de me faire passer d'un état à l'autre. Je l'attrapais toujours par les bras, je n'arrivais pas à la relâcher, je feignais probablement de ne pas m'en rendre compte, mes yeux fixant les siens. Un sourire de plus en plus grand se dessinant sur mes lèvres.

« J'en doute pas, évidemment. »
Rétorquai-je avant de la pousser avec moi vers ma cellule. Personne ne viendrait nous déranger là-bas. Je craignais qu'il n'y ait d'autres personnes qui rôdent dans les alentours et sortir à cette heure-ci n'était pas une bonne idée.
« J'imagine que tu n'es pas là seulement pour valser avec les souris. Si c'est quelque chose qui va me déplaire, je préfère que tu me le dises direct, Seol. »

Je marquai une pause en m'asseyant sur mon lit, repoussant ma batte sur le côté. Je n'avais aucune idée de ce qu'elle s'apprêtait à m'annoncer mais je préférais rester assis, sait-on jamais.

✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.

_________________
look inside these walls and you see I'm havin' withdrawals of a prisoner on his way, trapped inside your desire to fire bullets that stray. I should ask a choir "What do you require to sing a song that acquire me to have faith?" ▵ ©️endlesslove.
Step on my neck and get blood on your Nike checks.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
HUNTER

 here since : 26/01/2016
 avatar : perfect yura (girl's day)
 bitchtalk : 47
 points rp : 7
 âge : 25
 lovemeter : euh... pas intéressée. point barre. èé
 rôle : hunter.
 weapon : pistolet & MP5.
 happy hour :

MessageSujet: Re: i'm coming home ∆ feat moon rafael ♥   05.02.16 10:46

i'm coming home
feat moon rafael ♥

(outfit.) There is nothing I would not do for those who are really my friends. I have no notion of loving people by halves, it is not my nature ✻✻✻ Très souvent, la jeune femme se demandait ce qu'il lui trouvait. Si elle avait été un homme, ô grand jamais elle ne se serait intéressé à une fille aussi bornée et renfermée qu'elle. Au contraire, elle aurait plutôt été attirée par une nana souriante et pleine d'optimiste. Ce qui se faisait rare ces temps-ci, et qui rendait la chose plus appréciable encore. Elle n'allait cependant pas cracher sur ce qui était arrivé. En un sens, ces quelques mois passés auprès de lui avaient été les plus beaux jours de sa vie… Ce fut malgré-elle que la brune se détacha du jeune homme, aussitôt rattrapée par ce dernier qui la garda face à lui, ce qui l'étonna. Même si elle tâchait de ne pas le montrer, elle avait été heureuse qu'il la retienne comme il l'avait fait… En ferait-il autant une fois qu'elle lui aurait annoncé la mauvaise nouvelle ? Tout d'un coup, elle n'était plus trop certaine de devoir le lui dire… Mais il était trop tard pour reculer. Rafael ne lui pardonnerait jamais si elle partait sans lui en toucher un mot… et elle s'en voudrait énormément. Voilà pourquoi il ne fallait pas s'attacher aux gens. C'était beaucoup plus compliqué de leur dire au revoir, dans ces moments-là…

Il ne perdit pas de temps pour la pousser jusqu'à sa cellule, répondant ainsi à sa demande précédente de trouver un endroit sur. Isaiah était donc absent. Ce qui la rassurait, puisqu'elle ne souhaitait pas le déranger avec ses soucis persos. D'un regard circulaire, elle ne put s'empêcher d'observer les lieux. Peut-être plus par embarras qu'autre chose. Elle ne savait pas réellement où se mettre. Au lieu de s'asseoir sur le lit voisin, elle resta simplement plantée là au milieu de la cellule. Pas un seul instant, elle ne quitta des yeux le jeune strong qui avait regagné d'une démarche qu'elle devinait nerveuse, le bord de son lit. Face à la franchise de ses mots, la brune se mordit inconsciemment la lèvre. Ses bras ne tardèrent pas à se loger contre sa poitrine, signe de renfermement. Signe qu'elle ne s'était vraiment pas préparée à ça, et pourtant, des scénarios elle avait eut le temps de s'en faire tout le long de son escapade.

Elle s'avança alors vers lui, s'accroupissant à sa hauteur. Son regard demeurait impassible, mais était trahi par la lueur larmoyante qui brillait dans le coin de ses yeux. Elle savait très bien ce qu'il pensait d'elle. Une femme forte, pleine de sang-froid et ne manquant pas de courage. Elle voulait vraiment se présenter à lui de cette façon, plus qu'un autre soir. Sauf qu'elle n'y parvenait pas, malgré tout le mal qu'elle se donnait. Beaucoup trop de temps s'était écoulé depuis leur dernier tête à tête. La seule chose que son coeur réclamait, c'était qu'il la serre une nouvelle fois dans ses bras et qu'il ne la laisse plus jamais repartir. Une étrange contradiction avec ce qu'elle s'apprêtait à dire. Elle lui attrapa délicatement les mains. « Je m'en vais. J'ai décidé qu'il était temps pour moi de partir. Il y a… un endroit où je dois absolument aller. » Direct ? Et pourtant elle aurait voulu se montrer plus froide, peut-être. Elle avait senti trop de tristesse dans sa propre voix. Rien ne se passait comme elle le souhaitait. Ce pourquoi, elle avait aussi vivement relâché ses mains pour se relever d'un bond et lui tourner le dos. Elle ne voulait pas pleurer devant lui. Ce n'était jamais arrivé. « Tu vas me prendre pour une folle mais… je dois rentrer chez moi. » Quelle idée plus stupide et inconsciente que celle-ci, et pourtant, elle était sérieuse. Très sérieuse. Du revers de la main, elle essuya une larme qui était tombée. « J'arrête pas de penser à ma famille… Je rêve de ma mère, de mon frère… Ils sont peut-être encore vivants. C'est ce que j'arrête pas de me dire. » Il connaissait une partie de son histoire. Le fait qu'ils avaient été séparés cette nuit-là et qu'ils n'étaient jamais apparu dans leur refuge, alors qu'elle s'y trouvait avec son père. C'était la première fois qu'elle se montrait aussi vulnérable face à Rafael… Mais à ce stade, entre eux, elle ne pouvait pas, ne pas craquer. « Je pars demain. Il fallait que je te le dises. »


✻✻✻
CODES © LITTLE WOLF.

_________________

★ ne chatouillez pas le dragon qui dort ★
잠자는 용 을 자극 하지 마십시오
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


{Contenu sponsorisé}


MessageSujet: Re: i'm coming home ∆ feat moon rafael ♥   

Revenir en haut Aller en bas
 

i'm coming home ∆ feat moon rafael ♥

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
hunt(me)down :: ryanggang :: hyesan (camp) :: the jail-