even hell can get comfy once you've settled in + blue
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




Partagez | 

 even hell can get comfy once you've settled in + blue


poster un nouveau sujet répondre au sujet


avatar
HUNTER

 here since : 24/01/2016
 avatar : jeon jungkook ; bts
 bitchtalk : 205
 points rp : 66
 âge : 21
 mood : shitty.
 lovemeter : single and not ready to bingle.
 rôle : hunter.
 weapon : sniper (m98b)
 happy hour :

We find our way as we go. We might get lost, wander for a bit and then find a new way. But that’s the charm of life, you never know what’s ahead. So don’t over think it; just go with the flow.



MessageSujet: even hell can get comfy once you've settled in + blue   03.02.16 15:22


you can stay for tonight
Ca faisait longtemps qu'il n'avait pas été fatigué comme ça, au point de s'écrouler sur son matelas sans même faire semblant de saluer ses colocataires ou de vérifier qu'ils étaient là, au moins. Sa mission d'aujourd'hui consistait à se glisser ni vu ni connu dans un repère de morts-vivants avec d'autres tireurs d'élite avec lui, pour récupérer un des leurs que les leaders pensaient encore en vie. Bien sûr, Hide avait refusé dés qu'on lui en avait parlé parce que personne ne revient en un seul morceau une fois qu'il se fait embarquer par des zombies, mais selon eux, le soldier qu'ils cherchaient était assez endurant pour avoir survécu. Alors de mauvaise grâce, il s'était rendu à l'endroit en question, et oui, le soldier avait en effet survécu mais il n'était pas intact. Il avait été mordu à plusieurs reprises, et ce n'était qu'une question de temps avant qu'il ne se transforme. Ni une ni deux et sans attendre les directives de ses aînés, Hide lui avait tiré dessus une fois, entre les deux yeux, comme il avait vu son jumeau faire autrefois envers leur père. Il avait eu le droit à une morale de la part de ses supérieurs en rentrant au campement, parce qu'en tirant il avait attiré le reste de la horde qui ne semblait pas avoir compris que des humains bien vivants s'étaient infiltrés dans leurs rangs. « Putain... » grogne-t-il dans son oreiller avant de se retourner sur le dos, pour fixer le plafond au-dessus de lui. Sérieusement, si lui avait un problème dans son éducation, un bug dans son système, il ne savait pas quoi penser du reste des survivants. Ils n'étaient pas mieux à son avis, tous à trembler de peur comme des moutons terrifiés, s'accrochant à des rondins de bois qui dérivaient sur une rivière tumultueuse qui se jetait dans la mer. Quand tout espoir était perdu, il ne fallait pas être désespéré et tenter le tout pour le tout, bon sang. Ils risquaient plus qu'une vie sur ce genre de missions, ils en risquaient des dizaines et ça ne semblait pas les émouvoir plus que ça. Avec un soupir épuisé, Hide ferme les yeux pour essayer de se reposer, au moins un peu, avant que sa nouvelle journée ne commence.
AVENGEDINCHAINS

_________________
my hands are cold but my heart is gold
Almost. It’s a big word for me. I feel it everywhere. Almost home. Almost happy. Almost changed. Almost, but not quite. Not yet. Soon, maybe. I’m hoping hard for that.©️pathos.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
SOLDIER

 here since : 01/02/2016
 avatar : Bobby
 bitchtalk : 63
 points rp : 12
 âge : 22
 rôle : Soldier, de préfèrence en garde-tourelle de nuit
 weapon : Fusil Sniper nommé Violet par ses soins.
 happy hour :

arrivé il y a un an au Camp sa soeur l'y a abandonné vrai nom : Minjae a une très bonne vue ] il a un problème de défense maniaque, lorsqu'il est face à la peur ou trop de pression, il rit, le faisant passer pour un fou essaie d'être toujours positif - refuse de baisser les bras



MessageSujet: Re: even hell can get comfy once you've settled in + blue   03.02.16 18:44


Even hell can get comfy once you've settled in



 

feat Hide & Blue

C’était calme. Trop calme. Il devrait dormir mais il était incapable de fermer l’œil, comme bien souvent. Ce jour-là, il avait de nouveau fait peur à un petit nouveau à cause de son réflexe d’hilarité. S’il continuait de se tourner et retourner dans son lit, Sybil allait se réveiller… alors il tentait de rester immobile mais cela ne faisait que décupler son inconfort. Cette nuit, il ne dormirait pas. Les insomnies, il connaissait. Cela lui arrivait plusieurs fois par semaine… c’était pratique pour faire les tours de garde de nuit… mais pour le reste, ça compliquait les choses. Enfin, dans ce monde chaotique, il se doutait bien qu’il n’était pas le seul à avoir des nuits sans sommeil. Il n’était pas très tard, il pouvait encore trouver quelqu’un de réveiller à cette heure-ci pour passer un moment avec lui… Il pensait immédiatement à Hide. Pourquoi ? Simplement parce qu’il était dans la chambre juste à côté de la sienne et que cela faisait un moment qu’il ne l’avait pas vu. Croisé l’autre dans les couloirs ne comptaient pas vraiment… Par pour Blue qui aimait passer du temps avec ses proches. Il se leva le plus silencieusement possible, attrapant des vêtements à la va-vite et sortit dans le couloir. Ne le prenez pas pour un exhibitionniste… c’est vrai qu’il a tendances à enlever ses vêtements sans trop faire attention… mais c’est surtout que la « pudeur » était quelque chose de tellement dérisoire dans un monde dans cet état… Cela faisait des années qu’il ne savait plus trop ce que c’était. C’est comme si quelqu’un venait brusquement vous demander la formule de célérité dans l’eau en pleine apocalypse, complètement inutile.

Il s’habilla donc dans le couloir sans faire de chichi. En mal d’équilibre, il faillit s’étaler de tout son long en tentant d’enfiler une chaussette. Il avait oublié ses chaussures dans la chambre/bureau… tant pis, ce n’était pas comme s’il sortait du bâtiment… et ces chaussettes Hello Kitty étaient très mignonnes. On ne juge pas des goûts vestimentaires en plein invasion zombie, règle numéro 78 du code de survie. Il fit à peine quelques mètres et s’arrêta devant une porte. Il toqua tout doucement, espérant avoir une réponse d’Hide sans réveiller ou déranger les autres. « Hide ? Hide, c’est Blue ! » Qui d’autre. Sincèrement, il était le seul chieur à s’inviter ainsi dans le quotidien des gens. « Hide, t’es là ?»

to follow...

fiche by mad shout.


_________________
Les faiblesses de l'esprit
Un esprit qui craque, une réalité qui casse. Parfois la folie est la meilleure réponse à la réalité.©️pathos.


Dernière édition par Yoon Blue le 06.02.16 13:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
HUNTER

 here since : 24/01/2016
 avatar : jeon jungkook ; bts
 bitchtalk : 205
 points rp : 66
 âge : 21
 mood : shitty.
 lovemeter : single and not ready to bingle.
 rôle : hunter.
 weapon : sniper (m98b)
 happy hour :

We find our way as we go. We might get lost, wander for a bit and then find a new way. But that’s the charm of life, you never know what’s ahead. So don’t over think it; just go with the flow.



MessageSujet: Re: even hell can get comfy once you've settled in + blue   04.02.16 4:32


you can stay for tonight
Hide songea brièvement au fait qu'il allait plisser ses vêtements et que demain, en se levant pour aller travailler, il ne ressemblerait surement à rien. La mode n'était pas quelque chose qui l'intéressait, surtout dans un contexte aussi post-apocalyptique, mais il se rappelait qu'autrefois, il aimait entretenir une certaine image de lui-même. Il était vu comme un de ces mauvais garçons qu'on voit souvent traîner dans les rues le soir, et nul doute que si les zombies n'avaient jamais débarqués chez eux, il aurait été traîner dans des affaires louches et peu recommandables. Comme quoi, peut-être devait-il se montrer reconnaissant envers les morts-vivants pour lui avoir accordé un avenir certain au champ de bataille, au lieu de finir chômeur et à la rue. Il était en train de se débattre avec la ceinture de son pantalon, qui se resserrait sérieusement trop sur son bas-ventre ces derniers temps, lorsque des coups se fit entendre à sa porte. Sceptique, Hide ne répondit pas et reprit ses gestes là ou il les avait laissés. Si c'était ses colocataires, ils savaient qu'ils pouvaient rentrer sans demander la permission, il n'était pas un roi ici, même s'il le prétendait largement. Et si c'était leurs connaissances, eh bien, ils repasseraient, parce que ce n'était pas comme s'il allait leur proposer un thé en attendant. Puis, le nom de Blue traverse la porte et Hide se retient de lever les bras au ciel. Bien sûr, qui d'autre s'inviterait dans sa chambre à une telle heure. Qui d'autre à part Blue, bien sûr. Avec un grognement mécontent, il lève ses fesses de son lit pour ouvrir la porte, jaugeant de bas en haut le garçon au seuil de sa porte. Ses yeux s'arrêtent sur ses chaussettes, un sourcil se haussant sur son front. « Hello Kitty, t'es sérieux ? » Incrédule, il secoue la tête avant d'ouvrir la porte pour laisser Blue entrer. Il était mal-placé pour juger les vêtements des autres, lui qui portait constamment sa vieille veste noire sur le dos, mais au moins, elle était noire. Les chaussettes de Blue étaient tellement roses qu'il était pratiquement sûr qu'elles pouvaient faire vomir quelqu'un en les regardant trop longtemps. « Fais comme chez toi, tu sais ou se trouve mon pieu. » Ce n'était pas la première fois que Blue s'invitait dans sa chambre de la sorte, et il savait que si ses colocataires étaient là, il y en aurait eu plus d'un pour ronchonner parce qu'il était tard. Encore heureux qu'ils étaient tous dehors. Enfin ce n'est pas tout ça, mais il devait encore se débarrasser de ses fringues pour dormir. Quoi que, ce n'est certainement pas ce qu'il allait faire maintenant que Blue l'avait rejoint.
AVENGEDINCHAINS

_________________
my hands are cold but my heart is gold
Almost. It’s a big word for me. I feel it everywhere. Almost home. Almost happy. Almost changed. Almost, but not quite. Not yet. Soon, maybe. I’m hoping hard for that.©️pathos.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
SOLDIER

 here since : 01/02/2016
 avatar : Bobby
 bitchtalk : 63
 points rp : 12
 âge : 22
 rôle : Soldier, de préfèrence en garde-tourelle de nuit
 weapon : Fusil Sniper nommé Violet par ses soins.
 happy hour :

arrivé il y a un an au Camp sa soeur l'y a abandonné vrai nom : Minjae a une très bonne vue ] il a un problème de défense maniaque, lorsqu'il est face à la peur ou trop de pression, il rit, le faisant passer pour un fou essaie d'être toujours positif - refuse de baisser les bras



MessageSujet: Re: even hell can get comfy once you've settled in + blue   04.02.16 17:17


Even hell can get comfy once you've settled in



 

feat Hide & Blue

« Elles sont super chaudes, tu sais ! » Il défendait vivement son choix de chaussettes. De toute façon ce n’était pas comme s’il faisait attention à son style ou quelque chose du genre. Il entra dans la chambre sans trop se gêner. C’était mal le connaître de penser autrement. Il s’assit directement sur le lit de Hide. Si vous aimez les « amis timides », ne fréquenter pas Blue. Autant il peut être mal à l’aise et gêner lorsqu’on parle du passé ou de son problème, autant pour le reste… oubliez. « Oh ? T’es tout seul ! Cool, je peux squatter ! Chez moi, Sybil dort déjà ! » Pour être tout à fait honnête, il avait vu une masse sur le lit de la demoiselle en rentrant dans la chambre… alors il avait imaginé qu’elle s’était couchée de bonne heure après une rude journée… mais cela pouvait tout aussi bien être un tas de vêtements ou de bric-à-brac sous la couverture… Blue n’avait pas osé allumer la lumière pour regarder, de peur de la déranger si c’était vraiment elle.

Il s’installa confortablement tout en posant La question. La même qu’il posait à chaque fois qu’il voyait Hide. « Des nouvelles de Red… ? » Quelque chose en lui le poussait toujours à demander. Il voulait la revoir. Désespérément. Et dans sa petite tête, il se disait que si elle ne lui donnait pas de nouvelles à lui… elle en donnerait au moins à Hide. C’était une des seules personnes dont elle avait eu le temps de s’approcher avant de partir. Alors appeler Blue un naif, un rêveur, tout ce que vous voulez, il s’accrochait au peu de choses qu’il lui restait d’elle… et la « chose » la plus vivante, c’était Hide. Quoi que… parfois même son oreiller à confession est plus communicatif que le jeune homme… Mais ça, c’est une autre histoire. Voilà un an que Red était partie. Il y avait tous les signes pour dire qu’elle ne reviendrait jamais… voir qu’elle était morte. C’est juste que Blue se raccroche à une chimère.

Soudain, une idée traversa son esprit. Une idée stupide. Souvent son esprit se perdait dans des suppositions… farfelues. « Euh… me dis pas qu’en fait, tu as demandé à tes colocs de partir parce que tu as un rendez-vous ici ce soir… avec quelqu’un… ? » Blue ne voulait absolument pas déranger la vie amoureuse de son ami, hein ! Au contraire, il voulait encourager Hide à voir le bon côté de la vie et qu’il ait quelqu’un à aimer de tout son être… Oui, Blue est un romantique. Autant que l’on peut être romantique dans une vie de survivant d’apocalypse zombie.

to follow...

fiche by mad shout.


_________________
Les faiblesses de l'esprit
Un esprit qui craque, une réalité qui casse. Parfois la folie est la meilleure réponse à la réalité.©️pathos.


Dernière édition par Yoon Blue le 06.02.16 13:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
HUNTER

 here since : 24/01/2016
 avatar : jeon jungkook ; bts
 bitchtalk : 205
 points rp : 66
 âge : 21
 mood : shitty.
 lovemeter : single and not ready to bingle.
 rôle : hunter.
 weapon : sniper (m98b)
 happy hour :

We find our way as we go. We might get lost, wander for a bit and then find a new way. But that’s the charm of life, you never know what’s ahead. So don’t over think it; just go with the flow.



MessageSujet: Re: even hell can get comfy once you've settled in + blue   05.02.16 8:00


you can stay for tonight
Il retient un commentaire cinglant pour le jeune homme qui s'est désormais installé sur son lit, préférant se plonger dans son armoire à la recherche de ses vêtements. Il n'était pas très organisé alors ses vêtements finissaient souvent par se mélanger, quand il ne les jetait pas quelque part dans sa chambre. Il lui arrivait même de se voir retourner des vêtements oubliés ailleurs dans le campement, c'est dire. Comme quoi, il était bien plus distrait qu'il ne le laissait penser. Au nom de Sybil, Hide échange un regard concerné avec Blue. Il ne connaissait pas de qui il parlait, et il n'en avait absolument rien à foutre, mais il devinait facilement que c'était un ou une de ses colocataires. « Ouais, j'ai cru comprendre qu'il y en a qui glande pendant que d'autres se casse le cul à bosser jusqu'à pas d'heures. » C'est sûr que ce n'était pas quelque chose à dire, surtout quand on ne connaissait pas la personne dont on parlait. Mais Hide avait bien trop travaillé aujourd'hui pour se permettre de prendre des pincettes dorées avec tout le monde, surtout ceux qui étaient aux abonnés absents dés qu'il y avait une mission quelconque à remplir. Il se débarrasse de sa veste, qu'il roule en boule dans un coin de l'armoire, avant de retirer son t-shirt sale pour échanger avec un autre blanc, très large. La question que Blue lui pose résonne dans ses oreilles, et stoppe tous ses mouvements, ses doigts s'immobilisant sur le jogging qu'il s'apprêtait à enfiler. Ah, Red, la soeur disparue du jeune homme. Hide avait partagé sa chambre à vrai dire, avant qu'elle ne parte du campement et qu'il ne soit obligé de se retrouver avec d'autres colocataires dont il ne connaissait rien. Il s'était bizarrement habitué à la présence de Red, et apprendre qu'elle était partie sans laisser un seul message pour lui ou son frère avait été un véritable choc pour lui. Cependant, maintenant, il lui en voulait plus qu'autre chose, et il ne comprenait pas pourquoi Blue s'entêtait à entendre parler d'elle quand elle ne se préoccupait surement plus de son état de santé depuis bien longtemps. Et puis, elle n'avait pas dû faire de vieux os en-dehors de ces murs, mais Hide se sentait incapable de le dire directement. « Que dalle. Les citoyens n'ont pas vu une seule trace d'elle non plus. » Il retire son pantalon pour enfiler son jogging, avant de rejoindre Blue sur son lit, s'allongeant à la verticale pour pouvoir poser sa tête contre le mur. S'il était capable de briser les espoirs de plus d'un survivant, il se surprenait toujours à être plus subtil avec Blue. Peut-être était-ce parce qu'il était spécial, et qu'il ne fuyait jamais qu'importe les insultes et les mauvais traitements qu'il lui infligeait. Ses yeux se plissent et un ricanement lui échappe lorsque Blue parle de rendez-vous, et il ne se gêne pas pour lever sa main et frapper sa tête avec. « Je crois qu'avec des zombies collé aux fesses, j'ai autre chose à faire que de penser à tripoter quelqu'un. Plus, ils me cassent tous les couilles ici. » Distraitement, ses doigts jouent avec les bords de son t-shirt. Ce qu'il disait n'avait rien de faux, il n'y avait pas une seule personne dans ce campement qui avait attiré son attention dans le domaine de l'amitié, alors pour ce qui est de l'amour, il repassera.
AVENGEDINCHAINS

_________________
my hands are cold but my heart is gold
Almost. It’s a big word for me. I feel it everywhere. Almost home. Almost happy. Almost changed. Almost, but not quite. Not yet. Soon, maybe. I’m hoping hard for that.©️pathos.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
SOLDIER

 here since : 01/02/2016
 avatar : Bobby
 bitchtalk : 63
 points rp : 12
 âge : 22
 rôle : Soldier, de préfèrence en garde-tourelle de nuit
 weapon : Fusil Sniper nommé Violet par ses soins.
 happy hour :

arrivé il y a un an au Camp sa soeur l'y a abandonné vrai nom : Minjae a une très bonne vue ] il a un problème de défense maniaque, lorsqu'il est face à la peur ou trop de pression, il rit, le faisant passer pour un fou essaie d'être toujours positif - refuse de baisser les bras



MessageSujet: Re: even hell can get comfy once you've settled in + blue   05.02.16 19:04


Even hell can get comfy once you've settled in



 

feat Hide & Blue

Il ignora soigneusement la réflexion de son ami. Cela ne servait à rien de la relever. Il le connaissait depuis assez longtemps pour savoir quand il ne fallait pas se lancer sur un sujet. Il savait qu’il ne devait pas s’en faire pour les réactions d’Hide, c’était sa manière, c’était tout. C’était comme lui et ses rires incontrôlés… Blue serait mal placé pour le juger sur cela. Sans compter qu’Hide supportait sa présence malgré tout, sans faire de chichi ou de sourires forcés pour devoir se coltiner le fou des Alerts… Il s’estimait chanceux d’avoir quelqu’un comme cela à ses côtés. Il le laissa se changer patiemment. Reluquer ? Pas Blue. Autant il s’en foutait de se déshabillait devant quelqu’un autant la réciprocité était vraie. Des corps nus ou à moitié… cela ne le rendait pas timide. C’était sûrement car il avait vu tant de choses… vivantes ou non pendant son voyage avant d’atterrir au camp… un « corps » n’avait plus forcément la même représentation sexualisée que dans la vie « d’avant ». Pour lui en tout cas.

Il laissa un petit soupire sortir. Il avait beau être positif, il s’attendait à une telle réponse. « Alors toujours rien… » Mais il reprit bien vite son sourire, éternel. Elle reviendrait. Un jour. Ce n’était juste pas aujourd’hui, il fallait qu’il patiente encore. Après qu’Hide l’ai rejoint, il rit. Franchement et naturellement, ce n’était pas son problème pour une fois. « C’est dommage, t’es pas moche ! Je suis sûre que tu aurais du succès si tu le voulais ! » Il rit encore un peu avant de se calmer. C’est vrai qu’imaginer Hide avec quelqu’un… c’était un peu tordu. « Okay, okay ! J’ai encore fait une supposition bizarre ! » Certaines personnes trouvaient étonnant comment il agissait avec l’autre Alert… surtout sans se faire rembarrer froidement… pour Blue, il n’y avait rien de plus naturel. Si on lui demandait comment il faisait, il serait incapable de l’expliquer. De la magie ? « Bon bin… comme ça on est seul tous les deux… comme des abrutis… » Pas que Blue cherchait quelqu’un. Une relation était vouée à l’échec entre son syndrome et le monde actuel. Il était rêveur, positif et tout ce que vous voulez mais pas complètement abruti. Si on a peur de perdre l’être aimé à chaque souffle qu’on émet, c’est mal parti. Dans une autre dimension, un monde parallèle, il était peut-être heureux et envisageait d’avoir pleins d’enfants, qui sait ?

« La mission d’aujourd’hui… comment ? » Il ne demandait jamais si cela « c’était bien passé », cette formulation… était trop risquée. « J’étais de garde… je vous ai vu partir depuis la barricade sud. » Les missions extérieures n’étaient pas le mieux pour lui. S’il était avec trop de collègues, cela maximisait les chances pour que l’un d’eux ne le supporte pas, lui et son rire. Il n’avait pas vraiment entendu le sujet de la mission du jour. Il avait su que Hide en faisait partie simplement parce qu’il l’avait reconnu de loin. Il passa une main dans ses cheveux, les ébouriffant. Il laissa son dos reposé contre le mur. Oui, Hide allait devoir le supporter encore un petit moment ! Blue n’était pas décidé à rentrer dans sa chambre et tenter de dormir à nouveau.


to follow...

fiche by mad shout.


_________________
Les faiblesses de l'esprit
Un esprit qui craque, une réalité qui casse. Parfois la folie est la meilleure réponse à la réalité.©️pathos.


Dernière édition par Yoon Blue le 06.02.16 13:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
HUNTER

 here since : 24/01/2016
 avatar : jeon jungkook ; bts
 bitchtalk : 205
 points rp : 66
 âge : 21
 mood : shitty.
 lovemeter : single and not ready to bingle.
 rôle : hunter.
 weapon : sniper (m98b)
 happy hour :

We find our way as we go. We might get lost, wander for a bit and then find a new way. But that’s the charm of life, you never know what’s ahead. So don’t over think it; just go with the flow.



MessageSujet: Re: even hell can get comfy once you've settled in + blue   06.02.16 6:39


you can stay for tonight
Vraiment, trouver le grand amour était déjà quelque chose qu'il considérait stupide autrefois, alors aujourd'hui, il n'y croyait tout simplement plus. Le seul amour en lequel il croyait, c'était celui qu'il ressentait pour son sniper, l'unique compagnon à ne jamais l'avoir trahi et à être resté à ses cotés quoi qu'il arrive. Hide avait largement été influencé par la relation chaotique de ses deux parents, suffisamment pour être aussi calculateur et froid dans ses gestes envers les autres. Même l'amitié ne lui évoquait rien de bon, quand n'importe qui pouvait sortir de sa vie sans même le prévenir, comme si c'était quelque chose de naturel à faire. Red était l'exemple parfait pour ça, tiens. Il s'était attendu à ce qu'elle lui laisse un message, ou même qu'elle lui parle de son départ pour qu'il y soit préparé. Mais non, elle était parti comme une voleuse, sans même s'embêter à prendre des bagages comme son frère. Certains disaient qu'elle avait fait le bon choix en laissant Blue ici, parce qu'il était protégé au moins. Mais Hide ne partageait pas leurs avis : pour lui, la jeune femme était juste lâche et elle n'avait pas su assumer le comportement étrange de son frère, c'est tout. Il n'y avait rien de valeureux dans son geste, même si le reste des survivants essayaient de redorer ce qu'il reste d'elle ici. « Je sais que je suis magnifique. Je crois que c'est pour ça que je ne trouve personne d'intéressant à mes yeux, parce que je ne pourrais sortir qu'avec quelqu'un d'aussi splendide que moi-même. » Un sourire aux lèvres, Hide partage un regard complice avec Blue. Il exagérait largement, parce qu'il ne se considérait pas comme étant beau. Pas quand son visage était constamment couvert de blessures à cause des crasses qu'il avait fait et des représailles qu'il se voyait offrir en retour. Mais il avouait avec plaisir que son jumeau était franchement pas mal, sans impliquer quoi que ce soit d'étrange. Les mots de Blue adoucissent le regard du brun, qui continue de jouer avec ses vêtements au lieu de lui répondre. Il n'avait jamais été doué pour ce genre de choses, mais il savait ce que Blue voulait dire par là. Que même s'ils ne trouvaient personne, au moins, ils pourraient toujours être ensembles. Hide avait l'impression de s'être attaché à Blue sans même en avoir conscience, tout comme il s'était attaché à sa stalkeuse inconsciemment. « Ils nous ont encore envoyés dans la gueule du loup. Des fois, j'ai le sentiment qu'ils cherchent plus à se débarrasser de nous qu'autre chose. Enfin bref, on devait récupérer un soldier, sauf qu'il était déjà foutu, bien entendu. » Un bâillement lui échappe, tandis que ses doigts frottent ses yeux. Il avait prévu de se coucher tôt pour ne pas être dans un état misérable demain matin, mais il pouvait bien permettre à Blue de squatter un peu plus longtemps. Il pourra toujours lui botter les fesses hors de sa chambre plus tard, de toute façon. « Et toi, t'as eu des ennuis particuliers aujourd'hui ? » Aucune mission ne se passait sans embûche, à croire que les morts-vivants devenaient plus intelligents à force de les côtoyer.
AVENGEDINCHAINS

_________________
my hands are cold but my heart is gold
Almost. It’s a big word for me. I feel it everywhere. Almost home. Almost happy. Almost changed. Almost, but not quite. Not yet. Soon, maybe. I’m hoping hard for that.©️pathos.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
SOLDIER

 here since : 01/02/2016
 avatar : Bobby
 bitchtalk : 63
 points rp : 12
 âge : 22
 rôle : Soldier, de préfèrence en garde-tourelle de nuit
 weapon : Fusil Sniper nommé Violet par ses soins.
 happy hour :

arrivé il y a un an au Camp sa soeur l'y a abandonné vrai nom : Minjae a une très bonne vue ] il a un problème de défense maniaque, lorsqu'il est face à la peur ou trop de pression, il rit, le faisant passer pour un fou essaie d'être toujours positif - refuse de baisser les bras



MessageSujet: Re: even hell can get comfy once you've settled in + blue   06.02.16 13:38


Even hell can get comfy once you've settled in



 

feat Hide & Blue


Il aimait bien discuter avec Hide… alors que d’autres personnes pourraient trouver les remarques du plus jeunes tranchantes, cela faisait rire Blue. Il préférait largement ce genre de réactions que les sourires hypocrites ou la pitié. Le pire c’était les gens faux. Surtout que cela lui arrivait de se faire avoir… et lorsqu’il découvrait la vérité, cela lui explosait toujours à la gueule. C’était ceux dont il devait le plus se méfier. Ceux qui lui tireront dans le dos quand il ne leur sera plus d’aucune utilité… Le savoir rendait les choses plus faciles à gérer. Les histoires comme Hide lui raconta arrivait trop souvent à son goût. « Hmm… parfois j’envie les Hunters, ils n’ont pas ce genre de missions suicides… » Mais ils en ont d’autres alors au final, cela revenait au même. Ils partaient souvent très loin dans le maigre espoir de trouver Le médicament manquant sans être sûr de revenir un jour… Blue, lui, voulait rester le plus proche possible du camp, au cas où sa sœur revenait… « Rien de bien intéressant… un gars à menacer de me tirer une balle s’y je riais encore une fois devant lui ! » Il laissa échapper un petit rire. C’était à la fois de la nervosité qu’une envie de dédramatiser les choses… donc à moitié contrôlé, à moitié dicté par son foutu cerveau qui n’en faisait qu’à sa tête. Peut-être que ce serait vraiment comme cela qui finirait ? Abattu par ses propres alliés quand un jour quelqu’un n’en pourrait tout simplement plus de sa folie… et choisira une autre solution que la fuite, contrairement à Red.

« De toute façon, je connais le Docteur du camp ! Tae Shi ! Je m’entends bien avec alors il me soignera ! » Car il n’y avait aucun doute sur le fait que ce fameux jour arrivera. Si ce n’était pas une balle, ce sera un poignard ou autre chose. Il avait déjà pris un poing dans la tronche une fois… Il s’était coltiné un œil au beurre noir pendant une semaine. Et par rapport au menace qu’il avait reçue, c’était du soft. Dans le camp, les frères Kanou étaient vraiment une exception. Aucun des deux ne le fuyaient ou n’avaient peur de lui. Même si l’amitié qu’il avait avec chacun d’eux était très différente de l’autre. Cela faisait un certain équilibre dans sa vie ! En pensant à Koshi… quelque chose lui sauta à l’esprit… Attention, deuxième hypothèse foireuse, faites attention à votre cerveau, ça va faire mal ! « Quand tu dis qu’il te faut quelqu’un aussi splendide que toi… tu veux dire que toi et Koshi… vous… » Bin quoi, ils se ressemblaient comme deux gouttes d’eau donc s’il y avait bien quelqu’un autant splendide qu’Hide, c’était Koshi ! Okay, il fallait vraiment qu’il dorme un peu, il avait des pensées louches et tordues. « Pas que je juge, hein ! Et je dirai rien si c’était vrai ! Bouche cousue ! » Il savait bien garder les secrets… la preuve ? En un an, personne ne savait encore son vrai prénom. C’était peut-être un mauvais exemple vu que personne ne s’y intéressait vraiment mais bon… Pas plus de monde savait pourquoi il se nommait « Blue ». Cela ne le dérangeait pas… ça lui donnait un petit côté héro masqué, comme Batman et Superman… lui qui était le plus grand fan de comics du camp.

to follow...

fiche by mad shout.


_________________
Les faiblesses de l'esprit
Un esprit qui craque, une réalité qui casse. Parfois la folie est la meilleure réponse à la réalité.©️pathos.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
HUNTER

 here since : 24/01/2016
 avatar : jeon jungkook ; bts
 bitchtalk : 205
 points rp : 66
 âge : 21
 mood : shitty.
 lovemeter : single and not ready to bingle.
 rôle : hunter.
 weapon : sniper (m98b)
 happy hour :

We find our way as we go. We might get lost, wander for a bit and then find a new way. But that’s the charm of life, you never know what’s ahead. So don’t over think it; just go with the flow.



MessageSujet: Re: even hell can get comfy once you've settled in + blue   07.02.16 6:42


you can stay for tonight
Blue avait raison, et c'est ce qui irritait plus Hide. Dans l'histoire, les soldiers étaient ceux qui récupéraient le sale boulot, parce qu'ils étaient plus endurants que leurs confrères et parce qu'ils combattaient généralement au corps-à-corps. Les hunters devaient souvent rester dans l'arrière-plan, parce qu'ils misaient tout sur leur agilité et leur rapidité. Ce n'est pas ce qui dérangeait le japonais, honnêtement, ça lui convenait tout à fait de se plier aux règles du camp et de pouvoir être tranquille. Il n'avait jamais voulu être celui qui se jette tête la première dans un combat, alors laisser ce choix par défaut aux soldiers lui allait très bien. Ce pourquoi il ne comprenait pas vraiment pourquoi il avait été assigné à ce type de mission, lui qui n'était pas connu pour avoir des attaches ou des amis, celui qui pouvait plus vous tirer dessus au lieu de vous couvrir. Ses yeux s'assombrissent l'espace d'un bref instant comme il repense aux rumeurs qui se baladaient dans le campement depuis son accident avec Adonis. Il avait déjà une mauvaise réputation à cause de sa langue de vipère, maintenant, tout le monde se méfiait de lui. Tout le monde à part Blue, visiblement, et encore. Ils partageaient une relation particulière. « C'est le connard qui va se retrouver avec une balle dans le tuyau, crois-moi. » Son ton est menaçant, et ses doigts crispés sur les couvertures. Hide était connu pour être possessif, et il détestait le fait que les autres survivants se permettent de se payer la tête de Blue quand il ne contrôlait pas ses réactions. Ils étaient tous mal-foutus quelque part, il n'y avait pas de raison de se menacer les uns les autres. C'était à cause de ce genre de comportements qu'Hide était devenu aussi réservé et sarcastique, pour se protéger de ce genre d'attaques verbales. Il savait à quel point ce genre de phrases pouvaient marquer quelqu'un, et même le rire bref de Blue ne parvint pas à le convaincre. Aussi leva-t-il son poing pour le frapper sans aucune tendresse sur l'épaule, comme pour lui dire de ne pas s'en faire, à sa manière. Entendre le nom de Taeshi dans la bouche de Blue le fait se raidir, et éviter immédiatement le regard de son camarade. Okay, ce n'est pas non plus comme s'il pouvait lui dire maintenant qu'il le connaissait aussi et que la plupart du temps, il l'utilisait pour son propre profit. « Ouais, je le connais aussi, je crois. Mais c'est plus facile à dire qu'à faire de soigner quelqu'un qui s'est pris une balle, je t'assure. » Il avait retenu la leçon avec Adonis, après la souffrance que ce dernier avait enduré en subissant l'opération avec le peu de moyen qu'ils avaient au campement. Blue relève immédiatement sa phrase concernant sa propre beauté, et un sourire narquois étire les lèvres d'Hide. Il aurait pu s'offusquer et le frapper parce que c'était dégoûtant, mais il adorait plus que tout taquiner le soldier et le conforter dans ce genre d'idées vraiment pas recommandables. « Quoi, il y a rien de bizarre. Mais je ne comptais pas le dire à quelqu'un, Koshi est super-timide concernant notre relation. Ah, qu'est-ce que je vais bien pouvoir faire. » Hide savait qu'il était à 100% mort si Koshi venait à apprendre ce qu'il avait dit à Blue, mais il s'en réjouissait plus qu'autre chose, hilare en observant le visage de son voisin qui apprenait quelque chose de plus le concernant.
AVENGEDINCHAINS

_________________
my hands are cold but my heart is gold
Almost. It’s a big word for me. I feel it everywhere. Almost home. Almost happy. Almost changed. Almost, but not quite. Not yet. Soon, maybe. I’m hoping hard for that.©️pathos.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
SOLDIER

 here since : 01/02/2016
 avatar : Bobby
 bitchtalk : 63
 points rp : 12
 âge : 22
 rôle : Soldier, de préfèrence en garde-tourelle de nuit
 weapon : Fusil Sniper nommé Violet par ses soins.
 happy hour :

arrivé il y a un an au Camp sa soeur l'y a abandonné vrai nom : Minjae a une très bonne vue ] il a un problème de défense maniaque, lorsqu'il est face à la peur ou trop de pression, il rit, le faisant passer pour un fou essaie d'être toujours positif - refuse de baisser les bras



MessageSujet: Re: even hell can get comfy once you've settled in + blue   07.02.16 12:50


Even hell can get comfy once you've settled in



 

feat Hide & Blue

Lui tirer une balle parce qu’il trouvait que Blue était cinglé ? Il n’était pas sûr que ce soit la solution. Cela ne ferait que confirmer la chose… Mais se prendre une balle lui ne lui disait pas grand-chose non plus. Il n’y avait encore jamais eu le droit mais ce n’était pas quelque chose sur sa liste de choses à faire avant de mourir. Il préférait mettre « amour », « amitié » et vivre 24 heures une fois dans sa vie sans avoir besoin de se préoccuper des rôdeurs ou des gens qui le prenaient pour un fou. C’était déjà un programme assez chargé… même si pour le coup de l’amour, il n’y croyait plus trop.

Oh alors il avait visé juste pour une fois ! « Eh ! Tu cachais bien ton jeu en disant que l’amour c’était pas pour toi et tout ! » Il était fier d’avoir deviné ! Pour une fois qu’il mettait le doigt sur ce genre de choses ! Il a toujours été un peu trop crédule et aveugle… Avant, c’était sa sœur qui s’occupait de cette partie-là dans le duo. Elle, elle, était pragmatique ! Tout le contraire de lui. Blue était de ceux qui accordaient la confiance trop facilement… Si Red n’avait pas été là, à l’extérieur du camp, il se serait fait pillé maintes et maintes fois ses affaires… ou serait mort. Car si au camp il y avait un semblant de civilité, au dehors, toutes traces avaient disparu depuis bien longtemps. C’était du chacun pour soi. « T’inquiète pas, je serai discret ! Même Koshi saura pas que je sais ! » Hm, honnêtement, ça c’était une promesse un peu dure à tenir. Il s’entendait tellement bien avec le jumeau d’Hide que peut-être que cela lui échapperait un jour. Ahh les frères Kanou ! Cela faisait bizarre de se dire qu’ils étaient ensembles… deux de ses meilleurs amis…. Fricotaient ensembles. Le fait qu’ils soient frères ? Soyons francs, dans un monde apocalyptique, ce n’est pas la première chose qui dérange et choc… Il avait déjà vu un homme complètement cinglé avoir attachée une rôdeuse… pour lui faire des trucs… Ces images resteraient à jamais gravées dans son cerveau donc le lien de sang était vraiment un détail à côté de cela ! « Tant que tu fais pas de trucs bizarres avec des rôdeurs… » Bahhh, rien que d’y repenser, il fricotait de dégoût ! Il y avait vraiment des gens qui méritaient plus le titre de « fou » que lui, il n’y avait pas à dire ! « Je sais pas dans quel sens va ce monde mais je sens qu’on a pas fini d’être étonné ! » Il se laissa tomber de tout son long sur le lit, les yeux au plafond et un sourire amusé au visage. « Je crois que je suis un peu impatient de savoir… j’adore les surprises ! Les bonnes, hein ! » A croire qu’il n’était rien de plus qu’un grand enfant… c’était peut-être vrai. Malgré tout ce qu’il avait vu, entendu, ou vécu, il restait désespérément positif. C’était peut-être ça sa plus grande folie au final.

to follow...

fiche by mad shout.


_________________
Les faiblesses de l'esprit
Un esprit qui craque, une réalité qui casse. Parfois la folie est la meilleure réponse à la réalité.©️pathos.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
HUNTER

 here since : 24/01/2016
 avatar : jeon jungkook ; bts
 bitchtalk : 205
 points rp : 66
 âge : 21
 mood : shitty.
 lovemeter : single and not ready to bingle.
 rôle : hunter.
 weapon : sniper (m98b)
 happy hour :

We find our way as we go. We might get lost, wander for a bit and then find a new way. But that’s the charm of life, you never know what’s ahead. So don’t over think it; just go with the flow.



MessageSujet: Re: even hell can get comfy once you've settled in + blue   09.02.16 6:50


you can stay for tonight
La violence ne l'avait jamais inquiété, puisqu'il était bien souvent le premier à la pratiquer. Bien sûr, il préférait la provocation en temps normal, mais il suffisait d'un mot de trop pour qu'il ne réfléchisse plus aux conséquences de ses actes et ne se serve de ses poings au lieu de sa langue. Ce n'était encore pas arrivé, principalement parce qu'il n'avait jamais le temps de répliquer qu'un surveillant se pointait déjà pour les arrêter. Mais il savait que ce n'était qu'une question de temps. « T'as intérêt, sinon la balle sera pour toi. » Dieu seul sait qu'il ne tirerait surement jamais sur quelqu'un comme Blue, pas après tout le temps qu'il avait passé à le supporter. Au début, il refusait d'avoir quoi que ce soit à faire avec ce type, parce que malgré sa relation avec sa sœur, il n'avait rien à voir avec elle, surtout au niveau du caractère. Et puis, Hide s'était rappelé que c'était pareil pour lui et son jumeau, qu'ils étaient deux opposés qui s'attiraient malgré tout, alors il avait laissé Blue entrer dans sa vie, sceptique. Aujourd'hui, il ne l'avouerait jamais à voix haute, mais il appréciait la façon de voir les choses du jeune homme. Disons que ça lui changeait un peu, voire beaucoup de son quotidien sombre. L'envie de rire menace d'éclater dans sa bouche, parce que Blue semble y croire dur comme fer à son histoire, et c'est hilarant, au point ou Hide se retrouve obligé de se mordre l'intérieur de la joue pour se retenir d'exploser de rire. Il fallait qu'il soit crédible, voyons, ce serait deux fois plus drôle une fois que Blue aurait laissé échapper ce secret par inattention. La mention des rôdeurs fronce son nez, et son poing s'abat à nouveau sur Blue, cette fois-ci sur sa cuisse. « Putain, je veux même pas savoir ce que tu veux dire par là, j'ai pas besoin de faire des cauchemars plus tard. » Il y en avait des histoires bizarres et glauques qui traînaient, que ce soit au sein du campement lui-même ou en ville, là ou les citoyens faisaient les commères. Il lui arrivait d'entendre certaines choses par mégarde, des choses qu'il aurait préféré ne jamais apprendre honnêtement. « Bah franchement, je sais pas ce qu'il y a de pire : vivre sans zombies comme des sales gosses, ou vivre avec des zombies et pouvoir être mort et enterré demain. » Blue ressemblait vraiment à un gosse quand son visage s'illuminait de la sorte et que ses yeux se mettaient à briller. On aurait dit un enfant à qui on aurait promis un kinder après les devoirs, c'est quand même pas anodin ici. La plupart des survivants avaient grandis comme lui : froids et peu bavards, avec un mental d'acier et un physique résistant à toutes épreuves. Il faut croire qu'il y a des exceptions dans ce monde, comme quoi, tout n'était peut-être pas aussi dramatique que ce qu'il pensait.
AVENGEDINCHAINS

_________________
my hands are cold but my heart is gold
Almost. It’s a big word for me. I feel it everywhere. Almost home. Almost happy. Almost changed. Almost, but not quite. Not yet. Soon, maybe. I’m hoping hard for that.©️pathos.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
SOLDIER

 here since : 01/02/2016
 avatar : Bobby
 bitchtalk : 63
 points rp : 12
 âge : 22
 rôle : Soldier, de préfèrence en garde-tourelle de nuit
 weapon : Fusil Sniper nommé Violet par ses soins.
 happy hour :

arrivé il y a un an au Camp sa soeur l'y a abandonné vrai nom : Minjae a une très bonne vue ] il a un problème de défense maniaque, lorsqu'il est face à la peur ou trop de pression, il rit, le faisant passer pour un fou essaie d'être toujours positif - refuse de baisser les bras



MessageSujet: Re: even hell can get comfy once you've settled in + blue   13.02.16 11:18


Even hell can get comfy once you've settled in



 

feat Hide & Blue

« Tu oserais me tirer dessus ? Tu fais du mal à mon petit cœur ! » Il ria. Il était encore dans l’élan de joie qui accompagnait sa découverte. Ce n’était pas tous les jours qu’il tombait juste dans ses suppositions ! Par contre l’histoire de nécrophilie calma tout de suite ses ardeurs. « T’inquiète pas… j’ai même pas envie de m’en rappeler pour pouvoir te raconter… » Il préférait largement effacer tout cela de sa mémoire. Il avait assez à faire de sa folie sans rajouter celle des autres à la liste. Il secoua la tête, autant penser vite à autre chose avant ses images reviennent s’incruster définitivement dans son esprit. « Ah ? T’étais un sale gosse avant ? J’avoue avoir du mal à imaginer… comme les gens étaient avant tout ça…. Je n’arrive même pas à réfléchir qu’est-ce que serait ma vie si rien n’était arrivé ! » Il n’avait pris le temps de faire des projets sur l’avenir, persuadé qu’il aurait tout le temps une fois sa scolarité plus avancée… Il aurait adoré travailler dans les comics mais ses parents lui avaient répéter que ce n’était pas une bonne idée, que ce marché-là était trop instable. Sauf que désormais, c’était toute l’humanité qui était instable… leur survie à tous était vacillante. Cela ne l’empêchait pas de sourire tous les jours, de se lever avec la même bonne humeur et d’être décidé à avancer. Il faisait peut-être tâche dans ce monde mais peu importait. Et puis, il y avait Koshi ! Koshi aussi était un peu décalé par rapport aux autres avec sa façon de vivre comme si rien ne s’était passé.  

« Si on était dans un monde parallèle… tu ferais quoi ? Encore aux études ? » Il était curieux. C’était un de ses nombreux défauts. « Tu penses que tu serais aussi amoureux de Koshi ? » Oui, lorsqu’il s’enfonçait, il n’y allait pas de main morte. Il n’avait pas vu le rictus qu’Hide tentait de retenir… Alors il continuait sur sa lancée, persuadé d’avoir fait la meilleure déduction de sa vie. Rahhhh le pire c’est qu’il n’avait même pas le droit de montrer à tout le monde comment il était trop doué pour avoir trouvé la vérité ! C’était sûrement mieux pour lui mais cela, il l’ignorait. « J’ai de la peine à t’imaginer assistant de maternel… mais il doit bien y avoir un métier que t’aurais pu faire à la perfection… » Il tentait de trouver une idée. Il savait que Hide était un très bon sniper mais il doutait qu’il ait pu en faire son métier dans le monde d’avant… Il pouffa. « Désolé… j’essayai de t’imaginer danseur étoile avec un tutu et tout ! Enfin… les mecs aussi mettaient des tutus ? » Il déblatérait des idioties, comme d’habitude en gros. C’était toujours mieux ça que de rester tout seul dans son lit à broyer du noir et ne pas fermer l’œil ! « Hmm… Idole ? Tu aurais fait craquer tout le monde avec des regards froids ! Du style le gars trop mystérieux ! » … c’était foutu, il n’arrivait plus à s’arrêter de rire.

to follow...

fiche by mad shout.


_________________
Les faiblesses de l'esprit
Un esprit qui craque, une réalité qui casse. Parfois la folie est la meilleure réponse à la réalité.©️pathos.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
HUNTER

 here since : 24/01/2016
 avatar : jeon jungkook ; bts
 bitchtalk : 205
 points rp : 66
 âge : 21
 mood : shitty.
 lovemeter : single and not ready to bingle.
 rôle : hunter.
 weapon : sniper (m98b)
 happy hour :

We find our way as we go. We might get lost, wander for a bit and then find a new way. But that’s the charm of life, you never know what’s ahead. So don’t over think it; just go with the flow.



MessageSujet: Re: even hell can get comfy once you've settled in + blue   17.02.16 14:03


you can stay for tonight
Ou peut-être que si, en fin de compte, peut-être qu'il lui tirerait dessus pour de vrai. Non, tout de même pas. Il se contenterait surement de trouver un moyen quelconque pour lui faire regretter ses mots et ses gestes, rien de bien méchant. « J'ai pas de cœur, je peux pas compatir. » C'est avec un sourire narquois que le japonais lui réponds, reportant son regard loin de Blue et sur l'autre coté de la chambre, là ou ses autres colocataires partagent un espace. Ils n'étaient toujours pas revenus, mais ce n'est pas comme si ça dérangeait Hide de se retrouver seul une nuit ou deux. S'ils ne revenaient pas de leur mission, il serait le dernier à s'en attrister. Non seulement ça lui ferait plus de place dans la chambre, mais en plus, il aurait la paix. Sa grimace de dégoût revient bien vite lorsque Blue reprend cette histoire de nécrophilie. Il y a des choses qu'il vaut mieux ne pas savoir, et celle-là devait en faire partie. Blue ne pourrait surement jamais oublier, même s'il essayait vraiment très dur. Ses yeux s'assombrissent en repensant au passé. Il n'avait pas vraiment le loisir d'y songer souvent, puisqu'il se concentrait généralement sur ses missions et la vie au sein du camp, plutôt que de ressasser des souvenirs oubliés. Mais son père le hantait toujours, malheureusement. « Mh, je sais pas. J'étais...j'étais plus silencieux, je crois. Enfin, je me rappelle pas vraiment. Et toi, t'étais aussi con qu'aujourd'hui ? » Il permet à son sourire de revenir se placer sur ses lèvres et montrer à Blue qu'il ne faisait que plaisanter. Même avec des proches, Hide était incapable d'être tendre, il fallait toujours qu'il parle aussi rudement. Un défaut dans son code qu'il ne pouvait malheureusement pas rectifier. Penser à un monde parallèle le fait ricaner, parce qu'il n'arrive même pas à imaginer une telle chose.  « Des études, la blague. Je crois que je volerais les gens dans les rues pour arrondir les fins de mois. Et quelle question, bien sûr que j'aimerais mon frère. C'est mon âme-sœur voyons, que ce soit dans cette vie ou dans une autre. » Ce que le japonais avait voulu faire passer pour une plaisanterie sonnait trop sincère, même pour lui, et il se retrouva silencieux pour un bref instant, comme s'il réfléchissait à ce qu'il venait de dire. Il n'arrivait jamais à avouer à Koshi qu'il l'aimait, alors le dire à quelqu'un d'autre que son jumeau était encore plus bizarre. Lorsque Blue parle de danseur et de tutu, la tête qu'Hide adopte est digne du plus grand acteur dramatique de tout les temps ; une main posée à l'emplacement de son cœur, la bouche grande ouverte et une expression outrée au visage. « Mais ferme-là, sérieux ! Moi je t'imagine marié à un chien de chasse, si tu veux tout savoir ! » Il était vexé, bien sûr qu'il l'était voyons. Le garçon avait toujours fait attention à paraître menaçant et sombre quelles que soit les circonstances, alors que Blue l'imagine avec un tutu relevait du scandale. Il se retrouve malgré tout à rire contre la main qui cachait sa bouche lorsque le soldier continue sur sa lancée, ses yeux brillants d'étincelles amusées. « Sérieux, je sais même pas chanter, j'aurais trop l'air débile. Toi tu ferais quoi, tu danserais sur scène, avec tes grandes pattes ?» Autant l'enfoncer lui aussi dans une misère commune.
AVENGEDINCHAINS

_________________
my hands are cold but my heart is gold
Almost. It’s a big word for me. I feel it everywhere. Almost home. Almost happy. Almost changed. Almost, but not quite. Not yet. Soon, maybe. I’m hoping hard for that.©️pathos.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


{Contenu sponsorisé}


MessageSujet: Re: even hell can get comfy once you've settled in + blue   

Revenir en haut Aller en bas
 

even hell can get comfy once you've settled in + blue

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
hunt(me)down :: ryanggang :: hyesan (camp) :: the office building :: bureau 1-