you don't have to say i love you to say i love you + koshi
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




Partagez | 

 you don't have to say i love you to say i love you + koshi


poster un nouveau sujet répondre au sujet


avatar
HUNTER

 here since : 24/01/2016
 avatar : jeon jungkook ; bts
 bitchtalk : 205
 points rp : 66
 âge : 21
 mood : shitty.
 lovemeter : single and not ready to bingle.
 rôle : hunter.
 weapon : sniper (m98b)
 happy hour :

We find our way as we go. We might get lost, wander for a bit and then find a new way. But that’s the charm of life, you never know what’s ahead. So don’t over think it; just go with the flow.



MessageSujet: you don't have to say i love you to say i love you + koshi   06.02.16 6:50


you're my everything
cela devait bien faire plusieurs semaines que le japonais s'était tiré du campement sans prévenir personne, emportant avec lui ses affaires personnelles ainsi que son arme, bien entendu. il se doutait que ses supérieurs l'attendaient de pied ferme pour lui tirer les oreilles, parce qu'il avait dû manquer un bon nombre de missions, mais c'était bien le cadet de ses soucis maintenant. quoi qu'il fasse, les mots de son jumeau se répétaient sans cesse dans son esprit, qu'il soit en train de dormir ou vérifier son stock de munitions. en apprenant qu'il était parti, koshi avait dû sauter de joie, il pouvait clairement imaginer le sourire satisfait de ce dernier. et lui, en attendant, il se morfondait dans une chambre qui n'était pas la sienne, dans une maison qui tombait en ruines et qu'il habitait seul. il n'avait même pas daigné alerter les citoyens qu'il connaissait, pour leur demander de venir lui payer une petite visite, parce qu'il savait très bien que personne ne le ferait. du moins, ils ne le feraient pas tant qu'il ne les auraient pas bousculés un peu, et il avait envie de tout sauf de ça. il passait ses journées allongé sur son lit, il ne sortait même plus bousiller du zombie pour se débarrasser des pensées qui tournoyaient dans son esprit. il était devenu fatigué de tout, de lui, des autres, de cette vie. bon, il exagérait surement et il devait sonner comme un suicidaire de première, mais l'apathie qu'il ressentait dans ses os ne démentait en rien ses propos. aujourd'hui cependant, hide avait décidé de bouger, rien qu'un peu, parce qu'il ne souhaitait pas non plus fondre sur son lit d'ennui. il avait glissé son sniper sur son épaule, ainsi qu'un coutelas qu'il avait volé au campement sans que personne ne s'en rende compte. il allait aussi se prendre une branlée monumentale pour ça, mais ce n'est pas comme s'il comptait y retourner un jour, de toute façon. et il n'était pas non plus prêt à laisser les survivants le retrouver aussi facilement. il sort du village pour s'enfoncer sous le couvert des arbres de la forêt qui borde le quartier, ses sens aiguisés se réveillant du jour au lendemain. c'était presque comme s'il redevenait un hunter automatiquement, comme si c'était quelque chose qui était imprimé dans son sang et dans sa manière d'être. hide erra plusieurs heures, sans avoir de but particulier. à sa plus grande surprise, il ne rencontra aucun zombie sur son chemin. une fois rassasié de sa promenade de santé, il retourna sur le chemin menant au village, celui menant également au campement, pour se rendre compte qu'il n'était pas seul sur le sentier battu. et que la personne dont la silhouette lui paraissait familière était quelqu'un qu'il connaissait comme sa poche, celle qui avait été la cause de son départ du camp.
AVENGEDINCHAINS

_________________
my hands are cold but my heart is gold
Almost. It’s a big word for me. I feel it everywhere. Almost home. Almost happy. Almost changed. Almost, but not quite. Not yet. Soon, maybe. I’m hoping hard for that.©️pathos.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
SOLDIER

 here since : 24/01/2016
 avatar : jeon jungkook.
 bitchtalk : 47
 points rp : 21
 âge : 21
 mood : thoughtful.
 lovemeter : you're better off alone.
 rôle : soldier.
 weapon : mitrailleuse m16
 happy hour :
every one of us is losing something precious to us. lost opportunities, lost possibilities, feelings we can never get back again. that’s part of what it means to be alive.


MessageSujet: Re: you don't have to say i love you to say i love you + koshi   06.02.16 12:11


you're my everything
en y réfléchissant maintenant, peut être aurait-il du refuser cette mission qu'on lui avait accordé. depuis le départ soudain et inexpliqué de son jumeau, certaines choses ont changées, notamment son rôle au sein du campement. lui qui assurait d'avantage les arrières se retrouvait désormais en tant que hunter. cette décision n'a pas été difficile à prendre, koshi ayant jugé que le départ d'hide serait une assez importante perte, et qu'il faudrait en conséquence s'assurer qu'elle soit le plus rapidement occupée de nouveau. ce changement lui procurait l'espace dont il avait besoin, car bien qu'il soit plutôt sociable, ces derniers temps il n'est guère difficile de constater que koshi préfère son unique compagnie. et peut être qu'en soit c'est une mauvaise idée, de le laisser par lui même : lui qui ne respirait que prudence en manque presque désormais. aujourd'hui qu'il se doit d'accomplir des quêtes en solitaire, c'est un défaut qui pourrait fortement lui coûter. et koshi se frustre lui même par son comportement, car les forêts sont les zones les plus exposées aux zombies, on est jamais certain de leur sûreté, et tandis qu'une part raisonnable de son esprit lui cri d'être plus prudent et de faire attention, l'autre ne fait que dire merde et le séduit à simplement foncer dans le tas, sans faire attention aux répercussions que pourraient entraîner son comportement. et autant dire que c'est plus ce côté là qui gagne, puisqu'au lieu de tranquillement tuer les quelques carcasses qu'il croise sur son chemin en les frappant à l'aide de son arme, il s'embête et gaspille inutilement ses munitions. les résonnements se font forts à chaque balle tirée, et ce n'est en rien surprenant de constater qu'il a l'air de les attirer. malgré sa colère et son envie de tous se les faire, koshi s'était retiré vers un coin plus sûr, où il pourrait refaire ses recharges et prendre une pause. accroupi et appuyé contre un imposant rocher, le brun s'assure de sa position, tandis que de sa main libre il fouille dans son sac pour vérifier ce qu'il lui reste en matière de matériel. il a utilisé beaucoup de balles déjà, et s'il le pouvait, il se collerait probablement une claque derrière la tête à son imprudence. un soupire passe ses lèvres, alors que ses sens enregistrent quelques bruits provenant de l'arrière. instinctivement, koshi se retourne et brandit le canon de sa mitrailleuse dans la direction du bruit, seulement pour constater que ce n'était pas sur cette forme qu'il pensait poser les yeux. lentement, il abaisse son arme, et se redresse, le regard ne quittant pas une seconde l'autre. ça fait déjà quelques temps qu'ils ne se sont pas vu, et c'est un soulagement pour le cadet de constater que son jumeau va bien. « qu'est-ce que tu fais ici ? » pas une super manière d'introduire une conversation, mais quelque chose lui dit que même des doux mots n'auraient en rien changé la réponse à venir du plus âgé.
AVENGEDINCHAINS

_________________


- forever running wild in the human race -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jo-graph.tumblr.com/


avatar
HUNTER

 here since : 24/01/2016
 avatar : jeon jungkook ; bts
 bitchtalk : 205
 points rp : 66
 âge : 21
 mood : shitty.
 lovemeter : single and not ready to bingle.
 rôle : hunter.
 weapon : sniper (m98b)
 happy hour :

We find our way as we go. We might get lost, wander for a bit and then find a new way. But that’s the charm of life, you never know what’s ahead. So don’t over think it; just go with the flow.



MessageSujet: Re: you don't have to say i love you to say i love you + koshi   06.02.16 13:55


you're my everything
bien sûr, il fallait que le destin place son jumeau sur son chemin après la torture que ça avait été pour hide de ne pas pouvoir se lever et voir le visage de ce dernier, commencer la journée en sachant que son frère était en sécurité et en bonne santé. maintenant qu'il y réfléchissait vraiment, il s'en voulait de toujours avoir tout dissimulé derrière des mots froids et venimeux sans jamais essayer de s'ouvrir un peu plus à sa réplique. koshi savait tout de lui, il n'avait jamais gardé aucun secret de lui quand ils étaient plus jeunes. savoir que ce dernier ne lui avait pas rendu la monnaie de la pièce en dissimulant sa tentative de suicide avait été comme un grand seau d'eau froide dans le visage, une douche bien glaciale qui avait effacé tout ce qu'il croyait connaitre de son frère. maintenant, même si le visage de ce dernier lui était terriblement accueillant et familier, il n'avait plus aucune idée de comment réagir à ses propos. son caractère de merde lui aurait bien dit de l'envoyer balader, comme il avait l'habitude de le faire il y a encore quelques semaines à peine, lorsqu'ils étaient encore les deux au campement, forcés de vivre ensembles et de se voir tous les jours. maintenant qu'un véritable fossé de distance s'était creusé entre eux, hide n'arrivait pas à prononcer un seul mot correctement, une boule s'installant lentement mais surement dans sa gorge. il n'esquisse pas un seul mouvement de défense ou de recul lorsque koshi brandit sa mitraillette dans sa direction. après tout, il ne faisait que lui rendre la pareille, il était celui qui l'avait menacé avec un fusil à pompe lors de leur dernière et finale dispute. ses yeux se fixent sur l'arme entre ses mains, ses doigts atteignant automatiquement le sniper dans son dos. il ne savait même pas s'il arriverait à tirer, peut-être était-il rouillé après autant de temps sans toucher la gâchette de son trésor. « poursuivi par des zombies ? » et c'est la seule chose qu'il parvient à exprimer de façon audible et cohérente, ses yeux essayant de distinguer ce qui se passait dans la direction opposée, celle d'ou son frère venait. s'il fallait se battre, il était prêt, du moins, du mieux qu'il pouvait l'être après avoir comaté pendant une semaine. c'était mieux comme ça, songe-t-il en vérifiant ses munitions, celles qu'il avait négligemment jeté dans sa poche en sortant tout-à-l'heure. qu'ils n'aient pas le temps de se parler et de s'arracher le museau encore une fois, même si ça ne faisait que retarder les choses.
AVENGEDINCHAINS

_________________
my hands are cold but my heart is gold
Almost. It’s a big word for me. I feel it everywhere. Almost home. Almost happy. Almost changed. Almost, but not quite. Not yet. Soon, maybe. I’m hoping hard for that.©️pathos.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
SOLDIER

 here since : 24/01/2016
 avatar : jeon jungkook.
 bitchtalk : 47
 points rp : 21
 âge : 21
 mood : thoughtful.
 lovemeter : you're better off alone.
 rôle : soldier.
 weapon : mitrailleuse m16
 happy hour :
every one of us is losing something precious to us. lost opportunities, lost possibilities, feelings we can never get back again. that’s part of what it means to be alive.


MessageSujet: Re: you don't have to say i love you to say i love you + koshi   06.02.16 20:47


you're my everything
jamais koshi n'aurait imaginé que ce serait aussi étrange de le recroiser à nouveau après autant de temps passé sans se voir. en soit c'était prévisible puisqu'ils s'étaient échangés leurs adieux lors de leur dernière dispute, et que depuis, le cadet n'a jamais revu l’aîné. au départ ça l'avait énormément inquiété, de ne le retrouver nul part après autant de temps passé sans aucun signe de vie. les dirigeants du campement lui avait pourtant assuré qu'il ne s'était vu attribué aucune mission particulière, et que hide était alors libre de ses actions, ce qui n'a absolument rien arrangé. koshi aurait été prêt à partir en éclairage, fouiller tous les recoins pour le retrouver et s'assurer de son bien être, mais au final il n'a pas eu à le faire puisque la rumeur de son départ chez les citoyens ne mis guère longtemps à résonner dans l'enceinte de la petite citée habitable. bien qu'il ne l'avait pas vu sain et sauf de ses yeux, savoir qu'il était néanmoins toujours en vie lui enlevait un poids considérable des épaules. ce qui est encore plus le cas maintenant qu'il se tient dressé à seulement quelques pas de lui. koshi aurait envie de le prendre dans ses bras, ne plus le lâcher, faire en sorte de s'assurer qu'il va effectivement bien de la tête aux pieds, alors qu'il lui raconterait tous les changements qui se sont opérés dans sa vie depuis les quelques dernières semaines. pourtant il ne bouge pas d'une semelle. néanmoins, le brun remarque le manque d’agressivité de la part de sa réplique, ce qui d'une part le surprend, mais agréablement. alors que ses doigts ajoutent habilement de nouvelles cartouches à son arme, koshi hoche la tête aux propos de son frère qui semble dégainer son sniper également dans la compréhension. « ils sont nombreux, et j'avoue que c'est un peu de ma faute. » encore accroupi derrière le rocher, il se redresse lentement et case sont arme entre ses cuisses le temps qu'il resserre le bandana se trouvant autour de son poignet, s'assurant d'y faire un solide double nœud pour ne pas qu'il le perde dans la bataille. ce qu'il s'y cache en dessous n'est pas beau à voir, et ce serait vraiment stupide que ce soit maintenant que son jumeau découvre ce qu'il dissimule depuis des années derrière son style vestimentaire. « néanmoins j'ai pas mal couru depuis ma dernière position jusqu'ici, donc on devrait être au calme pour un certain moment. » koshi s'était assuré de passer dans des chemins un peu plus risqués, pour s'assurer de les perdre également en route, notamment en passant par des rivières ou par des pentes plus rocheuses. il n'a pas réellement eu le temps de bien tâter le terrain comme hide qui est beaucoup plus sorti que lui, mais les quelques semaines dehors lui ont tout de même été bénéfiques puisque jusqu'ici, le brun a réussi a gardé la trace de son parcours et de sa position. ses doigts s'écartent finalement de son poignet pour venir ressaisir sa mitrailleuse. il passe la lanière à l'épaule alors que son regard dérive à nouveau sur son jumeau, une question plus importante aux lèvres. « et tu ne m'as pas répondu, qu'est-ce que tu fais là ? » naturellement, le cadet reprend sa route, en espérant que leur escapade n'évolue pas comme leur précédente.
AVENGEDINCHAINS

_________________


- forever running wild in the human race -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jo-graph.tumblr.com/


avatar
HUNTER

 here since : 24/01/2016
 avatar : jeon jungkook ; bts
 bitchtalk : 205
 points rp : 66
 âge : 21
 mood : shitty.
 lovemeter : single and not ready to bingle.
 rôle : hunter.
 weapon : sniper (m98b)
 happy hour :

We find our way as we go. We might get lost, wander for a bit and then find a new way. But that’s the charm of life, you never know what’s ahead. So don’t over think it; just go with the flow.



MessageSujet: Re: you don't have to say i love you to say i love you + koshi   07.02.16 6:56


you're my everything
un bref instant, hide songea à tout simplement faire demi-tour, retourner d'ou il venait et oublier qu'il avait rencontré son frère en premier lieu, parce que c'était tellement plus facile d'ignorer la réalité et de se bercer de mensonges que de faire face aux conséquences du caillou qu'il avait jeté la dernière fois qu'ils s'étaient vus face-à-face, en chair et en os et pas juste en entendant le nom de l'autre dans une conversation. mais savoir que son jumeau avait des zombies aux trousses le rendait plus inquiet qu'autre chose, à vrai dire. qui serait-il pour abandonner koshi dans un endroit aussi paumé, dans une situation aussi dangereuse que celle de se retrouver encerclé par des morts-vivants par la suite. son manque de confiance en soi en prendrait un sacré coup, même s'il n'y avait plus grand-chose qui restait dés à présent. la seule chose qu'il regrettait actuellement, c'était le manque de munitions dans sa poche. si jamais ils venaient à rencontrer plus de zombies sur le chemin, il serait très vite à court , et il ne savait même pas s'il aurait le temps de se réfugier derrière un arbre pour tirer en toute sécurité comme il avait normalement l'habitude de faire. l'envie de faire une remarque sur le manque de prudence de koshi brûle ses lèvres, mais il ravale les mots cinglants que son esprit forme pour acquiescer silencieusement. ce n'était vraiment pas le moment de faire son prince, et de tout foirer comme avant. « il y a beaucoup de fossés dans ce coin de la forêt. avec un peu de chance, ils tomberont dedans. avec moins de chance, on sera ceux qui tomberont les premiers. » c'était presque insupportable la façon dont hide s'appliquait à garder un ton relativement plat et sans émotion, prudent au point ou il en devenait paniqué à l'idée que ses mots ressemblent à une attaque verbale aux yeux de son jumeau. gardant son sniper entre ses mains, juste au cas ou, hide suit les pas de koshi qui reprend sa route, prenant garde à laisser une distance de sécurité entre eux. il n'était plus aussi confortable qu'avant autour de lui, ce n'est pas comme s'il pouvait se coller à son flanc naturellement. rien que l'idée de leurs bras qui se frôlent à chacun de leurs mouvements le rend mal-à-l'aise, c'est dire. il avait perdu sa gloire, aussi misérable soit-elle, le jour ou il avait perdu son frère. « je me promenais, c'est tout. je pensais vérifier un peu le périmètre, comme avant. » ses doigts frottent son nez par habitude. hunter un jour, hunter toujours, même s'il essayait de se fondre dans la masse des citoyens, c'était comme mélanger de l'huile et de l'eau, soit impossible.
AVENGEDINCHAINS

_________________
my hands are cold but my heart is gold
Almost. It’s a big word for me. I feel it everywhere. Almost home. Almost happy. Almost changed. Almost, but not quite. Not yet. Soon, maybe. I’m hoping hard for that.©️pathos.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
SOLDIER

 here since : 24/01/2016
 avatar : jeon jungkook.
 bitchtalk : 47
 points rp : 21
 âge : 21
 mood : thoughtful.
 lovemeter : you're better off alone.
 rôle : soldier.
 weapon : mitrailleuse m16
 happy hour :
every one of us is losing something precious to us. lost opportunities, lost possibilities, feelings we can never get back again. that’s part of what it means to be alive.


MessageSujet: Re: you don't have to say i love you to say i love you + koshi   08.02.16 21:47


you're my everything
le jeune brun n'a pas besoin qu'on lui dessine un portrait pour qu'il comprenne que la situation est risquée, et que maintenant que son jumeau l'a rejoint, il n'est plus le seul à l'être. il s'en veut grandement, car hide n'est certes jamais à l'abris, et pourrait tomber à n'importe quel instant sur un rassemblement de morts-vivants, pourtant, maintenant c'est de sa faute s'il doit en faire face à un gros. le cadet a blâmé son jumeau on ne sait combien de fois pour agir impulsivement sans réfléchir, et voilà qu'aujourd'hui c'est lui qui mériterait de se faire remonter les bretelles pour son manque de prudence. pourtant, malgré le danger qui plane au dessus d'eux, koshi n'arrive pas à forcer son frère à faire demi tour, retourner en lieu sain et sauf. d'une part parce qu'il sait d'ores et déjà que l’aîné refuserait catégoriquement de le laisser repartir seul quand une horde de zombies n'est pas loin, et ce malgré leur précédente dispute, mais également car au fond, koshi lui même n'a pas envie de voir son double partir. pour tout dire, il lui manque incroyablement, et le remord de l'avoir chassé lui ronge toujours l'intérieur. bien qu'il ne l’avouerait de toute voix, son comportement le laisse paraître, notamment par la facilité à laquelle il arrive à parler avec hide, comme si rien ne s'était passé. or, il remarque que ce n'est pas le cas de l'autre, et il ne peut pas lui en vouloir pour ça, c'est entièrement compréhensible.   « j'ai confiance en tes capacités, moins en miennes mais je sais improviser. » rien de très réconfortant, mais ça ne sert à rien de mentir. koshi sait qu'ils ont peu de chances à deux de tenir le coup, considérant le fait que ce sont des tireurs de longues portées. cela ne veut cependant pas dire qu'il abandonnerait si facilement, pas maintenant que son jumeau est là. sa tête hoche à quelques reprises à ses propos, pas si surpris de sa réponse, ni de son habitude à encore faire un tour du périmètre. ce n'est pas si simple de modifier un quotidien auquel on est habitué. après une bonne demie heure de marche qui se déroule presque entièrement dans le silence si ce n'est les quelques branches craquant sous leurs pas, c'est finalement le cadet qui met halte aux mouvements de son frère en tendant le bras vers l'arrière. pour la seconde fois de la journée, il s'abaisse pour ne pas être repérer et fait glisser son arme de son épaule. ils sont toujours nombreux, et ce qui inquiète le brun, ce n'est pas forcément leur masse, mais le fait qu'ils se retrouvent ici en particulier. cette zone n'est guère simple à pratiquer puisque de nombreux obstacles s'ajoutent aux fossés déjà présents dont parlait hide. il se retourne finalement vers lui, dans l'hésitation, et espère qu'il puisse l'aider à prendre la bonne décision. « qu'est-ce qu'on fait ? on essaye de les contourner ou on tente de les confronter ? » naturellement la première idée semble être la plus prudente, mais koshi reste mitigé : même en esquivant un ennemi il faut avoir un plan, car rien ne dit qu'ils ne tomberont pas sur une autre horde sur le chemin. à la seule différence, c'est que cette fois-ci ils ne seraient pas préparés.
AVENGEDINCHAINS

_________________


- forever running wild in the human race -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jo-graph.tumblr.com/


avatar
HUNTER

 here since : 24/01/2016
 avatar : jeon jungkook ; bts
 bitchtalk : 205
 points rp : 66
 âge : 21
 mood : shitty.
 lovemeter : single and not ready to bingle.
 rôle : hunter.
 weapon : sniper (m98b)
 happy hour :

We find our way as we go. We might get lost, wander for a bit and then find a new way. But that’s the charm of life, you never know what’s ahead. So don’t over think it; just go with the flow.



MessageSujet: Re: you don't have to say i love you to say i love you + koshi   09.02.16 7:17


you're my everything
leur situation n'était clairement pas avantageuse, et pourtant, hide préférait être ici aujourd'hui qu'ailleurs. même si être en danger n'était pas quelque chose qui le ravissait, parce qu'il n'était pas masochiste non plus, le fait de pouvoir se tenir près de koshi et de pouvoir lui parler normalement, comme si rien n'était jamais arrivé entre eux, était un véritable miracle pour lui. il avait souvent imaginé la voix de son jumeau en traînant dans le quartier des citoyens et en les observant se demander de l'aide pour porter des provisions ou pour faire le guet pendant que d'autres fouillaient un bâtiment. les citoyens n'étaient pas si différents des survivants du campement, en fin de compte, et hide s'était surpris à les considérer plus courageux encore que ces derniers. après tout, ils étaient là-dehors sans aucunes armes pour les protéger, et ils arrivaient à survivre. il avait énormément appris des citoyens à vrai dire, notamment pour leur habileté à travailler en équipe pour éviter un drame. et hide avait compris, que c'était parce qu'il n'avait jamais essayé de s'ouvrir véritablement qu'il n'avait pas réussi à trouver le déclic avec un tel ou un tel, même avec koshi, alors qu'autrefois, il croyait naïvement qu'ils seraient toujours ensembles, comme deux pièces de puzzle. « improviser peut être mieux que calculer. je croyais que c'était ta spécialité, ça. » hide se permet une sorte de sourire qui se transforme rapidement en une grimace, parce que l'ambiance est toujours gênante, du moins de son coté. koshi était connu pour être un génie, et développer des stratégies était son fort, au contraire de son frère, qui se jetait la plupart du temps dans la mêlée sans aucun plan, uniquement avec son arme dans les mains. hide se fige lorsque son jumeau l'arrête, et se penche en même temps que lui. les zombies les avaient retrouvés, ou du moins, ils n'avaient jamais vraiment bougés de leur position originale. c'était eux qui avaient marchés en plein dans la gueule du loup. les sourcils froncé, hide se permet de se relever légèrement, pour essayer de compter le nombre de morts-vivants devant eux. mais il dû se résigner en dépassant la vingtaine. la question de koshi le rend silencieux pour quelques secondes, parce que s'ils les évitaient, il était possible qu'ils tombent sur une autre horde, et que la première ne soit attirée par le bruit de la deuxième. ceci étant dit, les confronter était une véritable folie, aussi hide désigna les arbres autour d'eux. « il faut les éviter, c'est trop risqué de les affronter. reste-reste près de moi, okay? » c'est à peine si ses doigts ne se tendent pas en direction de son frère pour saisir sa main, pour le rassurer et surtout se rassurer lui-même, mais il se rappelle de la situation, de leur situation, et se contente de plonger ses yeux dans les siens pour faire passer le message que ses mots étaient incapables de convoyer.
AVENGEDINCHAINS

_________________
my hands are cold but my heart is gold
Almost. It’s a big word for me. I feel it everywhere. Almost home. Almost happy. Almost changed. Almost, but not quite. Not yet. Soon, maybe. I’m hoping hard for that.©️pathos.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
SOLDIER

 here since : 24/01/2016
 avatar : jeon jungkook.
 bitchtalk : 47
 points rp : 21
 âge : 21
 mood : thoughtful.
 lovemeter : you're better off alone.
 rôle : soldier.
 weapon : mitrailleuse m16
 happy hour :
every one of us is losing something precious to us. lost opportunities, lost possibilities, feelings we can never get back again. that’s part of what it means to be alive.


MessageSujet: Re: you don't have to say i love you to say i love you + koshi   11.02.16 19:54


you're my everything
c'est vrai que c'est sa spécialité, d'arriver à créer rapidement des plans, des moyens d'éviter la mort certaine. c'est un avantage, un don qu'il a toujours accepté avec les bras ouverts, notamment car cela reste un point sur lequel on peut différencier les jumeaux. lorsqu'il était jeune, malgré l'amour qu'il portait pour sa moitié, koshi se sentait presque dans l'obligation d'être son opposé. le cadet est resté dans son ombre pendant de nombreuses années, et honnêtement, jamais il n'aurait été en mesure de découvrir sa véritable identité en ayant trop de points communs avec son frère. il se serait senti de trop, se serait considéré comme une vulgaire copie sans originalité, et ce n'est pas ce que voulait le cadet. lentement, il hoche la tête aux propos de l’aîné alors qu'il tente d'une certaine manière de le rassurer, de lui dire que tout se passera bien. il a du mal à y croire honnêtement, mais cela lui fait plaisir de constater que malgré leurs différents, l’aîné possède toujours cet aspect protecteur. pendant l'espace de quelques secondes, un maigre sourire se dessine sur ses lèvres. koshi ne se sent pas forcément prêt à sortir de sa cachette et faire face à ces ennemis, pourtant, ce n'est pas comme s'il a le choix. il expire une dernière fois, puis se redresse franchement, l'arme serrée entre les doigts. ses pas sont rapides, agiles et légers alors qu'il se fraye un chemin parmi les arbres. ce terrain l'empêche de rester entièrement concentré : son attention se trouve détournée des zombies puisqu'il doit s'assurer de faire attention à où il pose les pieds. le cadet fait confiance à hide, le laisse s'occuper des quelques zombies qu'ils croisent sur le chemin, puisque son arme est une silencieuse, et non la sienne. ce serait vraiment bête qu'il finisse par les attirer maintenant. l'idée du détour n'était en soit pas mauvaise, or koshi savait aussi ce que cela impliquait : réduire le nombre de chemins possibles pour revenir au campement. il n'en connait réellement qu'un, et il espère que son frère aussi, car il n'est pas le plus prudent. « on a passé une bonne partie, mais je ne pense pas qu'on va être capable de feinter l'autre moitié, le chemin en a l'air infesté. » peut être qu'il exagère avec le terme infesté, mais ce qui est certain, c'est que le nombre est déjà beaucoup trop élevé pour être aisément géré à deux. le brun se retourne finalement vers l’aîné, puis vers son arme. « tu penses pouvoir en sniper quelques uns d'ici ? le reste je m'en occuperai en descendant. » une question sans en être une, car koshi sait d'ores et déjà que son jumeau en est capable. il est conscient de ses capacités et lui fait entièrement confiance pour protéger ses arrières. maintenant, ce qu'il espère, c'est qu'il ne va pas chier dans la colle.
AVENGEDINCHAINS

_________________


- forever running wild in the human race -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jo-graph.tumblr.com/


avatar
HUNTER

 here since : 24/01/2016
 avatar : jeon jungkook ; bts
 bitchtalk : 205
 points rp : 66
 âge : 21
 mood : shitty.
 lovemeter : single and not ready to bingle.
 rôle : hunter.
 weapon : sniper (m98b)
 happy hour :

We find our way as we go. We might get lost, wander for a bit and then find a new way. But that’s the charm of life, you never know what’s ahead. So don’t over think it; just go with the flow.



MessageSujet: Re: you don't have to say i love you to say i love you + koshi   13.02.16 9:49


you're my everything
heureusement pour eux, leur fuite semble se passer comme prévu, du moins au début. les zombies avaient bien un défaut, c'était leur lenteur et leur manque de réflexion. en même temps, hide compatissait, non pas parce qu'il était plus con que la moyenne mais surtout parce qu'il savait que la plupart s'était fait éclaté la cervelle en devenant des morts-vivants. au moins, ils avaient de quoi rejeter la faute sur quelque chose, alors que lui, il était obligé de se démerder avec son manque de neurones constamment. son armer fermement pressée contre sa poitrine, un œil surveillant attentivement le moindre mouvement suspect de la horde qu'ils essayaient actuellement de feinter, un autre œil restant sur son jumeau pour s'assurer qu'il ne merdait pas derrière lui, hide continue à avancer, encore et encore. malheureusement, leur route s'arrête rapidement, et hide ne retient pas un juron haut en couleur de couler de ses lèvres. la forêt semblait infestée de zombies, et c'était un véritable miracle qu'il n'en ait pas entendu parler jusqu'à aujourd'hui. il avait tout de même passé plusieurs semaines chez les citoyens, il aurait dû savoir que c'était une zone à risques. ou alors, c'était temporaire ? mais bordel de merde, on ne l'avait jamais averti que les zombies pouvaient se rassembler en groupe aussi important du jour au lendemain, au campement. raison de plus pour lui de ne pas suivre leurs foutues règles. il acquiesce aux propos de son frère, mais se retrouve incapable de répondre lorsqu'il lui propose de descendre pour s'occuper de dégager le chemin. hide avait confiance en ses compétences de sniper, tout comme il avait confiance en celles de son frère avec son arme favorite, mais il suffisait d'un grain de sable pour que leur plan ne foire, et ce n'était vraiment pas le moment, pas quand ils étaient littéralement piégés par des morts-vivants par centaines, sans aucun back up et à des lieues du campement. « et si tu te retrouve à court de munitions, on fait comment ? imagine que tu te fasse surprendre par une de ces saloperies ? » son inquiétude devait se peindre sur son visage, ses sourcils froncés. ce devait bien être la première fois qu'il exprimait de tels sentiments, mais il avait appris durant l'absence de son jumeau qu'il était incapable de fonctionner correctement sans lui. il venait à peine de le retrouver, il ne pouvait pas laisser ces zombies lui arracher ce qu'il avait de plus cher au monde à nouveau. Ses doigts se crispent sur son sniper, et il soupire en affrontant le regard déterminé de sa réplique. « si tu veux le faire, alors d'accord. mais si tu sens que c'est trop pour toi, tu remonte direct, je te préviens. je ne viendrais pas te récupérer en sang et à moitié dévoré là-bas. » mais si bien sûr qu'il le ferait, il pourrait même proposer aux morts-vivants de prendre sa jambe comme amuse-gueule pour remonter son frère et le sortir de là. sa main libre lâche le tronc auquel il s'appuyait, pour frôler les cheveux bruns de koshi. un contact léger et presque éphémère, qu'il ne put presser davantage contre sa peau en laissant sa main retomber à ses cotés. il ne savait toujours pas comment faire, et dieu seul sait qu'il essayait vraiment.
AVENGEDINCHAINS

_________________
my hands are cold but my heart is gold
Almost. It’s a big word for me. I feel it everywhere. Almost home. Almost happy. Almost changed. Almost, but not quite. Not yet. Soon, maybe. I’m hoping hard for that.©️pathos.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
SOLDIER

 here since : 24/01/2016
 avatar : jeon jungkook.
 bitchtalk : 47
 points rp : 21
 âge : 21
 mood : thoughtful.
 lovemeter : you're better off alone.
 rôle : soldier.
 weapon : mitrailleuse m16
 happy hour :
every one of us is losing something precious to us. lost opportunities, lost possibilities, feelings we can never get back again. that’s part of what it means to be alive.


MessageSujet: Re: you don't have to say i love you to say i love you + koshi   17.02.16 11:21


you're my everything
c'est un risque considérable qu'il prend là. son jumeau n'a pas tord dans sa tentative de le dissuader de descendre, car si d'habitude ce plan là est idéal pour les opérations en groupe, il se trouve être l'un des plus risqués en solitaire. koshi n'est pas entièrement certain de ce qu'il attend avec cette initiative. protéger son frère ? créer diversion pour le laisser s'échapper ? elles sont toutes possibles, or le cadet n'a pas forcement envie d'y rester. maintenant qu'il a retrouvé son jumeau, ce serait vraiment bête qu'il ne lui tourne le dos. surtout de cette manière. finalement, un gros soupire passe ses lèvres alors qu'il inspecte son arme pour vérifier le nombre de balles qu'il lui reste. s'il espère pouvoir ressortir triomphant de cette opération, koshi va devoir se montrer incroyablement stratégique et opportuniste, car c'est certain qu'il part avec un handicap. dans la frustration, le brun vient cogner l'arrière de son crâne contre la roche le dissimulant. rien de bien méchant, bien qu'il le mériterait, car avec ses conneries maintenant, il n'est plus le seul en danger. « si quelque chose comme ça arrive... tu sais ce que tu as à faire. continue ton chemin, un corps en vaudra toujours mieux que deux. » il est parfaitement conscient de ses propos, de ce qu'ils sous entendent, pourtant cela ne sert à rien de cacher la vérité à hide. leur désavantage dans une telle situation peut rapidement les rattraper, et ça ne sert à rien de jouer les héros dans une situation désespérée, même si cela signifie devoir l'abandonner derrière. néanmoins, koshi hoche lentement la tête à ses derniers propos, pour le rassurer qu'il ferait tout en son pouvoir pour revenir en un seul morceau. un soupire passe ses lèvres alors qu'il se redresse finalement pour l'élancer vers la pente. la vitesse est certes un détail à ne pas négliger dans une telle opératoin, or ce n'est pas un risque qu'il devrait prendre actuellement. pour l'instant, s'assurer d'arriver en bas sans une entorse serait magnifique. il n'y arrive sans aucune grande difficulté, et c'est avec le souffle court qu'il empoigne avec des mains moites son arme. les ennemis les plus proches peuvent être neutralisés par hide, ce pourquoi koshi décide de déscendre ceux se trouvant le plus en recul. plus il prend de l'avance sur eux, mieux c'est. le seul problème, c'est le manque de précision. c'est un risque qu'il prend, puisqu'il pourrait rapidement finir à sec de munitions, pourtant, il s'assure de bien tirer en premier lieu sur des rassemblements importants, pour faire le plus de victimes possible avant qu'elles ne finissent par se rapprocher.
AVENGEDINCHAINS

_________________


- forever running wild in the human race -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jo-graph.tumblr.com/


avatar
HUNTER

 here since : 24/01/2016
 avatar : jeon jungkook ; bts
 bitchtalk : 205
 points rp : 66
 âge : 21
 mood : shitty.
 lovemeter : single and not ready to bingle.
 rôle : hunter.
 weapon : sniper (m98b)
 happy hour :

We find our way as we go. We might get lost, wander for a bit and then find a new way. But that’s the charm of life, you never know what’s ahead. So don’t over think it; just go with the flow.



MessageSujet: Re: you don't have to say i love you to say i love you + koshi   17.02.16 11:49


you're my everything
quelques mots d'alerte lui ordonnant de partir si jamais les choses tournaient au vinaigre, et koshi descend la pente qu'ils surplombaient, en direction des zombies qui soit se traînaient de façon amorphes dans leur direction, soit qui se contentaient d'attendre. hide humidifie ses lèvres en brandissant le canon de son arme en direction de la masse qui bouge au-dessous de son perchoir, les sourcils froncés. il n'avait même pas commencer à tirer et pourtant, il pouvait déjà sentir la sueur qui couvrait son échine et qui le faisait frissonner. ses doigts plongent dans sa poche pour en retirer les quelques maigres munitions prises à la hâte, le japonais se maudissant une fois de plus de ne pas avoir été plus prudent en partant du quartier civil. sa stratégie était simple : pendant que son jumeau s'occupait des zombies les plus proches de lui, il essaierait de dégommer ceux qui bougeaient en troupeaux pour avancer vers lui. ce qui risquait d'être compliqué, vu le peu de balles qu'il avait et le nombre important de morts-vivants en contrebas. hide aurait été seul, avec des camarades qu'il ne connaissait pas, nul doute qu'il les auraient abandonnés sans même y songer une deuxième fois. son motto dans la vie était de sauver sa peau avant celle des autres, parce que personne ne pourrait s'occuper de koshi à sa place. du moins, c'est ce qu'il pensait, jusqu'à ce qu'ils ne se séparent. l'idée de savoir que son jumeau se bat contre cette horde l'enhardit cependant à être plus précis et surtout plus rapide, les balles vides tombant sur le sol à coté de lui comme des gouttes de pluies. malheureusement, toutes les bonnes choses ont une fin, et sa respiration se coupe en même temps que ses doigts se referment sur du vide, le vide que contient désormais sa poche. hide ouvre déjà sa bouche pour prévenir son frère, avant de se rappeler qu'ils étaient encerclés par leurs ennemis, et la panique gèle son sang comme son corps, le laissant paralysé avec son sniper désormais inutile sur les genoux. il savait qu'il devait faire quelque chose, mais son esprit s'était vidé sans le prévenir, et il était incapable de réfléchir de manière cohérente et logique.
AVENGEDINCHAINS

_________________
my hands are cold but my heart is gold
Almost. It’s a big word for me. I feel it everywhere. Almost home. Almost happy. Almost changed. Almost, but not quite. Not yet. Soon, maybe. I’m hoping hard for that.©️pathos.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
SOLDIER

 here since : 24/01/2016
 avatar : jeon jungkook.
 bitchtalk : 47
 points rp : 21
 âge : 21
 mood : thoughtful.
 lovemeter : you're better off alone.
 rôle : soldier.
 weapon : mitrailleuse m16
 happy hour :
every one of us is losing something precious to us. lost opportunities, lost possibilities, feelings we can never get back again. that’s part of what it means to be alive.


MessageSujet: Re: you don't have to say i love you to say i love you + koshi   17.02.16 12:16


you're my everything
l'aide de hide, bien que mince sur la durée l'aide à créer un certain périmettre déblié. or le cadet n'a pas besoin de se retrourner pour savoir lorsque le sniper se retrouve à court de munitions, sinon il n'aurait pas simplement arrêté de tirer. l'avantage, c'est qu'en ayant neutralisé les ennemis les plus rapprochés, cela laissait à koshi d'avantage de balles pour s'occuper des cadavres se trouvant en face de lui. ils sont en plus grand nombre, ce qui lui demande un effort plus important de concentration. si certains préfèrent descendre des ennemis en restant immobiles, ce n'est pas le cas du brun qui a toujours été persuadé de l'efficacité de la mobilité dans une telle situation. bien évidemment, ça demande des mois d'entrainement pour savoir viser avec précision tout en bougeant, or le japonais s'est assuré d'être maitre en la matière, car devoir rester statique est un désavantage certain sur un champ de bataille. les balles tombent à grand nombre à ses pieds, au même titre que les corps inanimés sur son chemin. koshi n'a probablement jamais autant utilisé sa tête. il faut dire que maintenant qu'il est conscient qu'hide ne peut plus le soutenir, il n'a pas le droit à l'erreur, où elle serait fatale. tout ce qu'il espère, c'est que son frère n'est pas tombé entre temps sur des morts-vivants qui s'étaient dissimilés dans la nature. ses pas s'accèlèrent sur le terrain peu pratiquable alors qu'il recharche ses dernières munitions. ils pourraient arriver à rentrer sains et saufs s'il arrive à descendre les quelques zombies proches, car après ceux-là, il suffirait simplement de  courir jusqu'au campement. heureusement pour koshi, il se trouve être considérablement plus rapide que la désormais petite orde, car c'est par mégarde ou simple question de gravité qu'il chute assez violemment contre un rocher. les ainés n'avaient pas menti sur la difficulté à exercer sur cette zone, car entre les ennemis, les pentes et les obstaces, il est difficile de réellement rester attentif à absolument tout. sa vision tourne rapidement au flou, alors qu'il tente malgré tout de se redresser, d'ignorer la douleur et le sang se vidant à l'arrière de sa tête. or ses efforts sont en vains, puisqu'il glisse finalement le long de la roche jusqu'à reposer par terre.
AVENGEDINCHAINS

_________________


- forever running wild in the human race -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jo-graph.tumblr.com/


avatar
HUNTER

 here since : 24/01/2016
 avatar : jeon jungkook ; bts
 bitchtalk : 205
 points rp : 66
 âge : 21
 mood : shitty.
 lovemeter : single and not ready to bingle.
 rôle : hunter.
 weapon : sniper (m98b)
 happy hour :

We find our way as we go. We might get lost, wander for a bit and then find a new way. But that’s the charm of life, you never know what’s ahead. So don’t over think it; just go with the flow.



MessageSujet: Re: you don't have to say i love you to say i love you + koshi   17.02.16 14:23


you're my everything
ses pieds se retrouvent à bouger avant que son cerveau ne comprenne la gravité de la situation. ce n'était plus l'adrénaline avec laquelle il tirait la seconde d'avant qui le faisait courir en direction des coups de feu, qui s'amenuisaient au fur et à mesure du temps qui passe, mais la peur de perdre son jumeau. elle rongeait ses tripes comme une maladie, amenant à ses yeux des larmes qu'il ne savait même pas qu'il possédait. hide manque de se ramasser sur des cadavres plus d'une fois, à chaque fois reprenant son équilibre au dernier moment, et lorsqu'il arrive sur le champ de bataille, son visage est couvert de sang et de terre, et son jean est déchiré au niveau des genoux. mais ce n'est rien comparé à l'état dans lequel il trouve koshi, le sang qui avait couvert la roche sur laquelle il était tombé et qui coulait dans son cou comme une fontaine. sans même se soucier des grognements et des râles des zombies qui continuent de se mouvoir dans sa direction, dans leur direction, hide soulève la tête de son jumeau pour la poser sur ses genoux. ses doigts tremblent considérablement lorsqu'il les retire couverts de sang, et ses larmes coulent librement sur ses joues sales. c'était ce qu'il avait toujours redouté le plus, qu'on lui retire l'ange qui faisait de son existence un meilleur fardeau. « koshi, réveille-toi. tenshi...tu sais que t'as pas le droit de faire-je t'ai dit que t'avais pas le droit de faire ça. si tu meurs-si tu meurs, je te tue, bordel. »  hide ne peut que sentir le goût amer qui s'installe dans sa gorge, un goût de défaite qui s'allie de façon atroce avec le sel de ses larmes, qui dégringole sur son menton et font couler son nez, comme un gosse en bas-âge. ce n'est que lorsqu'un zombie attrape avec des mains réduites en miettes l'épaule de son frère qu'il réagit, saisissant immédiatement le haut de koshi pour l'arracher des pattes du mort-vivant, lui donnant un bon coup de pied dans son buste pour le repousser. mais c'est peine perdue, même en essayant de ramper pour s'éloigner, les zombies continuent d'affluer, désormais attiré par l'odeur du sang du blessé. hide essuie tant bien que mal ses yeux, plongeant ses doigts à sa ceinture pour s'emparer du coutelas volé, le brandissant à l'aveugle en direction des ennemis les plus proches. il n'avait aucune idée concernant l'utilisation de cette arme et surtout des stratégies à adopter avec ce type de couteau, mais ce qu'il savait, c'est qu'il devait les empêcher de parvenir jusqu'à son frère, et surtout le sortir de là avant que son état ne s'aggrave. « vous voulez le bouffer, hein ?! faudra me passer sur le corps avant ! » hurle-t-il sans même se soucier du fait d'attirer la horde précédemment rencontrée, envahi par la colère.
AVENGEDINCHAINS

_________________
my hands are cold but my heart is gold
Almost. It’s a big word for me. I feel it everywhere. Almost home. Almost happy. Almost changed. Almost, but not quite. Not yet. Soon, maybe. I’m hoping hard for that.©️pathos.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
SOLDIER

 here since : 24/01/2016
 avatar : jeon jungkook.
 bitchtalk : 47
 points rp : 21
 âge : 21
 mood : thoughtful.
 lovemeter : you're better off alone.
 rôle : soldier.
 weapon : mitrailleuse m16
 happy hour :
every one of us is losing something precious to us. lost opportunities, lost possibilities, feelings we can never get back again. that’s part of what it means to be alive.


MessageSujet: Re: you don't have to say i love you to say i love you + koshi   18.02.16 11:29


you're my everything
c'est drôle à dire, mais cela aurait fait véritablement plaisir à koshi de voir son jumeau pleurer sur son état. non pas que sa tristesse l'amuserait, simplement ce n'est qu'un rappel comme un autre dont il a besoin de temps à autres pour s'assurer qu'il est toujours aimé et surtout voulu. pendant un certain temps, le brun a vraiment considéré l'idée que hide ne pleurerait jamais sur son mal être, ne se soucierait jamais s'il venait à mourir un jour. il n'aurait même pas du douter, pourtant ce n'est pas entièrement de sa faute, il n'arrive que difficilement à lire entre les lignes, et le comportement agressif et haineux de son frère ne l'a jamais aidé à le rassurer avec ses insécurités. dommage qu’aujourd’hui soit une véritable occasion loupée. alors que le sang continue de s'écouler le long de son cou jusqu'à sa poitrine, la horde de morts vivants ne fait que gagner du terrain. ils sont lents dans la majorité, mais maintenant que le sang du brun flotte dans l'air, ce n'est plus qu'une question de temps avant que même les autres plus éloignés ne se décident à se joindre au festin. s'il avait été conscient, koshi aurait probablement ordonné à son jumeau d'utiliser son arme, après tout il lui reste toujours des balles, pourtant l’aîné ne semble même pas y penser dans la précipitation lorsqu'un zombie fini par lui coller aux basques. d'autres commencent à être visibles à l'horizon, il faut agir vite, or se balader avec un cadavre puant sur l'épaule jusqu'au campement demande du temps et des efforts, hide ne devrait en rien s'attarder à tous les terrasser. au moins ce qui reste admirable, c'est la maniabilité de son jumeau au couteau, car se débarrasser d'ennemis aussi rapprochés avec une si petite arme est risqué, pourtant les cadavres finissent par s'empiler à ses pieds, lui laissant l'opportunité de respirer et de décider de ses prochaines actions. en espérant que ce soit les bonnes.
AVENGEDINCHAINS

_________________


- forever running wild in the human race -
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jo-graph.tumblr.com/


avatar
HUNTER

 here since : 24/01/2016
 avatar : jeon jungkook ; bts
 bitchtalk : 205
 points rp : 66
 âge : 21
 mood : shitty.
 lovemeter : single and not ready to bingle.
 rôle : hunter.
 weapon : sniper (m98b)
 happy hour :

We find our way as we go. We might get lost, wander for a bit and then find a new way. But that’s the charm of life, you never know what’s ahead. So don’t over think it; just go with the flow.



MessageSujet: Re: you don't have to say i love you to say i love you + koshi   18.02.16 11:49


you're my everything
hide n'avait jamais été doué coté réflexion, et aujourd'hui n'aidait en rien son cerveau déjà relativement lent en temps normal. dans son dos, il pouvait entendre la respiration difficile de son jumeau, qui semblait entre la vie et la mort, et ça n'arrangeait en rien sa colère. le premier zombie qui s'approcha de lui se retrouva avec un couteau planté dans l'orbite vide de son oeil, la lame tranchant son chemin jusqu'à l'opposé de son crâne. d'une main rageuse, hide pousse ce qu'il reste du corps du zombie du chemin, pour faire quelques pas en avant et attaquer directement le prochain. si la situation n'était pas aussi dramatique, il aurait presque ri de son habilité à manier un coutelas de la sorte au corps-à-corps, alors qu'il avait toujours pensé être un maître dans les armes à distances. le sang de son frère se mélange à celui des zombies qu'il massacre, et malgré toute son ardeur et sa détermination, lorsqu'un torse de zombie attrape sa botte pour le retenir, hide trébuche misérablement et laisse le coutelas échapper de ses doigts lorsque son menton rencontre la terre sous ses pieds. la colère s'efface pour laisser à nouveau place à la panique lorsqu'il se rend compte que pendant qu'il avançait en direction de leurs ennemis, des zombies avaient trouvés le moyen de se faufiler derrière lui, et entouraient désormais koshi, toujours inconscient au sol. « koshi ! »  un grognement guttural sort de ses lèvres comme il utilise sa jambe libre pour briser les os servant de coude au mort-vivant qui le retient prisonnier, se relevant comme il peut pour foncer sur les zombies qui se penchent déjà sur koshi. hide ne perds pas de temps à regarder si leurs ennemis sont encore nombreux autour d'eux ; il passe un des bras de koshi autour de ses épaules pour soulever son corps inerte, et le positionner tant bien que mal sur son dos, avant de commencer à courir pour remonter la pente qu'ils avaient descendus auparavant, tantôt s'accrochant aux racines pour ne pas glisser, tantôt plantant la pointe de ses bottes dans la terre molle pour garder l'équilibre. heureusement pour lui, les zombies semblaient avoir autant de mal que lui concernant la montée de la pente, puisqu'une fois hide parvenu en haut, ils étaient encore en train de se mouvoir en masse au-dessous d'eux. ce n'est qu'en replaçant koshi sur son dos qu'hide ne se rend compte que son arme a disparu, ses doigts ne rencontrant que sa veste lorsqu''il resserre la lanière de son arme. malgré le fait d'avoir perdu son trésor, le sang qui coule de la tempe de son jumeau contre sa joue est suffisant pour lui faire reprendre sa course, passant à la vitesse de la lumière sur le chemin désormais désert, slalomant entre les arbres de la forêt pour retrouver le quartier civil. « me laisse pas tomber maintenant, tenshi. accroche-toi à ma voix si tu m'entends, je t'en supplie. j'ai besoin de toi, tu sais que je peux pas faire ça sans toi- c'est pour toi que je suis encore là aujourd'hui, putain . » sanglote-t-il en apercevant avec soulagement les bâtiments qui se présentent à l'horizon. il serait peut-être trop tard, le temps qu'il arrive jusqu'au village et surtout que les médecins du campement ne se déplace jusqu'à eux. il ne pouvait qu'espérer que koshi soit fort et courageux, parce qu'il avait enduré plus dur que ça, il pouvait s'en sortir. ce n'était rien comparé à ce que koshi avait dû vivre par le passé, ce n'était rien, tellement rien.
AVENGEDINCHAINS

_________________
my hands are cold but my heart is gold
Almost. It’s a big word for me. I feel it everywhere. Almost home. Almost happy. Almost changed. Almost, but not quite. Not yet. Soon, maybe. I’m hoping hard for that.©️pathos.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


{Contenu sponsorisé}


MessageSujet: Re: you don't have to say i love you to say i love you + koshi   

Revenir en haut Aller en bas
 

you don't have to say i love you to say i love you + koshi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
hunt(me)down :: ryanggang :: kapsan :: forest-