min chaelin
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




Partagez | 


avatar
SOLDIER

 here since : 24/01/2016
 avatar : the hottest, byun baekhyun
 bitchtalk : 31
 points rp : 5
 mood : TERRIBLE
 lovemeter : il roule des pelles à son arme et c'est amplement suffisant :russe: (rouler des pelles, bastonner avec une pelle, lmao adios quoi)
 rôle : soldier
 happy hour :


des rumeurs disent qu'il est masochiste. + il n'est pas très aimé des siens. + il considère le manque de combativité de ses coéquipiers comme un signe de faiblesse et qualifie régulièrement les membres de sa faction de « mauviettes », « tarlouzes » et autres « lâches ». + il a déclaré détester le poulet durant une réunion collective. + certains disent qu'il a développé une obsession compulsive pour son arme. + d'autres murmurent qu'il serait mégalo. + il est impulsif et ne pense qu'à la baston. + il arrive à se traîner dans des histoires qui ne le concernent pas en premier lieu. + il s'attache rarement aux gens, mais quand c'est le cas, il devient imprévisible. + il croit au père noël. + il n'est pas si mécontent de cette apocalypse, voire pas autant qu'il ne le fait croire. + on se demande bien s'il n'aurait pas des ancêtres nordiques. + on le reconnaît à sa tête de guignol et à sa pelle. la plupart du temps, il est surtout en train de se battre, que ce soit avec ses alliés ou avec ses ennemis.



texte.


MessageSujet: min chaelin   24.01.16 13:05

min chaelin c'est mon nom complet, mais tu peux m'appeler le fracasseur sans problème mdr. j'ai 18 ans et je suis né le 6/04/97, ce qui fait que je suis un fier bélier, s'tu veux tout savoir. pour le moment, je suis un simple soldat, mais j'aspire à rejoindre les strong. ah et pour finir, on dit que j'ressemble beaucoup à baekhyun. t'as d'autres questions comme ça, le journaliste ?

#STRONG SVP :(


#PELLE POUR LA BASTON


#BOURRIN


#MONSWAG

! kernel on m'appelle comme ça.
! activité 5/7.
! 20 y.o.
! votre forum me rappelle diablo en dépit du thème twd


WHAT'S WRONG WITH THE WORLD ?
Il n'a jamais trop compris cette sale histoire, et encore moins cette tragédie qui lui est subitement tombée sur la tête, à la manière d'un effondrement meurtrier, d'une dégénérescence personnifiée ─ la dégénérescence de ces soudains cadavres qui semblent reprendre vie, qui tendent irrémédiablement leurs bras décharnés vers vous pour vous attraper, pour faire de vous leur seul et unique met de morts crèves-la-faim. La terreur est telle que vous en restez paralysé, pétrifié dans l'entièreté de votre corps, inexplicablement figé sur place ; vous recherchez alors une diversion, vous vous persuadez inconsciemment que ce n'est qu'un rêve qui dérive en cauchemar, et c'est en s'enfermant dans la boîte noire de votre esprit que vous vous convainquez que tout ira bien, que ce n'est pas la réalité. Triste et dure réalité, parce qu'elle demeure ─ et les coups sur les murs vous le prouvent, vous rattachent immanquablement à cette évidence, cette tangibilité de devoir faire face à l'horreur : accrue et engendrée sur Terre, dorénavant dotée d'un visage lacéré et ensanglanté. Oui, c'est l'effroi qui toque à votre porte le jour-même, dans un concert funeste de voix sombres : l'apocalypse, quand il n'y a que vous et la mort, à seulement quelques mètres, inévitables mètres.

Et ça, il l'a vécu aussi, Chaelin. Il a vu la mort courir dans les rues, la terreur surfaite déformer les rides et les traits de son père ; son père, qui le réprimande très franchement et qui lui hurle de s'en aller, de cesser de jouer au plus malin, pour une seule et unique fois. Il a entendu les cris, les hurlements, les gémissements railleurs et pernicieux des cadavres à moitié décomposés qui rampent pitoyablement sur le sol : certains implorant un quelconque sauvetage, d'autres mendiant pour goûter à la chair de votre bras, à la moindre parcelle mortelle de votre peau. Tout n'est plus que chaos et confusion, tout dégringole sans que personne ne puisse bénéficier du temps qu'il faut pour le réaliser : le tocsin semble sonner dans les oreilles des plus vieux, le temps pourrait presque s'arrêter et le ciel se recouvre pour faire honneur à cette pandémie ravageuse et hasardeuse, d'une couverture céleste, noire d'encre, sinistre ─ annonciatrice du début de la fin. Quelques-uns ont le vain espoir de penser pouvoir fuir loin des villes, loin des nations et de la population, juste en s'exilant dans les campagnes et dans les endroits les plus reculés, là où personne ne pourrait les retrouver ─ mais faux ils ont, faux ils ont et c'est ce dont ils se rendent compte lorsqu'ils voient la mort les rattraper, anéantir leurs folles illusions et continuer de se répandre, de se propager jusqu'à la moindre petite cambrousse et ruelle. C'est l'irréaliste qui s'impose, c'est la malade qui effraie : c'est l'horrible réalité qui dépasse l'entendement.



WHAT'S WRONG WITH THIS BRAT ?
Et pendant ce temps, Chaelin dit à ses camarades de classe de la fermer, d'arrêter de pleurnicher pour « si peu ». Sa soif de danger déborde, déborde insatiablement au bord de ses lèvres et brille sous ses paupières, gonflées par l'insolence bornée et stupide d'un gamin, d'un vulgaire petit con insouciant et envieux de changement. Même avant la tragédie qui s'est lentement manifestée pour ensuite toucher le monde, il était comme ça, Chaelin : habitué aux insultes, habitué à la colère et à l'agacement de ses semblables, aux rires des compagnons ─ parce qu'il fallait bien quelqu'un pour amuser la galerie ─ et, surtout, accoutumé aux sempiternelles réprimandes de ses professeurs, de ses aînés, de ses amis ─ et d'absolument tout le monde sauf ses parents, ses parents qui revendiquent leur fils comme un simple petit garçon innocent, inconscient de la gravité de ses actes. Ses parents qui ne sont pas nécessairement fiers de lui mais pas totalement honteux non plus, qui préservent une ligne correcte quand ça en vient à leur fils et qui, de toute manière, ne seront jamais prêts à faire passer leur infernal rejeton après une quelconque morale, bâtie sur les mœurs d'une société qu'eux-mêmes ont en horreur.

Chaelin crache sur les paradoxes, Chaelin n'aime pas se casser la tête dix ans : Chaelin déteste les histoires débiles d'apocalypses de zombie autant qu'il les adore, part au quart de tour comme un bouffon dans les situations les plus sérieuses, croit au Père Noël, n'a pas beaucoup de potes et est une fière tête-d'ange-diable-au-corps ─ mais surtout, surtout, Chaelin aime se foutre de ta gueule, t'inventer trente-cinq histoires insensées, te prouver par A+B que la chair ne fait pas le zombie et par dessus tout, fracasser des têtes et s'engager dans des bagarres qui ne le concernent même pas. La pandémie qui se propage lentement mais sûrement, trop peu pour encore atteindre sa famille, lui procure des envies d'attraper sa pelle dont il se servait pour enterrer ses collections de jouets préférés, tel un aventurier en quête de deux trois zombies à recadrer, et partir faire le guignol à la traque d'un substitut sur lequel passer ses nerfs puisqu'évidemment, il ne les trouvera pas par lui-même. Tout ça parce que Chaelin est naturellement excité, étrange, fou ─ complètement hystérique, absolument accro à la sensation du sang dans la bouche. Il aime l'adrénaline, le danger qui persiste à vouloir détruire ses frontières, le pessimisme de ses amis quand lui sait qu'il est prédestiné à aller se battre contre ces abominations efflanquées, s'il ne meurt pas avant comme un héro du cataclysme, dit-il.

Un vrai numéro, un phénomène. Un masochiste, un bourrin, un viking dans l'âme. Un gamin qui menace mais qui peut tout aussi bien consoler ses plus proches connaissances parce que voilà, on lui a aussi appris la solidarité entre potes. Un manant, un salaud, un Chaelin irrévérencieux qui n'a absolument rien d'un moine shaolin. Les valeurs transmises par ses parents font de lui ce qu'il est aujourd'hui, et celles-ci sont bien loin d'être retranscrites selon les codes de la société : depuis tout petit, c'est l'unique morale des Min qui lui a été inculquée, qui lui a appris « lamine lui sa gueule s'il te soûle, sois cool avec tes amis, embête pas les filles qui t'ont rien fait » et tant d'autres choses toutes plus parentales et influentes. C'est quelque chose qu'on ne lui enlèvera pas, jamais, et dont il est accessoirement très fier. Ses racines, son arbre généalogique, ses principes de Minus.

Néanmoins sa mère continue de dire qu'il n'est pas doué, mais qu'en contrepartie, il peut persévérer. Lui-même n'y croit pas, et n'a aucune envie de se forcer à persévérer quand il estime ne pas en avoir particulièrement besoin. Soûler son monde, c'est primordial ; brandir sa témérité et sa pelle à la place de sa manette WII U aussi, quoi qu'il en regrette encore son petit chez-lui. Il n'y a rien de mieux que de jouer à Resident Evil version IRL, manger des châtaignes et poutrer du zomb' en première ligne, de toute façon. Non ? Le circuit arc-en-ciel de Mario Kart c'est cool vite fait, mais voilà, la paix et les papillons, c'est vite monotone et fastidieux, comme ce soi-disant bouffon de rat de bibliothèque qui se croit toujours mieux que les autres, aka Soleil Hyun je-crache-sur-la-vie avec ma gueule tantôt de dépressif tantôt de tournesol binoclard. Oh, oh qu'il le déteste...



WHAT'S WRONG WITH THESE DAMN UNDEAD ?
C'était la panique peinte en néons rouges et noirs sur les visages blafards, le hurlement retentissant et angoissant des sirènes, des alarmes ─ d'une horde de gens qui se bousculent, se piétinent sauvagement et négligemment et qui s'arrachent à fuir, à ne pas regarder en arrière une seule fois, de peur de voir la mort en personne les courser : dans la simple et unique optique de les dévorer, de se repaitre de leur chair. Chaelin ne sait pas ce qu'il se passe, il ignore pourquoi sa mère et son père le pressent ainsi pour qu'il se dépêche, pour qu'il court à s'en tenailler les muscles des jambes et à en perdre son souffle en volutes douloureuses, courageuses. Le simple fait de se presser témoigne de son envie de vivre, d'échapper à la faucheuse à la gueule béante qui le pourchasse, qui lui en veut d'exister. Pourtant, son envie la plus curieuse est de se retourner pour voir, pour regarder dans les yeux cette armée de masses sombres et émaciées : se rendre compte de la réalité, ouvrir les yeux et peut-être même se jeter dans le tas pour accomplir l'illusoire désir de les briser un à un, à la seule force de poings rageux, audacieux.

Mais il ne le fait pas. Il fuit comme un lâche, comme s'il avait peur, et ça le dégoûte. Sa mère le prend de force par la main, exerce sa pression moite sur son poignet meurtri ─ et ça brûle délicieusement, ça lui lèche le corps de flammes irritantes et lui fait sursauter le cœur d'un ressenti désagréable, saturé de petits picotements. Il en est tellement préoccupé, tellement épris, qu'il ne se rend pas compte que dans la mêlée décadente de ce bon nombre de personnes dans le même cas, tout aussi plongées dans la même angoisse de disparaître sous des mâchoires carnassières, son autre main perd celle de son père.
Il ne s'en rendra jamais compte, à dire vrai.



Dernière édition par Min Chaelin le 25.01.16 17:22, édité 49 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
EMOTIVE ADMIN

 here since : 22/01/2016
 avatar : toptap. ♥
 bitchtalk : 102
 points rp : 7
 âge : 23
 mood : peaceful.
 lovemeter : better luck next time.
 rôle : soldier.
 weapon : dragunov, sniper léger.
 happy hour :

How many days have passed like this? The city, the crowd is fading, moving on. I sometimes have wondered; where you've gone? Story carries on; lonely lost inside. Glassy sky, above as long as I'm alive, You will be part of me. Glassy sky, the cold, the broken pieces of me.


MessageSujet: Re: min chaelin   24.01.16 13:07

mon petit bébé t'es si petit et si mignon comme ça.

courage pour ta fiche, tu sais que je t'aime. ♥️

_________________

some believe the
truth  will change the way we fall.
Sometimes I wonder what's beyond. I've tried many times to make it up to you.Can somebody tell me what to thought we're meant to be- There's no going back. Time, has already come. Sun is gone, and no more shadows. Can't give up-I know. And this life, goes on-i'll be strong, I'll be strong, 'till I see the end.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
TWISTED ADMIN

 here since : 09/01/2016
 avatar : park jimin.
 bitchtalk : 142
 points rp : 30
 âge : 21
 mood : overwhelmed.
 lovemeter : as if...
 rôle : hunter.
 weapon : crossbow, aka une arbalète.
 happy hour :

MessageSujet: Re: min chaelin   24.01.16 13:13

j'ai entendu parler de toiii.
bienvenue, ça me fait plaisir que t'aie choisi woozi. ♥
je crois que si t'as besoin d'aide t'as win à ta portée huehue mais je suis là quand même si jamais. (aa)
bon making de fiiche.

_________________
temporary bliss
champagne, cocaine, gasoline & most things in between
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://huntdown.probb.fr


avatar
SOLDIER

 here since : 23/01/2016
 avatar : min yoongi
 bitchtalk : 31
 points rp : 10
 âge : 23
 mood : giving up
 rôle : soldier
 weapon : sniper SSG69, entièrement noir avec lunette de visée.

MessageSujet: Re: min chaelin   24.01.16 13:36

bienvenuuuue mon jumeau de l'ombre (...dixit koo okay)

fighting pour ta fiche, j'ai bien hâte de voir ça ;)

ps; j'adore ton arme

edit koo: bah oui ton jumeau de l'ombre. ON DIRAIT DES PHOTOCOPIES sauf que woozi est plus petit que suga. ww
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
HUNTER

 here since : 24/01/2016
 avatar : jeon jungkook ; bts
 bitchtalk : 205
 points rp : 66
 âge : 21
 mood : shitty.
 lovemeter : single and not ready to bingle.
 rôle : hunter.
 weapon : sniper (m98b)
 happy hour :

We find our way as we go. We might get lost, wander for a bit and then find a new way. But that’s the charm of life, you never know what’s ahead. So don’t over think it; just go with the flow.



MessageSujet: Re: min chaelin   25.01.16 6:12

je viens aussi sur ta fiche pour te rendre la faveur hé hé. j'aimais beaucoup woozi mais baekhyun est magnifique, donc que du bon choix. ❤

_________________
my hands are cold but my heart is gold
Almost. It’s a big word for me. I feel it everywhere. Almost home. Almost happy. Almost changed. Almost, but not quite. Not yet. Soon, maybe. I’m hoping hard for that.©️pathos.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
TWISTED ADMIN

 here since : 09/01/2016
 avatar : park jimin.
 bitchtalk : 142
 points rp : 30
 âge : 21
 mood : overwhelmed.
 lovemeter : as if...
 rôle : hunter.
 weapon : crossbow, aka une arbalète.
 happy hour :

MessageSujet: Re: min chaelin   25.01.16 18:03

on t'a déjà dit que tu écrivais très bien ? ça donne envie de rp avec toi, ça, alors je viendrai te réclamer un lien. c:

TU ES VALIDÉ !
bienvenue parmi nous, fier survivant.


chaelin, bienvenue au camp huntdown. la première chose que tu dois faire, c'est consulter les règles en jeu. ensuite, tu devras obligatoirement aller faire ta demande de logement et tu pourras enfin passer à ta fiche de liens. si tu as des questions, n'hésite pas à contacter un des membres de notre staff; isaiah, shuwei ou win - nous nous ferons un grand plaisir de te guider. bon jeu !


_________________
temporary bliss
champagne, cocaine, gasoline & most things in between
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://huntdown.probb.fr


{Contenu sponsorisé}


MessageSujet: Re: min chaelin   

Revenir en haut Aller en bas
 

min chaelin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
hunt(me)down :: administration :: register. :: accepted files-