kanou koshi ✧ survival of the fittest.
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




Partagez | 

 kanou koshi ✧ survival of the fittest.


poster un nouveau sujet répondre au sujet


avatar
SOLDIER

 here since : 24/01/2016
 avatar : jeon jungkook.
 bitchtalk : 47
 points rp : 21
 âge : 21
 mood : thoughtful.
 lovemeter : you're better off alone.
 rôle : soldier.
 weapon : mitrailleuse m16
 happy hour :
every one of us is losing something precious to us. lost opportunities, lost possibilities, feelings we can never get back again. that’s part of what it means to be alive.


MessageSujet: kanou koshi ✧ survival of the fittest.   24.01.16 20:37

kanou koshi c'est mon nom complet, mais tu peux m'appeler juste koshi sans problème. j'ai 19 ans et je suis né le 6 septembre 1996, ce qui fait que je suis un fier vierge, s'tu veux tout savoir. pour le moment, je suis un simple soldier, mais j'aspire à rejoindre les tough. ah et pour finir, on dit que j'ressemble beaucoup à jeon jungkook. t'as d'autres questions comme ça, le journaliste ?

#TOUGH


#mitrailleuse m16


#PRUDENT


#MONSWAG

! emojo.
! 7/7j.
! dix neuf.
! it's time to d-d-d-d-duel.


I. I DONT KNOW WHAT IT MEANS TO LIVE.

la bêtise humaine l'a toujours fait rire. c'est un fait, une expérience de la vie qui s'est confirmée de ça il y a bien des années. et si pour koshi, cette vérité pourrait s'étendre universellement à la majorité des individus, c'est avec haut la main que le petit léguerait le titre du pire être humain qu'il ait pu rencontrer à son père. et pourtant, ce n'est pas faute d'en avoir croisé des ordures. déjà depuis la petite école ça le faisait rire, d'entendre toutes ces belles histoires sur les familles parfaites, sur ce soit disant amour si pur qui soude des foyers. d'année en année, la réaction des professeurs restait la même : des sourcils froncés à l'indifférence et au rejet de koshi pour tout ce qui concerne l'utopie des couples, des familles. c'est à juste titre cependant, car son jeune âge ne l'a jamais empêché de passer outre toute cette haine qui lui était déversée dans sa propre maison. de son humble point de vu, ça a d'ailleurs toujours été une mauvaise idée, de propager cette fausse image si tôt dans l'enfance, car en grandissant, il ne put s'empêcher de remarquer oh combien cette once d'espoir n'amène rien de plus. rêver c'est bien, mais ça n'apporte pas que du bon. bien évidement il a eu droit aux discours du "tous les couples ne sont pas voués à l’échec", mais koshi n'a jamais voulu y croire. probablement car au fond, le japonais reste jaloux et vraiment déçu ne pas avoir pu goûter à cette utopie dont quelques enfants ont eu droit.

lui ? son enfance se résume assez simplement : il n'était pas voulu. une erreur de la nature qui s'est ajoutée à la dernière minute après le premier enfant à l'accouchement. si sa mère au départ n'était pas tellement contre, ce n'était pas le cas de son paternel qui ne se cachait absolument pas pour se plaindre de son arrivée. le plus drôle dans tout ça, c'est qu'il osait prétendre que c'était une question de finance, qu'ils n'arriveraient jamais à subvenir à leurs besoins avec leurs revenus. or, leur famille n'a jamais roulée sur la pauvreté. bien que non pas modeste, ce n'est certainement pas koshi qui les aurait d'avantage ruiné que hide. sa mère a ensuite rapidement suivi le mouvement alors qu'il gagnait en années, on ne sait pour quelle raison. si le portrait papa maman hide semblait être l'utopie de base d'un foyer parfait, il s'est assez brusquement radicalisé pour quelque chose de plus chaotique : un enfant favorisé qui ramasse tous les compliments tandis que l'autre est simplement mis aux oubliettes. c'est certain qu'au départ le plus jeune vivait vraiment mal ce rejet, notamment car la tendance de son père a le rabaisser lui fit réellement croire qu'il ne valait rien, que sa vie ne se résumait simplement qu'à laisser le temps faire son travaille. koshi c'était cet enfant que n'importe quel autre parent enviait pendant les grands repas, parce qu'il ne disait rien et ne bougeait pas. or ce n'est pas un comportement anodin, c'est simplement qu'on lui a appris depuis l'enfance que non, il n'a pas le droit de faire comme les autres enfants, de se lever et d'aller jouer dans le salon. tout comme c'était normal de parler de son jumeau à table, de sa journée, des choses qu'il avait appris à l'école, et puis en grandissant avec les années, d'élaborer les sujets de conversations pour d'autres plus intéressants. lui avait le droit de donner son avis, koshi lui, restait silencieux. les autres parents avaient beau l'envier, il n'y avait réellement pas de quoi, car on ne lui a simplement pas appris à vivre. il ne sait même pas ce que c'est.


II. I'VE BUILT A WALL AROUND ME, NEVER LETTING ANYBODY INSIDE AND TRYING NOT TO VENTURE OUTSIDE MYSELF.

ce fut compliqué au départ, de ne pas en vouloir à son jumeau lorsqu'il était le sujet d'attraction de tous les regards. pourtant, il n'a jamais réussi à le détester ou garder rancune contre lui. après tout, ça lui semblait inutile quand en vérité, seuls leurs parents étaient fautifs. d'autant plus, on ne peut pas dire que hide ait été un mauvais jumeau : jamais dans leur enfance il n'a pris la grosse tête, s'est senti supérieur et plus méritant que koshi, ce qui est une raison valable supplémentaire pour épargner son frère dans toute cette histoire. leur relation est d'autant plus complexe que cela. car bien qu'ils n'étaient pas les plus proches du monde, tout semblait néanmoins les réunir au bout du compte, ce qui est d'ailleurs toujours le cas aujourd'hui. destiné ? simple génétique ? le plus jeune ne saurait dire, mais hide possède une place bien trop importante dans sa vie pour négliger ce fil conducteur qui ne semble pas vouloir se briser, et ce, peut importe oh combien il peut se tendre parfois. c'est vrai, comme tous bons frères, ils se sont disputés, à plusieurs reprises, ils ont connu leurs hauts et leurs bas sans pour autant accepter que ces tensions ne gagnent sur leur relation. on pourrait même dire qu'il y a eu plus de bon que de mauvais, ce qui constitue en soit une belle compensation pour koshi qui au lieu de se retourner pour de l'amour parental, se suffisait d'un amour fraternel.

le pire dans tout ça, c'est que cela lui suffisait amplement. et c'est une des raisons pour lesquelles le brun n'a jamais été réellement intéressé par le fait d'avoir des amis à l'école, dans leur petit village de province. timide et réservé, la sociabilité n'a jamais été le point fort de koshi, d'autant plus que ses parents ne l'ont jamais conditionné pour ça non plus. pourtant, ironiquement, l'attitude et l'apparence du japonais attirait et attire toujours de nos jours. avec ses traits fins, son tempérament calme et son sourire, on a du mal à imaginer qu'il puisse être une mauvaise personne, ce pourquoi il aspire à la sympathie. loin d'être aussi associable, le petit n'a jamais craché sur l'opportunité de se créer des fréquentations. pour autant, là où koshi a été différent et ce dès un jeune âge, c'est son désintéressement à créer de liens solides avec les autres. discuter avec d'autres individus lui convient très bien, c'est un bon passe-temps en plus de pouvoir être intéressant suivant les sujets de conversation, cependant, il n'a jamais poussé plus loin. ça ne l'intéresse pas d'être ami à proprement parlé avec quiconque, préfère se contenter de son frère et de sa propre personne. ce qui surprend par ailleurs lorsqu'on prend quelques minutes pour réfléchir à son éducation et aux insultes qu'il emmagasinait à la maison. il est vrai que dans sa jeunesse le brun ne croyait pas en lui même ni en ses capacités, or c'est l'accès à l'éducation, à l'école qui lui ouvrit les yeux sur beaucoup d'aspects de la vie, notamment sur le fait qu'il n'était en rien coupable de sa propre existence. oui koshi se l'est souvent reproché, il fut même quelques fois où il considérait l'idée de partir, ou simplement se tuer pour rendre la vie plus belle à ses soit disant parents. pourtant aujourd'hui le plus jeune est heureux de ne pas l'avoir fait, et ce, malgré l'épidémie qui se propage et continue de semer la terreur sur l'ensemble du globe. l'école, étudier lui a permis de réaliser l'abus que ses parents exerçaient sur sa propre personne, du fait que c'était loin d'être normal et correct. et bien qu'il aurait pu prendre du poil de la bête et essayer de se révolter pour se faire entendre, koshi ne l'a jamais fait. tout simplement car cela ne l'intéressait pas de gaspiller son temps, d'utiliser de l'énergie inutilement pour des individus qui n'en valent pas la peine. de toute façon, ses parents l'auraient voulu parti à ses dix-huit ans, il aurait toujours le temps de rattraper ces années de gaspillées plus tard. les choses n'ont pas réellement tournées de la manière dont il l'aurait imaginé, et finalement c'est même avant sa majorité qu'il mis les pieds dehors, mais à son propre soulagement, au moins il n'était pas seul.

III. I AM GOOD AT WALKING AWAY. REJECTION TEACHES YOU HOW TO REJECT.

lorsque l’épidémie frappa leur petit village, les jumeaux n'étaient pas plus âgés que dix-sept ans. ils savaient que ça finirait par arriver malgré tout le temps qu'ils eurent gagné comparé aux plus grandes villes. leur télévision les tenait informés de la panique dans le reste du pays, et l'idéal aurait bien évidement été d'essayer de partir pendant qu'ils le pouvaient, pourtant leur père fut ferme : ils ne partiraient pas. ancien militaire, il était connu dans le village pour être une véritable tête brûlée qui n'obéie qu'à lui même. malgré les couvres feus instaurés par la commune pour éviter tout risque d'infection, le père kanou continuait ses passe-temps, partait à la chasse comme si tout était normal. ce fut le même cas ce jour là, à la grande différence, c'est que c'était évident que quelque chose du genre arriverait. ne serait-ce que quelques plus jours plus tôt, la nouvelle s'était répandue : un coin voisin, particulièrement proche de leur lieu de domicile fut reporté comme contaminé. en conséquence, le maire avait renforcé la règle concernant les couvres feus. les enfants n'avaient pas le droit de sortir, et la seule raison qui était autorisée pour un adulte de quitter son logement était pour récupérer des provisions. une règle pourtant simple, que cet abruti ne su pas non plus respecter pour on ne sait quelle raison. les deux petits étaient eux à l'étage, hide accoudé à la fenêtre, le regard jeté dehors. koshi lui, était préoccupé, livre sur la psychologie posé entre ses mains. c'est le cri provenant du rez de chaussé qui alarma les deux petits. si la scène en elle même n'était pas plaisante à assister, le brun n'était pas surpris qu'une telle chose se produise sous ses yeux. il s'y était préparé depuis un moment. ceci dit, ça ne l'a pas empêché d'être choqué par tous ces litres de sang qui s'épuisaient du corps de leur mère alors que leur père passait à table. naturellement, d'instinct, le premier geste du cadet fut de traîner son jumeau vers la cuisine pour s’échapper, profiter du temps qu'ils avaient pour prendre leurs jambes à leur cou et prendre la poudre d'escampette. alors qu'il s'assurait que l'autre était bien armé, koshi lui de son côté pris d'avantages de précautions et fit un rapide détour par une réserve que gardait leur père pour y dissimuler certaines de ses armes de plus gros calibres. sa main saisit la première sur son passage, et se retrouva plutôt satisfait au final, puisque le brun se souvint des dires de son père sur les magnums et leur puissance. "une balle suffit pour faire sauter toute une cervelle". des propos plus que convaincants dans une telle situation.

si lire la peur sur le visage de son jumeau lui avait glacé le sang auparavant, alors le constater par terre si proche de leur père une fois de retour dans la cuisine le lui a glacé encore d'avantage. appuyer sur la détente fut d'une facilité presque effrayante, mais pour koshi, ce fut tel un orgasme, de constater le corps limpide de son géniteur tomber sans vie. car après tout, œil pour œil, dent pour dent, et le sentiment de satisfaction qui s'en suivi fut bien réel.

et c'est avec le magnum à la main et une mitrailleuse m16 à l'épaule après une rapide dépouille de la réserve de leur père que les deux jumeaux tiraient un trait sur ce qui avait l'habitude d'être leur quotidien.

IV. I BOUGHT THIS PLACE FOR A PITTANCE, BECAUSE IT WAS A DUMP. REJECTED, ABANDONED, UNWANTED. LIKE ME. I FIXED IT UP. MADE IT MINE.

arriver jusqu'ici ne fut guère simple. un océan sépare le japon de la frontière séparant la corée du sud du nord, et naturellement, cet océan ne peut simplement se traverser à la nage. une chance qu'ils aient réussi après des jours de marche à rejoindre la côte, à joindre clandestinement cet embargo qui semblait se diriger vers un camp dit sécurisé vers ces terres inconnues. on ne peut pas dire que les jumeaux eurent bonne mine en arrivant en face de la grande palissade du campement, mais pour une certaine raison, koshi était réellement fier d'avoir pu survivre aussi loin quand pendant longtemps son père ne faisait que lui répéter sans cesse qu'il ne serait jamais capable de rien, que sa faiblesse l'empêcherait de survivre dans la nature. cette satisfaction de l'avoir abattu est encore présente aujourd'hui, si elle n'est pas même plus grande qu'il y a de ça environ un an. pour celui qui était considéré comme le plus faible et peureux des deux, on peut dire que koshi est d'autant plus content d'avoir pu ouvrir les yeux sur tellement de choses dans le passé, car dorénavant, maintenant qu'il est libre d'agir à son aise, on pourrait l'imaginer comme métamorphosé. pas forcément dans son comportement quotidien, car au final le petit s'est attaché à ses racines, à cette prudence dont il en use l'art si souvent. en arrivant, il est vrai que ce fut difficile de lui décider d'un groupe dans le quel travailler, car il est vrai que tirer d'une arme silencieuse comme un magnum lui correspond absolument, pourtant au fond de son être, il s'imaginait pouvoir accomplir d'avantage. tough fut sa décision finale, car c'est au sein de ce groupe qu'est allié performance, rapidité et stratégie. c'est certain qu'il n'aurait pas craché sur une possibilité d'être un soutien à l'arrière, mais disons que koshi apprécie cette satisfaction d'être capable d'accomplir certains exploits. pour lui, le terrain est tel un échiquier, il demande à être calculé soigneusement avant de s'y jeter, et c'est absolument ce qui le stimule, d'avoir à réfléchir à une stratégie d'attaque et à plusieurs plans de secours si jamais les choses tournent au vinaigre. et l'avantage dans tout ça, c'est qu'il a confiance en ses capacités, ce qui ne le dérange pas réellement dans le processus d'utiliser une arme créant du bruit. car il est prêt à sacrifier la discrétion pour de l'efficacité. surtout si au bout du compte, on est capable d' utiliser au mieux ses neurones pour créer et mettre à exécution le plan idéal qui allie les deux. le cadet préfère de loin être celui à occuper cette place plus rapprochée de l'adverse plutôt que laisser son jumeau se lancer bêtement à l'aventure sans penser à ses actions. non pas qu'il soit tout le temps dans le faux, mais à date, c'est lui le cerveau des deux.


Dernière édition par Kanou Koshi le 25.01.16 18:05, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jo-graph.tumblr.com/


avatar
EMOTIVE ADMIN

 here since : 22/01/2016
 avatar : toptap. ♥
 bitchtalk : 102
 points rp : 7
 âge : 23
 mood : peaceful.
 lovemeter : better luck next time.
 rôle : soldier.
 weapon : dragunov, sniper léger.
 happy hour :

How many days have passed like this? The city, the crowd is fading, moving on. I sometimes have wondered; where you've gone? Story carries on; lonely lost inside. Glassy sky, above as long as I'm alive, You will be part of me. Glassy sky, the cold, the broken pieces of me.


MessageSujet: Re: kanou koshi ✧ survival of the fittest.   24.01.16 20:38

it's time to duel omg. ww

bienvenue le jumeau haha. ♥️ courage pour ta fiche, en cas de soucis n'hésites pas à mp le staff, nous sommes là. ♥️

_________________

some believe the
truth  will change the way we fall.
Sometimes I wonder what's beyond. I've tried many times to make it up to you.Can somebody tell me what to thought we're meant to be- There's no going back. Time, has already come. Sun is gone, and no more shadows. Can't give up-I know. And this life, goes on-i'll be strong, I'll be strong, 'till I see the end.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
HUNTER

 here since : 24/01/2016
 avatar : byun jung ha
 bitchtalk : 32
 points rp : 8
 âge : 23
 rôle : hunter & zombie slayer
 weapon : machette
 happy hour :

MessageSujet: Re: kanou koshi ✧ survival of the fittest.   24.01.16 20:41

JO
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
CRAZY ADMIN

 here since : 10/01/2016
 avatar : lee chae eun
 bitchtalk : 93
 points rp : 15
 âge : 24
 mood : adrenalin rush
 lovemeter : o/10
 rôle : hunter
 weapon : katar, un poignard avec un manche en H qui permet à la lame de se trouver au niveau des jointures.

MessageSujet: Re: kanou koshi ✧ survival of the fittest.   24.01.16 21:08

HELLOW

un autre alert, chouette ! bon je le suis pas mais mon autre moi, si, alors je suis contente quand même ! (et j'adore ton arme)

y'a jamais assez de jungkook sur un forum de toute façon, alors tant mieux si c'est deux plutôt qu'un ;)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
TWISTED ADMIN

 here since : 09/01/2016
 avatar : park jimin.
 bitchtalk : 142
 points rp : 30
 âge : 21
 mood : overwhelmed.
 lovemeter : as if...
 rôle : hunter.
 weapon : crossbow, aka une arbalète.
 happy hour :

MessageSujet: Re: kanou koshi ✧ survival of the fittest.   24.01.16 21:09

le jumeauuu. welcome petit soldat.
va falloir que je vous demande des liens...

bon making de fiche, et hésite pas si y'a un problème donc. ♥️ q:

_________________
temporary bliss
champagne, cocaine, gasoline & most things in between
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://huntdown.probb.fr


avatar
SOLDIER

 here since : 24/01/2016
 avatar : jeon jungkook.
 bitchtalk : 47
 points rp : 21
 âge : 21
 mood : thoughtful.
 lovemeter : you're better off alone.
 rôle : soldier.
 weapon : mitrailleuse m16
 happy hour :
every one of us is losing something precious to us. lost opportunities, lost possibilities, feelings we can never get back again. that’s part of what it means to be alive.


MessageSujet: Re: kanou koshi ✧ survival of the fittest.   25.01.16 1:05

merci merci petits cupcakes ♥️

win + ce meme vaut toujours de l'or hein ww
eyleen + DIOUS. that name again, me likey ololo
shuwei + thank youuu, un magnum c'est tellement bon (pi on est d'accord, c'est deux fois plus de plaisir ww )
isaiah + j'aime tant ce nom aw c': je t'attendrai pour ce lien de pied ferme~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://jo-graph.tumblr.com/


avatar
HUNTER

 here since : 24/01/2016
 avatar : jeon jungkook ; bts
 bitchtalk : 205
 points rp : 66
 âge : 21
 mood : shitty.
 lovemeter : single and not ready to bingle.
 rôle : hunter.
 weapon : sniper (m98b)
 happy hour :

We find our way as we go. We might get lost, wander for a bit and then find a new way. But that’s the charm of life, you never know what’s ahead. So don’t over think it; just go with the flow.



MessageSujet: Re: kanou koshi ✧ survival of the fittest.   25.01.16 6:11

t'es bô toi tu sais
luv u

_________________
my hands are cold but my heart is gold
Almost. It’s a big word for me. I feel it everywhere. Almost home. Almost happy. Almost changed. Almost, but not quite. Not yet. Soon, maybe. I’m hoping hard for that.©️pathos.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
TWISTED ADMIN

 here since : 09/01/2016
 avatar : park jimin.
 bitchtalk : 142
 points rp : 30
 âge : 21
 mood : overwhelmed.
 lovemeter : as if...
 rôle : hunter.
 weapon : crossbow, aka une arbalète.
 happy hour :

MessageSujet: Re: kanou koshi ✧ survival of the fittest.   25.01.16 18:39

je m'attendais pas à une si longue histoire, mais wow, belle inspiration. ♥

TU ES VALIDÉ !
bienvenue parmi nous, fier survivant.


koshi, bienvenue au camp huntdown. la première chose que tu dois faire, c'est consulter les règles en jeu. ensuite, tu devras obligatoirement aller faire ta demande de logement et tu pourras enfin passer à ta fiche de liens. si tu as des questions, n'hésite pas à contacter un des membres de notre staff; isaiah, shuwei ou win - nous nous ferons un grand plaisir de te guider. bon jeu !


_________________
temporary bliss
champagne, cocaine, gasoline & most things in between
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://huntdown.probb.fr


{Contenu sponsorisé}


MessageSujet: Re: kanou koshi ✧ survival of the fittest.   

Revenir en haut Aller en bas
 

kanou koshi ✧ survival of the fittest.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
hunt(me)down :: administration :: register. :: accepted files-