pick your friends, forget the rest + kayden
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




Partagez | 

 pick your friends, forget the rest + kayden


poster un nouveau sujet répondre au sujet


avatar
HUNTER

 here since : 24/01/2016
 avatar : jeon jungkook ; bts
 bitchtalk : 205
 points rp : 66
 âge : 21
 mood : shitty.
 lovemeter : single and not ready to bingle.
 rôle : hunter.
 weapon : sniper (m98b)
 happy hour :

We find our way as we go. We might get lost, wander for a bit and then find a new way. But that’s the charm of life, you never know what’s ahead. So don’t over think it; just go with the flow.



MessageSujet: pick your friends, forget the rest + kayden   25.01.16 15:52


forget the rest
Il était sorti du camp sans alerter personne, comme il avait l'habitude de le faire depuis quelques temps. Ce n'est pas comme s'il n'aimait pas la sécurité que le campement lui offrait mais il avait l'impression d'étouffer entre ces murs, qui agissaient plus comme une prison qu'un refuge à ses yeux. Lorsqu'il était arrivé, les pieds fatigués et l'estomac dans les talons, ça ne l'avait pas dérangé de devoir rester à l'intérieur du camp jour après jour sans avoir le droit de sortir, parce que son jumeau et lui étaient sains et saufs et c'est tout ce qui comptait. Sauf qu'ils étaient  jeunes à l'époque, et maintenant, ils avaient grandis en deux opposés qui s'attiraient autant qu'ils se repoussaient. Bien sûr, Hide ne s'était pas gêné pour récupérer son sniper parce qu'il ne savait pas sur quoi il pouvait tomber actuellement, slalomant entre les vieux entrepôts des docks sans pour autant entrer à l'intérieur de ces derniers. Qui sait ce qui l'attendait à l'intérieur de ces derniers, il ne préférait pas avoir à gaspiller des munitions inutilement sur un groupe paumé de bouffeurs de chairs. Stratégique, c'était son mot d'ordre. Ne pas se précipiter dans les batailles perdues d'avance, une règle d'or. Les mains dans les poches, son arme se balançant à chacun de ses pas contre son épaule, ses yeux noisettes étaient rivés sur l'océan qui s'étendait à perte de vue. Quelques bateaux étaient encore amarrés au port, mais de ce qu'il avait entendu, ils prenaient tous l'eau. Quelle aubaine, décidément. Ses pieds le conduisent jusqu'au bord des docks, ou ils 'arrête pour contempler l'horizon. Dire que leur issue de secours résidait peut-être dans cette surface d'eau qui ne semblait jamais finir sa trajectoire et qu'ils étaient coincés sur leur morceau de pays. C'est en secouant la tête d'un air désapprobateur que le japonais se rend compte du mouvement à sa droite, ses mains s'emparant déjà de la bandoulière de son sniper pour le faire glisser devant lui pour tirer si besoin était. Ses yeux se plissent, et c'est une silhouette tout à fait humaine et en parfaite santé, du moins physiquement, qui fait son apparition dans son champ de vision. Il attends sans bouger que le garçon se rapproche de lui avant de brandir le canon de son arme dans sa direction, par simple mesure de précaution. « Infecté ou pas ? » ordonne-t-il d'un ton dur et tranchant, analysant rapidement l'apparence physique de l'inconnu. Il avait l'air aussi banal que lui, si ce n'est plus. Quoi que, il ne risquait pas de lui répondre s'il avait été mordu et entamait sa transformation.
AVENGEDINCHAINS

_________________
my hands are cold but my heart is gold
Almost. It’s a big word for me. I feel it everywhere. Almost home. Almost happy. Almost changed. Almost, but not quite. Not yet. Soon, maybe. I’m hoping hard for that.©️pathos.


Dernière édition par Kanou Hide le 26.01.16 14:40, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
CITIZEN

 here since : 24/01/2016
 avatar : kunpimook bhuwakul (bambam ; got7)
 bitchtalk : 28
 points rp : 4
 âge : 19
 lovemeter : grblbl.
 rôle : citizen.

MessageSujet: Re: pick your friends, forget the rest + kayden   25.01.16 17:31

pick your friends, forget the rest.il ignore jusqu'où le mèneront ses pas, il ne sait même pas où il se trouve. quel jour est-il ? quelle heure est-il ? il n'en a aucune idée ; et toujours, cette angoisse sourde lui noue l'estomac, menaçant de le retourner à tout moment, sans raison apparente. il a peur. peur des autres, peur du monde qui semble enfin se dévoiler à ses yeux, après dix-sep ans de vie passés dans l'ignorance. il pense en savoir beaucoup plus à présent : la réalité est qu'il manque toujours le plus important.
ça doit faire une bonne heure qu'il déambule sans but dans les alentours : il n'est pas plus perdu que d'ordinaire. il a juste... il n'a rien à faire. et l'ennui, teinté d'indifférence, qui s'oppose de façon totalement paradoxale à sa terreur grandissante, fait monter en lui des sentiments chaotiques qu'il a peur de concrétiser, de laisser s'exprimer, de définir avec des mots. kayden n'est rien qu'un petit garçon qui n'a jamais été bousculé, alors que tout le monde autour de lui l'a été. il n'a jamais été blessé, n'a jamais été maltraité. et pourtant, dieu sait qu'il a grandi dans un milieu qui n'a pas pour habitude d'épargner les enfants.  
il soupire, se passe une main dans les cheveux. son souffle lui manque déjà, alors qu'il n'a imposé aucun effort à son corps fragile. il a envie de rentrer, et il sait qu'il risque de passer de bonnes heures à errer pour retrouver son chemin. étrangement, ça ne le dérange pas plus que ça. il y pense avec une tranquillité qui frôle l'inconscience. il est censé n'avoir rien à craindre, mais tout de même...
mais avant qu'il n'ait le temps de se questionner plus longtemps sur la direction à prendre pour le chemin du retour, il sent un regard posé sur lui. un jeune homme est là, et il vient à peine de le remarquer. plus grand que lui, au regard sombre et pénétrant. et, accessoirement, armé. apparemment prêt à utiliser cette arme sur l'innocence incarnée qui lui fait face.  
infecté ou pas ? 
trois mots, qui, dans ce monde apocalyptique, veulent tout dire. trois mots, qui, pour kayden, n'ont aucune signification. évidemment, il comprend. il n'est pas idiot. sa mère était malade, sauf qu'il n'a aucune idée de ce qu'elle est devenue. il sait si peu de choses. et l'incompréhension se peint sur son visage, alors qu'il ne saisit pas pourquoi qui que ce soit voudrait lui faire du mal. il bat des paupières.
uh... pas infecté. ses yeux se posent sur le canon pointé vers lui, avec un calme qui en aurait troublé plus d'un. tu peux... lâcher ça ?
un sourire poli vient éclairer son visage ; un sourire qui n'a clairement rien à faire là. mais il n'a sûrement pas affaire à un ennemi, après tout... toujours en décalage avec son expression, ses yeux se baladent sur l'inconnu en face de lui, sans la moindre discrétion. il n'a pas été élevé dans la pudeur et l'impartialité : il fait ce qu'il veut, quand il en éprouve le besoin, sans se poser la question de savoir si cela plaira à son entourage ou non.    
© 2981 12289 0

_________________

bring colors to my sky
i wanna come home to you, but home is just a  room full of my safest sounds... cause you know that I can't trust myself, with my 3am shadow, I'd rather fuel a fantasy than deal with this alone.... so come over now and talk me down  ; #009966
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
HUNTER

 here since : 24/01/2016
 avatar : jeon jungkook ; bts
 bitchtalk : 205
 points rp : 66
 âge : 21
 mood : shitty.
 lovemeter : single and not ready to bingle.
 rôle : hunter.
 weapon : sniper (m98b)
 happy hour :

We find our way as we go. We might get lost, wander for a bit and then find a new way. But that’s the charm of life, you never know what’s ahead. So don’t over think it; just go with the flow.



MessageSujet: Re: pick your friends, forget the rest + kayden   26.01.16 6:10


forget the rest
Un simple citoyen, voilà qui se faisait rare de nos jours. A contre-coeur, parce que brandir son arme en toutes circonstances sous le nez de quelqu'un est son passe-temps favori, Hide baisse le canon du sniper, avant de le faire glisser dans son dos. Ce n'est pas comme s'il aurait pu tirer à une telle distance de toute façon, un fusil de précision n'était décidément pas fait pour être utilisé à une telle proximité. Au pire, et avec un peu de chance, il aurait peut-être atteint son pied, et encore. Sa meilleure solution contre les zombies était de s'enfuir et de trouver un endroit en hauteur sécurisé ou il pourrait se poser tranquillement et armer son sniper pour faire éclater les têtes de ces mangeurs de chair. Un de ses sourcils se haussent au ton poli du garçon, et surtout au sourire qui éclaire son visage comme le soleil baignerait de ses rayons la terre en se levant. Il connaissait peu de personnes encore capables de sourire de la sorte dans un tel contexte. Merde, c'est que ce gosse lui rappelait terriblement son jumeau, et ça n'arrangeait pas son agacement. « Qu'est-ce que tu fous à traîner ici ? T'as envie de te faire croquer un morceau ou quoi ? ? » s'enquit-il en remettant ses mains dans ses poches, l'air franchement ennuyé. Il n'avait pas vraiment prévu de tomber sur quelqu'un comme ce garçon. Il en avait vu plus d'un de son gabarit, à faire les mélancoliques et à errer comme une âme sans peine sans savoir ou aller et quoi faire. Et ça se finissait toujours pareil : un zombie sortait de nul part et sa victime n'avait même pas le temps de s'enfuir ou de crier qu'elle se faisait déjà mordre. Il ne devrait pas les juger, il avait été dans le même cas autrefois. Mais il s'en était sorti, et aujourd'hui, il avait une arme entre les mains et il était prêt à se battre. La différence entre lui et l'inconnu résidait là. Il savait qu'il devrait être tolérant envers ces gens qui essayaient tant bien que mal de survivre malgré la menace qui pesait au-dessus de leurs têtes comme un arrêt de mort imminent, mais la tolérance n'avait jamais fait partie de ses qualités.
AVENGEDINCHAINS

_________________
my hands are cold but my heart is gold
Almost. It’s a big word for me. I feel it everywhere. Almost home. Almost happy. Almost changed. Almost, but not quite. Not yet. Soon, maybe. I’m hoping hard for that.©️pathos.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
CITIZEN

 here since : 24/01/2016
 avatar : kunpimook bhuwakul (bambam ; got7)
 bitchtalk : 28
 points rp : 4
 âge : 19
 lovemeter : grblbl.
 rôle : citizen.

MessageSujet: Re: pick your friends, forget the rest + kayden   30.01.16 9:08

pick your friends, forget the rest.l'inconnu a l'air surpris de se retrouver face à un simple humain, et non pas un zombie à moitié décomposé. kayden, lui, se sent juste rassuré de le voir baisser son arme. il n''aime pas se sentir menacé, et dieu sait à quel point il est sensible quant à son entourage. lentement, il se rapproche du jeune homme en face de lui, s'arrêtant à quelques pas. celui-ci a l'air agacé, voire carrément irrité : et pourtant, il ne se souvient pas avoir fait quoique ce soit qui lui vaille ce genre de réaction. fronçant un sourcil à la question posée, il répond sur un ton insolemment ignorant. et bah, comme toi. je marche. mais j'allais rentrer, là. le truc c'est que je sais pas par où passer. il hausse les épaules. j'avoue que je me suis un peu paumé... il affiche un sourire embarrassé, presque comme s'il voulait s'excuser de la situation, et surtout de la rencontre inopinée. à vrai dire, il se sent loin d'être en sécurité dans ces lieux, mais comme à chaque fois, il feint l'indifférence, se mentant aussi à lui-même, s'empêchant de voir la réalité en face. comme il a toujours été habitué à le faire, d'ailleurs. et la façon dont l'homme en face de lui le regarde le met étrangement mal-à-l'aise. il déteste avoir l'impression que tout le monde autour de lui le prend de haut ; que tout le monde lui cache des choses. en vrai, le seul qui lui ment, c'est son frère.
c'est quoi ton nom ? et, tu fais quoi avec une arme à feu ?  
il fixe le sol, l'air plus gêné qu'il ne devrait l'être, à présent. il se mordille la lèvre, jetant des coups d’œils curieux à son interlocuteur.        
© 2981 12289 0

_________________

bring colors to my sky
i wanna come home to you, but home is just a  room full of my safest sounds... cause you know that I can't trust myself, with my 3am shadow, I'd rather fuel a fantasy than deal with this alone.... so come over now and talk me down  ; #009966
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
HUNTER

 here since : 24/01/2016
 avatar : jeon jungkook ; bts
 bitchtalk : 205
 points rp : 66
 âge : 21
 mood : shitty.
 lovemeter : single and not ready to bingle.
 rôle : hunter.
 weapon : sniper (m98b)
 happy hour :

We find our way as we go. We might get lost, wander for a bit and then find a new way. But that’s the charm of life, you never know what’s ahead. So don’t over think it; just go with the flow.



MessageSujet: Re: pick your friends, forget the rest + kayden   30.01.16 13:22


forget the rest
Ses doigts sont congelés malgré le fait qu'il les ait dissimulés dans les poches de son jean, et il a l'impression que même ses bijoux de famille pourraient dégringoler tellement il fait froid. il observe silencieusement le nuage qui de se détache de la bouche de l'inconnu lorsqu'il parle, peu intéressé par ce qu'il disait. Oh, il en avait eu sa dose pour cette semaine de crétins qui se promenaient comme un samedi matin pour aller faire les courses à l'épicerie du coin sans même se soucier des rôdeurs qui traînaient dans les alentours. Aucun n'allait lui manquer, d'ailleurs. Ses sourcils se froncent lorsque le garçon parle de s'être perdu. Génial, il avait l'air d'être tombé sur un génie dans le lot qui survivaient encore en-dehors des limites du camp. « Tu dois vraiment être con. T'es sûr que t'es pas tombé tout-à-l'heure avant d'arriver, et que t'as perdu un truc là-dedans ? » l'interroge-t-il en désignant sa propre tête, un sourire narquois au coin des lèvres. Il n'attendait pas vraiment de réponses, parce qu'il se moquait plus de lui qu'autre chose, et puis, il n'en avait rien à faire de l'état mental de ce gosse. Quoi que, si physiquement il avait l'air plus jeune que lui, ce n'était peut-être que des apparences. Enfin, ça ne le regardait pas, quoi qu'on en dise. Il détourne déjà le regard du garçon pour reprendre son chemin lorsque ce dernier reprend la parole, exaspérant une bonne fois pour toutes le japonais. « T'es commissaire, c'est un interrogatoire ? Tu peux pas me dire que c'est sérieusement la première fois que tu vois quelqu'un se promener avec une arme à feu dans le coin. » Aux dernières nouvelles, il n'était pas le seul à faire des rondes dans ce coin de la ville, alors il y en avait déjà eu d'autres pour parader avec leurs armes à feu.
AVENGEDINCHAINS

_________________
my hands are cold but my heart is gold
Almost. It’s a big word for me. I feel it everywhere. Almost home. Almost happy. Almost changed. Almost, but not quite. Not yet. Soon, maybe. I’m hoping hard for that.©️pathos.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
CITIZEN

 here since : 24/01/2016
 avatar : kunpimook bhuwakul (bambam ; got7)
 bitchtalk : 28
 points rp : 4
 âge : 19
 lovemeter : grblbl.
 rôle : citizen.

MessageSujet: Re: pick your friends, forget the rest + kayden   14.02.16 14:20

pick your friends, forget the rest.kayden se sent mal. probablement parce qu'il est sans repère, qu'il ne sait pas quoi dire à cet inconnu qui le regarde comme s'il ne savait rien de sa propre existence. comme s'il n'avait même pas compris ce qui lui arrivait. il n'aime pas ça. et pourtant, il est sûr que le jeune homme en face de lui n'est pas méchant. mais il a l'air endurci, et quand kayden le regarde, il lui semble comprendre qu'il a dû faire des choix ou des choses qui ne plaisent pas forcément. il semble comprendre que certaines personnes ne sont peut-être pas aussi chanceuses que lui.  et en même temps, il ne s'en rend pas vraiment compte, c'est plus un ressenti qu'une réelle pensée.
tu dois vraiment être con. t'es sûr que t'es pas tombé tout-à-l'heure avant d'arriver, et que t'as perdu un truc là-dedans ?
le plus jeune fronce les sourcils. il n'aime pas qu'on soit méprisant avec lui - et contrairement à ce que l'on peut facilement penser, il n'est pas con. ce n'est pas de sa faute s'il ne comprend rien, personne ne lui explique quoique ce soit. se mordillant la lèvre, il tripote le bout de ses manches, les tirant nerveusement le long de ses poignets.
je t'ai dit, je suis perdu.
sa voix sonne aussi peu confiante que l'expression qui s'affiche sur son visage enfantin. se sentant perdre son assurance petit-à-petit, il se force à reprendre la parole, cette fois pour poser des questions. auxquelles le brun ne répond pas vraiment. en tout cas, il est évident que ça l'agace.
j'ai déjà vu des gens avec des armes à feu mais... on est pas en danger ici, si ?
ses grands yeux brillants et inquiets dévisagent son interlocuteur dont il ne connait toujours pas le nom. ses mains tremblent, et il fait froid, mais ça, il le sent à peine. maintenant il a peur, et sa confiance en lui continue à descendre en chute libre.
tu veux pas me dire c'est quoi ton nom ? moi c'est kayden. mais... du coup... si c'est dangereux ici, tu peux nous protéger, hein ?
il ne sait pas quoi faire et son frère n'est pas là, alors, inconsciemment, il met toute sa confiance en l'autre, d'un coup, sans même y réfléchir. il a tendance à surestimer tout le monde, et à se déprécier.
sérieusement, tu me protèges hein ? monsieur qui a pas de nom.    
© 2981 12289 0

_________________

bring colors to my sky
i wanna come home to you, but home is just a  room full of my safest sounds... cause you know that I can't trust myself, with my 3am shadow, I'd rather fuel a fantasy than deal with this alone.... so come over now and talk me down  ; #009966
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
HUNTER

 here since : 24/01/2016
 avatar : jeon jungkook ; bts
 bitchtalk : 205
 points rp : 66
 âge : 21
 mood : shitty.
 lovemeter : single and not ready to bingle.
 rôle : hunter.
 weapon : sniper (m98b)
 happy hour :

We find our way as we go. We might get lost, wander for a bit and then find a new way. But that’s the charm of life, you never know what’s ahead. So don’t over think it; just go with the flow.



MessageSujet: Re: pick your friends, forget the rest + kayden   17.02.16 8:21


forget the rest
Ses yeux retournent sur la silhouette frêle du garçon qui semble décidé à le suivre, tel un bon toutou. Et malgré le fait que ça devrait contrarier Hide, il se retrouve à éprouver de la curiosité pour ce garçon qu'il ne connait ni d'ève ni d'adam, et qu'il n'a certainement jamais vu auparavant dans le coin. les citoyens grouillaient comme des têtards au centre-ville, il n'était jamais rare que certains apparaissent du jour au lendemain, comme s'ils avaient été faits dans la nuit. Mais tout de même, celui-là semblait être aussi jeune que lui, si ce n'est pas plus, alors il l'aurait remarqué avant, même si ce n'était qu'un simple coup d’œil furtif. « T'as personne pour venir te chercher, te ramener d'ou tu viens ? Etre perdu dans ce genre d'endroits revient à signer son arrêt de mort . » reprends-t-il en écoutant ce qui semblait être son nouveau compagnon de route, du moins pour ce matin, dire. Il tourne la tête pour vérifier leurs arrières, s'assurant que personne ne les suivaient et surtout qu'aucun mort-vivant ne s'était pointé pendant qu'ils faisaient la causette et prenaient une tasse de thé. Hide aurait pu l'envoyer bouler et lui dire d'aller se faire bouffer là ou lui ne serait pas, mais il sent sa détermination trembler sous l'expression vulnérable du garçon. Sérieusement, qui avait laissé son bébé dans les rues comme ça, c'était outrageant. « Kayden, hein ? Mon nom te servira à rien, mais je m’appelle Hide.. » C'était plutôt bizarre pour le japonais que de faire connaissance pour la première fois avec quelqu'un, d'autant plus quelqu'un qui ne savait rien de son caractère, de sa vie et de son comportement de sale clébard. Au campement, tout le monde savait qu'ils devaient se méfier de lui, mais Kayden ne savait rien de tout ça. Et ça changeait énormément son horizon, pour une fois. Un soupir passe la barrière de ses lèvres lorsque Kayden parle de danger. Il n'avait visiblement aucune idée du merdier dans lequel il se trouvait. « Tu veux que je te dise, t'as choisi le mauvais endroit pour faire ta petite promenade matinale. Les docks sont remplis de zombies, au cas ou tu ne le saurais pas. Ils pullulent littéralement dans les entrepôts autour de nous. » L'idée de devoir protéger quelqu'un le fait rire doucement, et son ricanement sournois ne doit pas échapper à Kayden. Ses doigts glissent sur le canon de son arme, qu'il garde toujours près de lui pour être prêt à dégainer au cas ou. Son expression devient froide en quelques secondes seulement, une menace clairement présente dans ses yeux, et dirigé au garçon à ses cotés. « Pourquoi je m'occuperais de toi, hein ? Je ne te connais pas, tu ne me connais pas. Je pourrais te noyer que ça ne me ferait ni chaud ni froid.. »
AVENGEDINCHAINS

_________________
my hands are cold but my heart is gold
Almost. It’s a big word for me. I feel it everywhere. Almost home. Almost happy. Almost changed. Almost, but not quite. Not yet. Soon, maybe. I’m hoping hard for that.©️pathos.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
CITIZEN

 here since : 24/01/2016
 avatar : kunpimook bhuwakul (bambam ; got7)
 bitchtalk : 28
 points rp : 4
 âge : 19
 lovemeter : grblbl.
 rôle : citizen.

MessageSujet: Re: pick your friends, forget the rest + kayden   24.02.16 7:48

pick your friends, forget the rest.kayden a froid ; il ne sait pas comment la température a pu baisser d’un coup. se mordillant la lèvre, il ne quitte pas son interlocuteur du regard, qui semble bien mieux gérer la situation générale que lui. dans un sens, ça l'énerve de se sentir dépendant de quelqu'un. lorsque c'est son frère, il ne s'en rend pas compte.
t'as personne pour venir te chercher, te ramener d'ou tu viens ? être perdu dans ce genre d'endroits revient à signer son arrêt de mort.
la dernière phrase lui fait peur, mais il se contente de faire non de la tête, sans prendre la peine de répondre.  non il n'a personne, enfin, juste ce jeune homme qui, quelques minutes auparavant, le menaçait avec son arme à feu. et kayden déglutit, le fixe avec ses grands yeux larmoyants - c'est totalement involontaire -, déglutissant avec peine. il veut savoir si l'inconnu est vraiment capable de le défendre. il est probablement au point de paniquer, lorsque la voix du plus âgé s'élève à nouveau, et cette fois-ci, étrangement, ça a pour don de le calmer avant même qu'il ne commence réellement à s'échauffer.
hide, c'est son nom. il n'est probablement pas d'origine coréenne, mais après tout, kayden est pareil.
d'accord hide...  pour moi ça sert à quelque chose.
il lui adresse un sourire, avant de baisser les yeux sur le sol, qui, d'un coup, semble prendre une dimension fascinante. non, en fait, il n'ose juste pas soutenir son regard.
tu veux que je te dise, t'as choisi le mauvais endroit pour faire ta petite promenade matinale. les docks sont remplis de zombies, au cas ou tu ne le saurais pas. ils pullulent littéralement dans les entrepôts autour de nous.
il humecte ses lèvres sèches, sent un frisson de sueur froide lui courir le long du dos. des zombies. les infectés. menace permanente qui plane autour d'eux ; pour lui, c'est toujours resté suffisamment abstrait. il ne s'est jamais retrouvé face à ce genre d'horreur. jamais. mais il les a vus dans ses pires cauchemars, il a entendu leurs cris, il a dû se cacher en sachant qu'ils passeraient là où lui-même avait posé les pieds.
et c'est, en résumé, tout ce qu'il sait, ou tout ce qu'il pense savoir de cette situation apocalyptique dans laquelle l'asie de l'est s'est retrouvée enlisée.
m-mais ils ne sont pas... juste là ? si ? murmure-t-il sans conviction, ses grands yeux se posant sur l'arme à feu de hide, qui n'est plus pointée sur lui, certes, mais toujours sortie. si tu es armé... ça va... non ?
il s'attend à une réponse positive, enfin, il ne sait pas trop, à vrai dire. il s'attend à du réconfort, ou à une phrase rassurante. mais le rire dépourvu de joie, ainsi que les mots de hide le font pâlir ; il y entend une menace, il y trouve bien tout sauf un désir de protection de la part du japonais. et il n'a aucune idée de ce qu'il faut en penser, ou en déduire. la peur déjà présente s'insinue sournoisement dans son petit être grelottant, alors qu'il fait un mouvement de recul. presque insignifiant, mais tout de même.
tu dis ça, mais ce n'est probablement pas vrai. souffle-t-il d'une voix blanche. je ne te connais pas mais tu n'as jamais tué d'innocent, je... suis sûr...
sauf qu'en fait, il n'en est plus si certain. c'est idiot, mais c'est comme ça. la façon don hide lui parle et le regarde transforme le jeune homme séduisant qu'il était quelques secondes plus tôt en le pire des prédateurs, pour kayden.
je ne saurai jamais rentrer tout seul...

   
© 2981 12289 0

_________________

bring colors to my sky
i wanna come home to you, but home is just a  room full of my safest sounds... cause you know that I can't trust myself, with my 3am shadow, I'd rather fuel a fantasy than deal with this alone.... so come over now and talk me down  ; #009966
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


{Contenu sponsorisé}


MessageSujet: Re: pick your friends, forget the rest + kayden   

Revenir en haut Aller en bas
 

pick your friends, forget the rest + kayden

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
hunt(me)down :: ryanggang :: kimhyonggwon :: docks-