Jung Sun Hyun - Death and all her friends ••
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




Partagez | 

 Jung Sun Hyun - Death and all her friends ••


poster un nouveau sujet répondre au sujet


avatar
SOLDIER

 here since : 24/01/2016
 avatar : Park Chan Yeol
 bitchtalk : 34
 points rp : 8
 mood : Today is a good day to die
 lovemeter : in love with lady death and all her friends
 rôle : Soldier
 happy hour :


MessageSujet: Jung Sun Hyun - Death and all her friends ••   24.01.16 19:21

Jung Sun Hyun c'est mon nom complet, mais tu peux m'appeler Jungle sans problème. j'ai 19 ans et je suis né le 19 Janvier 1997, ce qui fait que je suis un fier Capricorne, s'tu veux tout savoir. pour le moment, je suis un simple soldat, mais j'aspire à rejoindre les Strong. ah et pour finir, on dit que j'ressemble beaucoup à Park Chan Yeol. t'as d'autres questions comme ça, le journaliste ?

#STRONG


#Tuyau Métallique


#SUICIDAIRE


#MONSWAG

! Eden.
! ton activité en 6 à 7/7.
! 19 yo.
! Comment faire court quand on est bavarde comme moi ? Ok ok, Ily very much ♥


J'ai toujours eu un rapport unique, privilégié avec la mort. Une fascination sans borne, une confiance aveugle en ce qu'elle est capable de créer. Enfant déjà, je me suis intéressé à cette lutte désespérée menée par les êtres vivants, contre ce désordrequi, à chaque instant menace des les emporter. Préserver cet ordre contre nature qui les maintient en vie, par des sacrifices imbéciles et vains, puisque immanquablement à l'issue, c'est toujours la mort qui gagne. Alors que je n'ai que huit ans, ma grand-mère s'éteint finalement sous mes yeux, terrassée après des mois de combat, seule dans la chambre à l'atmosphère chargée par la maladie. J'observe alors la mort pour la première fois. J'ai trouvé alors quelque chose de captivant à cette rigidité nouvelle, la froideur de ces épidermes qui avaient alors cessé de palpiter sous mes doigts.  Je me suis soudain demandé, contemplant le visage plus paisible de la défunte, l'intérêt qu'elle avait pu avoir à s'épuiser dans une joute inutile. Dans mon esprit pragmatique et juvénile, la souffrance endurée des jours durant n'avait mené qu'à l'obtention d'un cadavre émacié, perdu aux confins de draps nauséabonds.

Je suis né et j'ai grandi en Corée du Sud, voguant de villes en villes jusqu'à l'adolescence. Mon père était un petit cadre sans envergure, s'épuisant à travailler sans jamais se plaindre, persuadé que son heure viendrait et qu'il n'avait qu'à attendre, guettant l'hypothétique promotion. Ma mère était une femme au foyer, une petite bonne femme au caractère bouillant, frustrée par son statut marital et professionnel mais n'ayant pas le diplôme nécessaire a contrecarré ce destin. De cette unionconflictuelle sont nés deux enfants, deux garçons dont je suis l'ainé. On me considère comme un enfant brillant, peut-être un peu trop, mais désabusé par l'école relativement rapidement. Je m'ennuie, lis beaucoup,me cultive par moi-même, agacé par la médiocrité. Je n'ai jamais eu de projet, je veux juste qu'on me laisse tranquille, faire ce que j'entends. Je ne suis pas rebelle, mais je me considère à part, différent de ces gens acharnés à respirer, travailler, sans but, qui croient jusqu'au bout qu'ils contrôlent leurs sorts.J'aime la poésie, la littérature, écume les bibliothèques. Je me passionne aussi pour Baudelaire qui dresse un si beau portrait de la mort, cette mort insaisissable qui m'attire depuis si longtemps déjà. J'ai bien sûr vite conscience des regards qu'on pose sur moi, des remarques chuchotées, des questions maquillées à mes parents. On se demande ce qu'il ne va pas avec moi, qu'elle est le problème avec ce gosse. Il n'a pas l'air bien, avec ses yeux tout gris perdus derrières les verres de ses lunettes. Il ne parle jamais, ou presque, se contente de ses livres. Ma mère se contente de hausser les épaules, il n'y a pas de problème avec son fils, il a simplement son caractère. Elle dit que c'est la faute des autres enfants, qu'on se moque trop de moi à l'école, avec mes oreilles trop décollées et mes attraits étranges. Je ne vais pas la démentir, mais les moqueries ne m'atteignent pas tellement. Pas consciemment du moins. Je rejette volontairement l'amitié des autres, car je les trouve idiots. Parmi ces idiots, il y en a un particulier, un gamin du même âge, un morveux que j'ai rencontré au secondaire, alors que nous venions d'emménager dans une nouvelle ville – la dernière que j'habiterais avec ma famille. Il est bruyant, il parle beaucoup. Je le déteste, il est beaucoup trop empressé de vivre et de toute façon, il ne m'aime pas non plus.

Je suis devenu adolescent et mon plus beau projet, c'est de mourir. Je ne sais pas quand, ni comment, mais je veux connaître  cette asphyxie, cette brûlure terrible dans les veines. Ces paradis inconnus et invisibles, inaccessible à quiconque lutte encore. C'est sûrement beau, immense, terrifiant. Merveilleusement terrifiant. Je dois goûter à cet élixir empoisonné, aller à la rencontre de ce sommeil létal si désiré. A 17 ans, je suis un jeune homme suicidaire. J'ai appris à faire les nœuds mieux que personne, connais les veines à trancher pour mourir certainement. Je sais à quelle hauteur je peux sauter pour me briser les os. Mais j'attends. Les gens ne comprendront sans doute jamais ma lubie macabre, et ce sont par-dessus tous les yeux noirs de sa mère qui me retiennent. Comment lui expliquer que je me vois mieux six pieds sous terre ? Comment assumer cette horreur que je lis dans ses yeux, les coups qu'elle martèle sur la porte quand je m'enferme parfois des heures dans la salle de bain. Quand l'eau du bain est teintée de rouge. Quand mes poignets sont zébrés de petites coupures nettes. Cette mère qui m'a donné si naïvement cette vie. Je me refuse à détruire ses espoirs, pas tant que je supporte mon existence. Je ne souffre pas de vivre, je suis aimé, je ne souffre pas, je suis juste désintéressé, paresseux d'exister. Ma curiosité peut attendre. C'est égoïste de mourir et de laisser seule ma famille, c'est égoïste de réduire à néant ce que mes parents ont voulu bâtir pour moi. C'est égoïste de rejeter la vie que certain n'ont pas eu la chance de mener. Pour toutes ces raisons, je ne peux m'y résoudre. Pas encore.

Cependant, le monde est en train de basculer et peu à peu le désordre reprend ses droits. Alors que la pandémie s'est étalée sur le monde comme l'eau qui s'engouffre dans chaque pore, je vois mes idéaux s'effriter, se briser. Depuis que les morts se réveillent, j'ai peur, je suis terrifié. Terrifié que ce virus m'ôte toute possibilité de retraite, que même la mort ne m'apporte plus ce graal que je convoite tant. Pire encore, elle finit par nous attraper, saisir ma famille en son cœur, voler ma mère, puis mon père. Je fuis cette mort falsifiée, abandonnant là mon frère. Je ne peux renoncer à cette fin que j'ai planifiée si souvent, et ma mère n'est plus là. Rien ne m'empêche alors de quitter ce monde comme je l'entends. Mais l'idiot réapparait, avec sa mère, et pétris de leurs morales répugnante, ils m'emportent avec eux. Ils m'entraînent dans leur fuite de ce monde altéré, horrifiant. Je ne dirais pas que je n'avais pas peur, j'étais horrifié. Pour la première fois j'ai eu peur de mourir. De la manière dont je pouvais mourir. Infecté par ce virus, et finalement ne pas vraiment quitter ce monde. Cette terreur là m'a donné l'envie de suivre ces gens, et me réfugier avec eux. Je devais conserver ma liberté de choisir ma fin.

C'est ainsi que nous avons rejoint le camp. Chaelin, l'idiot, et moi, avons intégrés les Strongs. Son caractère enflammé et stupide le pousse à prendre tous les risques. Quant à moi, dans ce monde devenu beaucoup trop pourri pour que je fasse l'effort d'y vivre, je cherche encore un moyen d'en finir, et pourtant, j'en suis incapable. Même en ayant choisi un poste de combat dangereux, je suis incapable de me détacher de ma vie. Je mets mon indifférence de la mort au service des survivants, et je me rabats sur la protection de Chaelin. Entre nous dans s'est installé par force de nécessités un marché tacite, une sorte de jeu. Je contiens ses humeurs et en échange, il s'amuse avec moi. Lorsque la lassitude l'emporte, et qu'une idée morbide nait en moi, c'est lui que j'avertis par des indices farfelus, et s'engage une partie de cache-cache macabre, au cours de laquelle, s'il ne se dépêche pas suffisamment, il aboutira à découvrir mon cadavre refroidissant lentement. J'attends, qu'il vienne me sauver.

•••


Je suis calme, je suis silencieux. Je suis indécis et déterminé. J'aime la vie et pourtant je veux mourir. J'aime jouer mais je ne suis plus un enfant. J'ai besoin d'être sauvé et je hurle pour qu'on me laisse en paix. J'ai besoin d'être important mais je m'isole. J'aime être seul mais la solitude m'effraie. Je veux contrôler ma vie mais la fatalité me guète. Je veux en finir mais je me bat quand même. J'aime lire mais je n'ai plus qu'un livre. Je veux aimer mais je suis seul au monde. Je suis paresseux de vivre mais je ne veux pas ne rien faire. J'aime le beau mais le monde est à chier. J'ai appris à me battre pour dissimuler ma lâcheté. Je ne veux pas être égoïste. Je vis d'avantage pour les autres que pour moi. J'aime sourire pour ne pas m'ennuyer. Je suis suicidaire mais pas déprimé. Je veux mourir. Je veux guérir. Je veux savoir, je veux oublier.




EN CE QUI CONCERNE LES HASHTAGS
#GROUPE concerne le groupe que tu souhaites rejoindre.
#ARME est l'arme de ton personnage à son arrivée.
#ADJECTIF est le trait dominant de ton personnage.



Dernière édition par Jung Sun Hyun le 25.01.16 14:39, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
TWISTED ADMIN

 here since : 09/01/2016
 avatar : park jimin.
 bitchtalk : 142
 points rp : 30
 âge : 21
 mood : overwhelmed.
 lovemeter : as if...
 rôle : hunter.
 weapon : crossbow, aka une arbalète.
 happy hour :

MessageSujet: Re: Jung Sun Hyun - Death and all her friends ••   24.01.16 19:40

ah, mais c'est chanyeol.
bienvenue ! si tu as des questions, les admins ne mordent pas (sauf si tu le demandes).
bon courage pour la fiche.
(SUICIDAIRE ? :c)

_________________
temporary bliss
champagne, cocaine, gasoline & most things in between
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://huntdown.probb.fr


avatar
SOLDIER

 here since : 24/01/2016
 avatar : the hottest, byun baekhyun
 bitchtalk : 31
 points rp : 5
 mood : TERRIBLE
 lovemeter : il roule des pelles à son arme et c'est amplement suffisant :russe: (rouler des pelles, bastonner avec une pelle, lmao adios quoi)
 rôle : soldier
 happy hour :


des rumeurs disent qu'il est masochiste. + il n'est pas très aimé des siens. + il considère le manque de combativité de ses coéquipiers comme un signe de faiblesse et qualifie régulièrement les membres de sa faction de « mauviettes », « tarlouzes » et autres « lâches ». + il a déclaré détester le poulet durant une réunion collective. + certains disent qu'il a développé une obsession compulsive pour son arme. + d'autres murmurent qu'il serait mégalo. + il est impulsif et ne pense qu'à la baston. + il arrive à se traîner dans des histoires qui ne le concernent pas en premier lieu. + il s'attache rarement aux gens, mais quand c'est le cas, il devient imprévisible. + il croit au père noël. + il n'est pas si mécontent de cette apocalypse, voire pas autant qu'il ne le fait croire. + on se demande bien s'il n'aurait pas des ancêtres nordiques. + on le reconnaît à sa tête de guignol et à sa pelle. la plupart du temps, il est surtout en train de se battre, que ce soit avec ses alliés ou avec ses ennemis.



texte.


MessageSujet: Re: Jung Sun Hyun - Death and all her friends ••   24.01.16 21:32

FAIS MOI DONC GOUTER A LA SAINTE DOULEUR
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
SOLDIER

 here since : 24/01/2016
 avatar : Park Chan Yeol
 bitchtalk : 34
 points rp : 8
 mood : Today is a good day to die
 lovemeter : in love with lady death and all her friends
 rôle : Soldier
 happy hour :


MessageSujet: Re: Jung Sun Hyun - Death and all her friends ••   24.01.16 21:34

CELLE DE ME PERDRE TU VEUX DIRE ?

Isaiah ; thank you again ! ♥

_________________




With my old guitar, I’ll take all the confessions I couldn’t say, all the things I swallowed inside and tell you right now as if I made it into a song. Just listen, I’ll sing for you.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
EMOTIVE ADMIN

 here since : 22/01/2016
 avatar : toptap. ♥
 bitchtalk : 102
 points rp : 7
 âge : 23
 mood : peaceful.
 lovemeter : better luck next time.
 rôle : soldier.
 weapon : dragunov, sniper léger.
 happy hour :

How many days have passed like this? The city, the crowd is fading, moving on. I sometimes have wondered; where you've gone? Story carries on; lonely lost inside. Glassy sky, above as long as I'm alive, You will be part of me. Glassy sky, the cold, the broken pieces of me.


MessageSujet: Re: Jung Sun Hyun - Death and all her friends ••   24.01.16 21:54

welcome. ♥ (officiellement)
courage pour ta fiche en tout cas ! et comme isa dit, si besoin le staff est là. :)

_________________

some believe the
truth  will change the way we fall.
Sometimes I wonder what's beyond. I've tried many times to make it up to you.Can somebody tell me what to thought we're meant to be- There's no going back. Time, has already come. Sun is gone, and no more shadows. Can't give up-I know. And this life, goes on-i'll be strong, I'll be strong, 'till I see the end.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
CRAZY ADMIN

 here since : 10/01/2016
 avatar : lee chae eun
 bitchtalk : 93
 points rp : 15
 âge : 24
 mood : adrenalin rush
 lovemeter : o/10
 rôle : hunter
 weapon : katar, un poignard avec un manche en H qui permet à la lame de se trouver au niveau des jointures.

MessageSujet: Re: Jung Sun Hyun - Death and all her friends ••   24.01.16 21:57

OULA MAIS QUE VOIS-JE

quelqu'un aurait-il réussit à se sortir de la cb suffisamment longtemps pour venir poster sa fiche ?

officiel bienvenue, même si on est déjà plus intime que ça

work hard, play nice
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
SOLDIER

 here since : 24/01/2016
 avatar : Park Chan Yeol
 bitchtalk : 34
 points rp : 8
 mood : Today is a good day to die
 lovemeter : in love with lady death and all her friends
 rôle : Soldier
 happy hour :


MessageSujet: Re: Jung Sun Hyun - Death and all her friends ••   25.01.16 14:38

Win ; Merci encore, et désolée à nouveau si je t'ai décoiffé de mes vents hier, c'était vraiment pas volontaire ! ♥ ;; *honte*

Shuwei ; Eh c'est pas gentil de dire ça, j'ai posté ma fiche avant de venir sur la cb d'abord. DDD: Je plaisante, merci beaucoup !

En tout cas je pense avoir fini, j'espère que ça convient, et si ce n'est pas le cas, je compte sur vous pour m'avertir ! ♥

Bonne lecture !

_________________




With my old guitar, I’ll take all the confessions I couldn’t say, all the things I swallowed inside and tell you right now as if I made it into a song. Just listen, I’ll sing for you.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
HUNTER

 here since : 24/01/2016
 avatar : jeon jungkook ; bts
 bitchtalk : 205
 points rp : 66
 âge : 21
 mood : shitty.
 lovemeter : single and not ready to bingle.
 rôle : hunter.
 weapon : sniper (m98b)
 happy hour :

We find our way as we go. We might get lost, wander for a bit and then find a new way. But that’s the charm of life, you never know what’s ahead. So don’t over think it; just go with the flow.



MessageSujet: Re: Jung Sun Hyun - Death and all her friends ••   25.01.16 14:42

je passe vite fait bien fait pour te souhaiter la bienvenue avec chanyeol, he's adorable

_________________
my hands are cold but my heart is gold
Almost. It’s a big word for me. I feel it everywhere. Almost home. Almost happy. Almost changed. Almost, but not quite. Not yet. Soon, maybe. I’m hoping hard for that.©️pathos.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


avatar
CRAZY ADMIN

 here since : 10/01/2016
 avatar : lee chae eun
 bitchtalk : 93
 points rp : 15
 âge : 24
 mood : adrenalin rush
 lovemeter : o/10
 rôle : hunter
 weapon : katar, un poignard avec un manche en H qui permet à la lame de se trouver au niveau des jointures.

MessageSujet: Re: Jung Sun Hyun - Death and all her friends ••   25.01.16 15:05

TU ES VALIDÉ !
bienvenue parmi nous, fier survivant.


jung sun hyun, bienvenue au camp huntdown. la première chose que tu dois faire, c'est consulter les règles en jeu. ensuite, tu devras obligatoirement aller faire ta demande de logement et tu pourras enfin passer à ta fiche de liens. si tu as des questions, n'hésite pas à contacter un des membres de notre staff; isaiah, shuwei ou win - nous nous ferons un grand plaisir de te guider. bon jeu !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


{Contenu sponsorisé}


MessageSujet: Re: Jung Sun Hyun - Death and all her friends ••   

Revenir en haut Aller en bas
 

Jung Sun Hyun - Death and all her friends ••

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 

Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
hunt(me)down :: administration :: register. :: accepted files-